soldat

  • Soldats et soldates de Tsahal, nous vous chérissons et nous vous bénissons,

    Soldats et soldates de Tsahal, nous vous chérissons et nous vous bénissons, par Claude Salomon Lagrange.


    Soldats et soldates de Tsahal, nous vous chérissons et nous vous bénissons, par Claude Salomon Lagrange.

       
             
     
       

    Parce que vous démontrez que vous êtes plus moraux que toute autre armée dans l’histoire des guerres !

    Parce que vous êtes plus humains que nos ennemis qui placent lâchement et délibérément ses forces meurtrières derrière le bouclier humain de leurs populations civiles en zone de combat !

    Parce que vous vous efforcez, autant que possible, de ne pas porter atteinte aux populations civiles alors que nos haïsseurs, en France ou ailleurs en Europe prétendent les défendre tout en manifestant leur soutien au Hamas et au Jihad islamique qui sont les véritables fossoyeurs de leur peuple !

    Parce que vous vous battez avec éthique, des médias pervers s’ingénient à falsifier la réalité pour tenter de vous salir !

    Parce que vous êtes plus moraux, vous enragez toutes ces organisations hypocrites qui se drapent des plumes de la défense des « droits de l’homme » en tournant le dos aux centaines de milliers de victimes syriennes, irakiennes, etc., victimes de la même barbarie islamiste, tout en niant les droits des civils israéliens à être protégés !

    Parce que vous êtes plus moraux que toutes les autres armées du monde en permettant l’acheminement d’énormes quantités d’aide humanitaire à nos pires ennemis qu’ils nous promettent notre disparition en guise de remerciements !

    Parce que vous êtes contraints de faire la guerre à la guerre que nous font les nazislamistes, vous êtes interdits de vivre votre jeunesse comme tous ceux de votre génération, partout ailleurs dans le monde !

    Parce que vous acceptez de combattre sans haine et en étant animés par l’espoir de connaître une paix et une tranquillité interdites à toutes les générations de Juifs qui nous ont précédé, les nations vous en veulent !

    Ce n’est pas parce que nous vous voyons vous réjouir, chanter et danser avant d’aller au combat, que vous aimez faire la guerre par bellicisme, mais parce que vous avez une haute conscience de votre responsabilité et un grand amour de la vie que vous célébrez !

    Ensemble, demain, ou après-demain, nous vaincrons la haine, nous vaincrons la barbarie, nous vaincrons la bêtise et la perversion, nous vaincrons le mal, grâce à vous !

    Nous vaincrons tous ensemble parce que notre combat est juste et ce qui est juste fini toujours par vaincre !

    Le Peuple juif et tous les gens épris de justice et de vérité sont avec vous en toutes circonstances et dans cette difficile épreuve que vous avez à surmonter en ce moment.

    Soldats et soldates de Tsahal, soyez forts, nous vous chérissons et nous vous bénissons.

    Le Peuple juif est UN !

    Que l’Éternel vous bénisse, et qu’Il vous garde !

    Que l’Éternel fasse luire Sa face sur vous, et qu’Il vous accorde sa grâce !

    Que l’Éternel tourne Sa face vers vous, et qu’Il vous donne la paix !

    C’est ainsi qu’ils mettront Mon nom sur les enfants d’Israël, et Je les bénirai. Amen.

    יְבָרֶכְךָ יְהֹוָה וְיִשְׁמְרֶךָ,יָאֵר יְהֹוָה פָּנָיו אֵלֶיךָ וִיחֻנֶּךָ,יִשָּׂא יְהֹוָה פָּנָיו אֵלֶיךָ וְיָשֵׂם לְךָ שָׁלוֹם

    (yévaréHéHa adonaï véyichméréHa, yaèr adonaï panav éléHa viHounéka, Issa adonaï panav éléHa véyassem léHa chalom)

     

    Claude Salomon Lagrange.

