terrorisites

  • Jérusalem: 4 morts et 8 blessés dans un attentat terroriste

    Jérusalem: 4 morts et 8 blessés dans un attentat terroriste

    2 hommes seraient entrés dans la synagogue au moment de la prière matinale en attaquant les fidèles à la hâche

     

    Au moins quatre morts, et huit blessés - dont cinq dans un état critique - ont été signalés après une attaque dans une synagogue dans le quartier religieux de Har Nof à Jérusalem (rue Agassi) mardi matin, selon des rapports préliminaires.

    "L'attaque est le résultat directe de l'incitation à la haine de contre Israël de Mahmoud Abbas et du Hamas", a réagi le Premier ministre Benyamin Netanyahou, qui a convoqué une réunion sécuritaire d'urgence.

    Le correspondant d'i24news fait état d'un attentat à la hâche, au couteau et au pistolet, mené par deux hommes armés, qui seraient entrés au moment de la prière matinale dans la synagogue en attaquant les fidèles, et se sont déplacés dans plusieurs salles du lieu de culte. Un troisième homme serait en fuite et poursuivi par les forces de police.

    "Deux terroristes sont entrés dans la synagogue dans le quartier de Har Nof. Ils ont attaqué à la hache, au couteau et avec un pistolet. Quatre fidèles ont été tués. Des policiers arrivés sur place ont tiré et tué les deux terroristes", a précisé la porte-parole de la police Luba Samri.

    Google Maps"Har Nof neighborhood. Jerusalem"Google Maps

     

    Selon des témoins sur place, un des terroristes aurait crié "Allah Akbar" (Dieu est grand en arabe, ndlr).

    Les secours et les forces de police sont arrivés et ont évacué les victimes vers l'hôpital le plus proche. Certains témoins ont qualifié la scène de "massacre".

    Un porte-parole des services de secours Zaki Heller a déclaré à la radio militaire: "Nous avons reçu un appel à 7 heures précises du matin, au sujet d'une fusillade dans la synagogue de la rue Agassi à Jérusalem. Nos équipes arrivées sur la scène ont pu fournir des soins médicaux à trois blessés, dont un dans un état très grave".

  • Tsahal arrête 50 terroristes libérés dans l'affaire Shalit

    Tsahal arrête 50 terroristes libérés dans l'affaire Shalit

    Il y a 2 heures -  source : Juif.org
     
     
    Tsahal arrête 50 terroristes libérés dans l'affaire Shalit - © Juif.org

    Le porte-parole de Tsahal a déclaré mercredi matin que dans le cadre des activités de renseignement et durant l'opération à grande échelle pour retrouver les trois adolescents enlevés, Tsahal et le Shin Bet ont arrêté 65 hommes recherchés. Parmi ceux-ci, environ 50 avaient été libérés durant l'affaire Shalit, qui a vu la libération de plus de 1000 terroristes arabes en échange de Gilad Shalit, retenu otage du Hamas pendant plus de cinq ans.

    Les hommes arrêtés ont été emmenés pour interrogatoire.

    Depuis le début de l'opération, a déclaré l'armée israélienne, environ 240 hommes recherchés ont été arrêtés. Environ 800 maisons ont été fouillées, et environ 10 actions ont été prises contre des cibles faisant partie des "daawa", l'infrastructure civile du Hamas.

    Le fait que 50 des 65 hommes arrêtés aient été libérés dans l'accord Shalit semble être un message intentionnel au Hamas, pour que sa stratégie d'enlever des juifs pour obtenir la libération de ses terroristes réalise en fait le contraire.

    Le premier ministre Benyamin Netanyahou a salué l'opération de Tsahal et du Shin Bet. "Les activités de cette nuit, durant lesquelles des terroristes du Hamas, y compris des terroristes libérés dans l'affaire Shalit, ont été arrêtés, est un élément avec un important message, dans une série de nombreuses actions qui se poursuivront, et dont le but est de ramener nos jeunes enlevés, et blesser le Hamas en Judée Samarie."

    La député Orit Struk (Bayit Yéhoudi) a salué l'arrestation des terroristes libérés.

    "L'arrestation des terroristes libérés dans l'affaire Shalit est la meilleure réponse à l'enlèvement des garçons," a-t-elle dit. "De cette façon, Israël dit clairement aux ravisseurs et à leurs partisans que l'enlèvement d'israéliens ne conduira pas à la libération de terroristes, mais au contraire, cela mettra beaucoup plus de terroristes en prison en Israël. Israël ne sera pas l'otage du terrorisme palestinien."

    Le chef du parti Yesh Atid, le ministre des finances Yair Lapid, a également exprimé sa satisfaction suite aux arrestations. "Ca ne s'arrêtera pas ici," a-t-il dit. "Le Hamas va apprendre, à la dure, que même si cela prend du temps, nous allons les rattraper, où qu'ils se trouvent. Les activités de lutte contre le Hamas vont continuer, jour et nuit, au moment où ils s'y attendent le moins. Jusqu'à ce que les garçons nous soient retournés."

