sous marin

  • Que font les sous-marins israéliens de fabrication allemande ?

    Que font les sous-marins israéliens de fabrication allemande ?

     
     

    mardi 17 janvier 2012,

    Dans ce contexte de tensions régionales, Israël continue d‘étoffer son dispositif militaire, et notamment naval. Voici des images assez rares de sous-marin de classe Dolphin, dont l’État hébreu s’est doté ces dernières années. Il s’agit d’appareils d’attaque conventionnelle parmi les plus sophistiqués au monde. Ils sont équipés de missiles à tête nucléaires.

    Israël modernise ses sous-marins

     

     

    Israël a modernisé en secret un de ses sous-marins de classe Dolphin, lui faisant subir des transformations sans précédent. Le bâtiment fait partie des trois sous-marins allemands livrés à Israël, qui ont une durée de vie estimée à trente ans.

    Le sous-marin a été placé en cale sèche pendant près de deux ans dans la plus grande discrétion, afin que les pays ennemis ne sachent pas que l’Etat hébreu ne disposait que de deux bâtiments actifs en Méditerranée et en Mer Rouge. Les travaux ont été effectués dans les chantiers navals de Haïfa. Les sous-marins constituent les engins les plus chers de l’armée israélienne.

    Considérés comme des armes de deuxième frappe, ils seraient équipés de missiles de croisière pouvant transporter des charges nucléaires. Les trois sous-marins, surnommés “Dolphin”, “Leviathan” et “Tekuma”, feraient partie des sous-marins à propulsion diesel les plus sophistiqués du monde. Deux autres bâtiments en cours de construction en Allemagne doivent être livrés dans les prochaines années. Un officier, qui a supervisé les travaux de modernisation, a précisé que les valves, les tuyaux, les conduites et les systèmes sonar ont été démontés et que toutes les pièces du moteur ont été vérifiées et remontées.

    Ces travaux auraient coûté près de vingt millions d’euros. En prévision de l’arrivée de deux nouveaux sous-marins, en 2014, le chantier naval d’Haïfa va également subir une rénovation prévoyant la construction de hangars plus grands qui seront protégés contre des attaques de missiles ou de roquettes du Hezbollah ou de la Syrie. Israël a commandé son premier submersible de classe Dolphin durant la guerre du Golfe de 1991. A l’époque, les révélations apportées sur l’implication de firmes allemandes dans la production d’armes chimiques par l’Irak avaient poussé l’Allemagne à offrir deux sous-marins. Israël avait ensuite obtenu le troisième engin à moitié prix.

    Les nouveaux bâtiments en cours de construction disposeront d’un système de propulsion combinant un système conventionnel avec un générateur diesel et une batterie à plomb ainsi qu’un système de distribution d’air spécialement conçu pour des naviga­tions sans bruit. « Avec la nouvelle technologie, les nouveaux sous-marins pourront rester en plongée beaucoup plus longtemps que les anciens modèles », assure l’officier. Les Dolphin actuellement en activité sont déjà totalement automatisés et informatisés, avec des équipements développés par des firmes comme Tadiran, Elbit, Israel Aerospace Industries et Rada.Les sous-marins sont équipés avec des sonars à basses et hautes fréquences et leur système de mise à feu intégré leur permet de repérer et d’évaluer un grand nombre de cibles. Ils peuvent également transporter des canots pour un commando de huit hommes-grenouilles.

    TTU one line