  • Gilad Shalit, “désolé d’être faible” pour sa rencontre avec le premier ministre

    Gilad Shalit, “désolé d’être faible” pour sa rencontre avec le premier ministre

    Rédigé par le Oct 18th, 2011  

     

    Quelque 1027 terroristes palestiniens échangés contre un seul homme, Gilad Shalit, soldat israëlien retenu en otage à Gaza depuis 2006… En vertu d’un accord exceptionnel entre Israël et le Hamas, le jeune militaire de 25 ans a retrouvé la liberté mardi, à l’issue de près de 2000 jours de captivité.

    Gilad Shalit a déclaré être «en bonne santé», dans un entretien diffusé par la télévision égyptienne peu après sa libération. Un état de santé «bon et satisfaisant», a confirmé l’armée israélienne un peu plus tard. Cette interview diffusée avait été précédée des premières images de la libération de l’ex-otage le montrant émerger d’un 4 x 4, très entouré de personnels de sécurité. Une courte séquence dans laquelle on découvrait le jeune homme pâle, une casquette sur la tête, marchant sans difficulté.

    ”Le soldat Gilad Shalit vient de retrouver ses parents. Au début de ces retrouvailles, le Premier ministre a déclaré aux parents: “J’ai ramené votre enfant à la maison.”Et au moment où il a vu Gilad Shalit, “M. Netanyahu lui a dit: “Bonjour Gilad, bienvenue pour ton retour en Israël. C’est bon de t’avoir à la maison…” avant de continuer en paraphrasant les paroles d’une chanson populaire israélienne.
     

    Gilad Shalit avait d’abord été transféré en Egypte où un officier israélien était venu vérifier qu’il était en bonne santé avant son transfert en territoire israélien. Le général Yoav Mordechaï s’est voulu rassurant. “Selon les premiers résultats des examens médicaux que nous avons effectués à la base d’Amitaï, nous avons estimé que l’état de santé de Gilad Shalit est bon et satisfaisant”, a-t-il déclaré.

    Gilad, lui, aurait dit “Je suis désolé d’être faible” pour notre première rencontre. L’étoffe d’un héros.Antoine Chatrier – JSSNews
  • Début du compte à rebours pour la libération de Shalit

    Début du compte à rebours pour la libération de Shalit

    Il y a 51 minutes - Juif.org
     
     
     
    L'armée israélienne, le service pénitentiaire et la police achèvent les préparatifs avant la mise en pratique de l'accord d'échange entre Israël et le groupe terroriste islamiste Hamas qui verra la libération de Guilad Shalit contre 1 027 terroristes palestiniens.

    Selon le plan, la première rencontre entre Guilad et des responsables israéliens aura lieu dans la péninsule du Sinaï, après que le soldat retenu en otage y ait été transféré depuis la bande de Gaza.

    L'opération "Beit HaShoevah", nommée en référence à la célébration spéciale tenue durant 'hol hamoed (les jours de demi fête) Soukkot, débutera au moment où des responsables de Tsahal auront eu un premier contact avec Guilad Shalit.

    A ce moment, les employés du service pénitentiaire libèreront des centaines de prisonniers, qui seront divisés en deux groupes, quelques 100 prisonniers partiront dans des bus de la croix rouge vers Ramallah, tandis qu'un second groupe, bien plus important, sera transféré a Gaza ou à l'étranger.

    Selon le plan, Shalit sera transféré depuis le Sinaï vers une base militaire du sud, où il subira des examens médicaux. De là, un hélicoptère de la force aérienne l'emmènera à la base aérienne de Tel Nof dans le centre du pays, où il retrouvera sa famille.

    En fait, le moment le plus critique de l'opération sera au cours du transfert de Shalit en Israël depuis le Sinaï par voie de terre. C'est seulement une fois que son état de santé sera vérifié que Tsahal fera une annonce officielle concernant le retour de Guilad Shalit en Israël.

    Après une courte une courte réception en présence du premier ministre Benyamin Netanyahou, du ministre de la défense Ehoud Barak et du chef d'état-major, Benny Gantz, la famille fera une déclaration à la presse dans une tente érigée à l'entrée de la base.

    De là, Guilad sera emmené avec sa famille vers leur maison de Mitzpé Hila, où il continuera à être accompagné par des professionnels de l'armée.

