tv

  • Des terroristes utilisent des véhicules et bâtiments de la presse à Gaza pour leurs activités

    Des terroristes utilisent des véhicules et bâtiments de la presse à Gaza pour leurs activités

     

    Quand les terroristes se déguisent en civils, il y a de fortes chances pour que cela termine en drame pour ces derniers. Le 19 novembre, un responsable du Hamas déguisé en journaliste a été pris pour cible alors qu’il conduisait une voiture arborant les lettres “TV”. En se comportant de cette manière, il met en danger l’ensemble des journalistes présents dans la bande de Gaza.

     

    Muhammed Shamalah, commandant du Hamas dans le sud de la bande de Gaza et chef de programmes d’entrainement du mouvement conduisait une voiture censée appartenir à la presse, abusant de la protection assurée par Tsahal aux journalistes. Le terroriste a été visé par l’armée de l’Air israélienne après que son identité ait été confirmée grâce à des informations précises recueillies par les services de renseignements de l’armée.

    Voiture utilisée par le terroriste Muhammed Shamalah

    Voiture utilisée par le terroriste Muhammed Shamalah

    Cet incident est survenu le jour même où quatre terroristes du Jihad islamique ont pris le contrôle d’un bâtiment de presse à Gaza, mettant ainsi en danger la vie des journalistes se trouvant à l’intérieur.

    Tsahal a ciblé le bâtiment. Seul le 2ème étage a été visé, le reste de l’immeuble est intact.

    Quatre leaders du Jihad islamique se trouvaient dans le bâtiment de presse.

    1. Baha Abu al-Ata, Commandant du Jihad islamique à Gaza, responsable de tirs de missiles/attaques contre Israël et de fabrication d’armes
    2. Tissir Mahmoud Mahmed Jabari, leader du Jihad islamique, chargé de former les terroristes et de valider une attaque contre Israël.
    3. Halil Batini, leader du Jihad islamique responsable des tirs de missiles longue-portée sur Israël et de la sécurité intérieure.
    4. Ramaz Harab, Chef de la propagande du Jihad islamique à Gaza, second de Tissir Jabari, ancien commandant de la division de Sheikh Rajuan.

    Au cours des derniers jours, Tsahal a ciblé de manière précise les sites utilisés par les groupes terroristes, la plupart du temps le Hamas et le Jihad islamique. Les terroristes utilisent de façon systématique les infrastructures civiles pour mener leurs activités.

    La méthode du bouclier humain a contraint l’armée israélienne à viser des cibles qui ne sont pas que militaires, coûtant ainsi parfois la vie à des civils innocents. Cette méthode a par ailleurs mis en danger tous les résidents de la bande de Gaza qui, sans leur consentement, ont été plongés dans un conflit armé.