    Un haut responsable de l'armée israélienne a déclaré mardi soir que l'opération "Gardien de nos Frères" est "un combat permanent qui ne finira pas en une semaine." "Une partie de notre force, c'est notre capacité à maintenir cette campagne pendant une période de temps prolongée. Nous visons leurs entreprises, les infrastructures financières, politiques, et plus encore. Même si cela ne parvient pas à empêcher la prochaine attaque, cela aura un effet à long terme."

    "Le Hamas a commis une erreur stratégique, et maintenant il sera également touché au niveau stratégique, car il sera isolé," a poursuivi le responsable.

  • Pilier de Défense bilan de la soirée et poursuite des operations

    En direct : Tsahal poursuit ses frappes ciblées contre des sites et leaders terroristes

    source site officiel de Tsahal

     

    En réponse aux tirs incessants de roquettes depuis la bande de Gaza  , Mercredi 14 novembre 2012 Tsahal a lancé une opération de grande envergure contre des infrastructures et des responsables terroristes dans la bande de Gaza. L’opération, appelée “Pilier de Défense”, a deux objectifs principaux : protéger les civils israéliens et porter un coup sévère aux infrastructures terroristes dans la bande de Gaza.

     

    Prenez vos infos à la source – Rejoignez-nous sur Facebook, et suivez le fil info de Tsahal en français sur Twitter.

    Mercredi 21 novembre

    09h00 - Le point de passage d’Erez sera ouvert aujourd’hui jusqu’à 13h. Il permettra l’entrée en Israël des malades palestiniens qui ont fait une demande d’hospitalisation ainsi que de leurs accompagnateurs.

    07h00 – Communiqué officiel : Au cours de la nuit, Tsahal a ciblé des dizaines d’infrastructures terroristes au sein de la bande de Gaza. Les frappes incluent le ministère de la Sécurité intérieure, qui était l’un des principaux centres de contrôle et de commande du Hamas, ainsi qu’un complexe policier et une cache militaire utilisée par les responsables terroristes.

    La Marine israélienne a ouvert le feu contre des sites de lancement de roquettes et des infrastructures utilisées par le Hamas à des fins terroristes.

    A la suite d’une coopération entre Tsahal et l’Agence de Sécurité, l’armée israélienne a procédé à une frappe ciblée contre un centre de renseignements du Hamas délibérément installé dans un bâtiment qui abrite des médias. Seul l’étage occupé par l’organisation terroriste a été visé.

    Par ailleurs, l’Aviation israélienne a ciblé un responsable du Hamas en charge de la défense aérienne, plusieurs groupes terroristes et individu qui était présent lors du tir de la roquette hier en direction de Jérusalem.

    Enfin, Tsahal a ciblé environ 50 sites souterrains de lancement de roquettes, des tunnels, trois entrepôts d’armes, une usine de fabrication d’armes ainsi qu’un tunnel servant à transporter de l’essence servant au fonctionnement des activités terroristes du Hamas.

    00h35 - Il y a peu, nous avons effectué une frappe ciblée sur un QG du renseignement du Hamas au 7ème étage d’un centre de presse à Gaza. Les terroristes du Hamas ne se trouvaient pas dans le bâtiment pour une interview, mais bien pour communiquer avec des agents de terrain. Nous rappelons aux journalistes à Gaza: pour votre sécurité, restez à l’écart des terroristes et infrastructures du Hamas. N’acceptez pas de leur servir de boucliers humains.

    Mardi 20 novembre

    23h05 – Bilan des évènements de la soirée: Tsahal a ciblé une banque finançant les activités du Hamas, des centres de commande et de contrôle et des espaces de réunion de l’organisation terroriste. Par ailleurs, des tunnels de contrebande remplis d’explosifs, quatre caches d’armes, deux usines d’armement et des tunnels utilisés par le Hamas pour le transport de gaz ont été détruits. L’armée de l’air a ciblé des terroristes, des sites de tirs de roquettes, et sept rampes souterraines de lancement de roquettes.

    22h00 - En deux heures, Tsahal a ciblé 20 terroristes dans la bande de Gaza.

    21h35 - Au cours de la dernière demi-heure, Tsahal a ciblé 13 sites terroristes dans la bande de Gaza.

    21h10 - Au cours de la dernière heure, Tsahal a ciblé 20 sites terroristes dans la bande de Gaza et deux terroristes.

    20h06 - Le Caporal Yosef Fartuk (18 ans) a été tué dans l’après-midi dans le sud d’Israël par une roquette tirée de Gaza. Sa famille a été informée.

    20h31 – Tsahal a ciblé il y a peu un site du Jihad islamique à Gaza. Le terroriste Yunis Shaluf, responsable de tirs de roquettes sur Eilat il y a quelques mois, a été tué.

    19h56 - VIDEO: Tsahal laisse 15 minutes aux civils de Gaza pour se mettre à l’abri. Le Hamas ne laisse que 15 secondes aux Israéliens.