    Le bureau du porte-parole de Tsahal prendra les premières images de Shalit à la base de Tel Nof, et les remettra aux medias de manière ordonnée. L'armée israélienne n'exclut toutefois pas que Guilad soit photographié par le Hamas avant sa libération, mardi matin.

    Durant l'opération, les régions proches seront déclarées zones militaires fermées, et donc fermées au public. L'opération sera commandée par le chef de la division des opérations de Tsahal, le général de brigade Kobi Barak, sous la supervision du chef de l'état-major Benny Gantz.

  • Les preneurs d'otage de Guilad ne dévoileront aucun détail

    Les preneurs d'otage de Guilad ne dévoileront aucun détail
    par Noémie Fischbach - Dimanche 16 octobre 2011 à 19:32

    Le groupe terroriste ayant capturé Guilad Shalit ne donnera aucun détail sur les circonstances de sa détention.


    Abu Mujahed, le porte-parole du Comité de résistance populaire, un des groupes terroristes ayant participé à la capture du soldat israélien Guilad Shalit, a déclaré vendredi 14 octobre qu’aucun détail ne serait révélé sur les circonstances et le lieu de la capture du soldat Shalit, ces informations resteraient secrètes. Promesse avait pourtant été faite de réaliser une vidéo sur les conditions de capture et de détention de l’otage.
     
    Le leader du Hamas, Ismail Radwan, a déclaré que le mouvement islamiste était satisfait de l’accord Shalit, qui prévoit la libération de 1027 détenus Palestiniens en échange de la restitution de l’otage Guilad Shalit. Il a ajouté que le Hamas ignorait totalement où le soldat était détenu, que c’était une question sécuritaire, et qu’il reviendrait au Comité de résistance populaire de révéler ou non cette information.
     
    Le chef de la négociation israélienne, David Meidan, est retourné au Caire samedi 15 octobre au soir, afin de finaliser les détails de l’accord, par l’intermédiaire de médiateurs égyptiens, d’après la radio publique.
     
    Le retour de Guilad Shalit en Israël est prévu pour mardi 18 octobre. Dans le même temps, une première série de 450 terroristes palestiniens devraient être libérés, conformément à l’accord. « Nous espérons que le calendrier sur lequel porte l’accord sera respecté, et que Guilad Shalit rentrera chez lui mardi », a déclaré le bureau du Premier ministre, Benyamin Netanyhou.
     
    L’autorité des prisons israéliennes a publié sur son site internet la liste des 450 terroristes en question, dans la nuit du samedi 15 octobre. Les familles des victimes disposent d’un délai de 48h pour s’opposer à leur libération en déposant une pétition devant la Cour suprême. Leur libération ne pourra avoir lieu qu’après l’expiration du délai d’appel.
     
    D’après les quelques détails communiqués à la presse vendredi 14 octobre, Guilad Shalit serait vraisemblablement emmené de Gaza à la péninsule du Sinaï, d’où il sera transféré à Israël. D’après le journal Haaretz, les 27 femmes détenues seraient libérées au moment où l’otage franco-israélien pénétrerait dans le Sinaï, tandis que le reste des 450 Palestiniens serait relâché au moment où il franchirait la frontière israélienne.
     
    Guilad Shalit devrait ensuite être emmené dans une base militaire où l’attendra sa famille et subir un examen médical avant de rentrer dans chez lui au nord d’Israël.

  • Accord Shalit : "Guilad va rentrer à la maison dans quelques jours",

    Accord Shalit : "Guilad va rentrer à la maison dans quelques jours", B. Netanyahou
    Le Premier ministre israélien vient de confirmer l'accord signé avec le Hamas en affirmant à la télévision "Guilad va rentrer à la maison dans quelques jours".

  • Accord Shalit : les noms des 1000 terroristes échangés devraient être publiés ce soir

    Accord Shalit : les noms des 1000 terroristes échangés devraient être publiés ce soir
    Le nom des 1000 terroristes susceptibles d'être libérés en échange de Gilad Shalit devraient être publiés ce soir, selon le porte-parole de la branche armée du Hamas.