victimes

  • Je suis mort à Liège, mon amour ( trouvé sur le net et tellement criant de vérité) hommage aux victimes

    Je suis mort à Liège, mon amour ( trouvé sur le net et tellement criant de vérité) hommage aux victimes....

     
     

    Je suis mort à Liège, mon amour Je suis raciste?

    Ce n'est pas vrai, mais c'est ce que beaucoup d'entre vous diront après avoir parcouru ce texte.

     Vous le savez tous, on ne parle que de ça sur la toile et dans les média, Liège vit une bien triste journée.

     Ne revenons pas sur les détails - qui sont d'ailleurs encore flous - et concentrons-nous sur l'essentiel : trois innocents sont morts. Deux jeunes d'une vingtaine d'années à peine et une personne plus âgée, de 75 ans si j'ai bien écouté les infos. L'un des auteurs est connu - et mort - : Nordine Amrani. C'est un Arabe, peut-être (surement ?) musulman. Où est-ce que je veux en venir ? Nulle part, je constate.

     Je constate que c'est un Arabe qui a tiré sur une foule innocente. Je constate qu'il y a une semaine, sur TF1, c'est un Arabe qui revendiquait le respect en enflammant une voiture.

     Je constate qu'il y a trois heures, ce sont deux Arabes qui m'ont traité de "petit Belge de merde" en plein Bruxelles. Je constate que ce sont des Arabes qui ont bloqué certaines rues de France, réclamant (encore) plus de mosquées, et je constate enfin que si l'on a tant entendu parler d'une certaine burqa, c'est bien grâce/à cause (biffer la mention inutile) de certains Arabes.

     Si ma grand-mère lisait ce texte, elle me dirait qu'il y a des bons et des mauvais dans chaque pays, chaque nationalité, chaque religion. Elle aurait raison. Ceci dit... j'ai rarement vu un Boudhiste m'insulter en rue, rarement vu un Orthodoxe remuer ciel et terre pour porter un voile intégral et rarement vu un Juif brûler une bagnole pour réclamer un Temple.

    Oh ? J'entends crier les "bien-pensants" : "Ouh le mauvais ! Ouh le méchant garçon qui mélange tout, nationalité et religion ! Ouh le vilain raciste !". Allez-y, ne vous retenez pas. Je vous entends dire également que je m'exprime sur un sujet qui me dépasse.

     C'est vrai, en fait ce genre de sujet nous dépasse tous. Mais j'ai une question : lequel d'entre vous se porte volontaire pour expliquer aux familles des victimes d'aujourd'hui qu'elles sont totalement dépassées par les évènements ? En guise de consolation, il reste à ces familles brisées une marche blanche qui s'organise en ce moment même sur le web. Ah... mais attendez... Ah non ! Excusez-moi, je me suis trompé, la marche en question est à la mémoire de Nordine Amrani, le tueur. Logique...

    Si l'un d'entre vous à l'envie soudaine de m'expliquer pourquoi un assassin a droit à une marche blanche avant les victimes, qu'il me fasse signe. Je l'invite à dîner, ça sera sans doute passionnant. Ah qu'il est facile de crier à la tolérance, au multiculturalisme, à l'anti-Marine Le Pen... Eh bien moi, ce soir, j'ai bien envie qu'une vague bleue marine s'abatte sur nous. En relisant mon texte, je m'aperçois qu'en effet, je n'y connais pas grand chose, mais peu importe... je m'y connais quand même assez pour dire que ça fait chier, pour dire qu'on en a marre et que, racistes ou pas, ce genre d'étrangers, tout le monde aimerait s'en passer.

  • Voilà des victimes d'attentats commis par des assassins arabes libérés lors de transactions d'échanges

     

    Voilà des victimes d'attentats commis par des assassins arabes libérés lors de transactions d'échanges de prisonniers précédentes à la transaction Shalit. Observez bien chaque visage de ces gens qui auraient pu être ici avec nous ajourd'hui et réfléchissez à ceux dont les portraits risquent de s'y ajouter après la libération de 1027 chiens enragés pour le retour de Gilad.