sarkozy

  • AMIS ET AMIES FRANCAIS ET FRANCAISES SOUTENONS SARKOZY.....

    Si demain vous votez pour la gauche vous le verrez dans un avenir proche c est ouvrir la boite de pandore.... ..

     voter pour la gauche c est amener un pays a la faillite voyez les exemples.. Grèce , Espagne , Portugal....

    voter pour la gauche parce qu'un président en fonction a fait des reformes obligatoires que ne plaisent pas mais nécessaires....parce qu'un président doit être sanctionné parce qu'il doit nettoyer les m... que les socialistes ont laissés durant leurs mandats a la présidence ....

    si vous désirez avoir la récession allez y voter pour la gauche.... suivez son programme qui va de contradictions en contradictions....suivez son programme qui laissera libre choix aux mouvements extrémistes musulmans pour imposer leurs conditions....

    si demain vous votez gauche et bien vous votez pour tout cela et j en suis bien triste...SARKOZY n est pas populaire mais il a redressé la dette.... il a empêché la secu de couler...

    il a fait le sale boulot nécessaire et il a reconnu que tout ce qu’il avait promis n'était totalement concrétisé.... mais lui il a fait ces preuves et lui a apportés la securité dans certaines cités ou il ne s'y trouvait plus ....

    Alors réfléchissez avant de déposer votre bulletin...... votez Hollande c est vous conduire a un mort financière certaines alors vous serez seule avec votre conscience demain dans l'isoloir...votre avenir est en jeu..et celui de l'Europe aussi

  • « Protégez moi de mes amis, je m’occupe de mes ennemis » prend son sens en Israël. … Sarkozy ne semble pas vraiment être un ami d’Israël ces temps-ci.

    Nicolas Sarkozy insulte Benjamin Netanyahu : “Je peux plus le voir, ce menteur !”

    Rédigé par JSS le Nov 8th, 2011

     

    On connaissait la détestation de Nicolas Sarkozy pour le Premier Ministre israélien. Mais les dernières conversations entre le Président français et Barack Obama ne vont pas faire plaisir. Ni aux Israéliens, ni aux Juifs de France. Comme ci, ces temps-ci, Nicolas Sarkozy faisait tout son possible pour dire aux Juifs : « Bon, ras-le-bol ! Allez voter ailleurs ! »

    La conversation entre les deux hommes a eu lieu à Cannes, lors du sommet du G20. Elle était privée mais à cause d’une erreur du staff de l’Elysée, des journalistes l’ont entendu. Dès lors, ils ont considéré que cette discussion était du “off”.

    « Je ne peux plus le voir, c’est un menteur », a lancé Sarkozy en parlant de Benjamin Netanyahu. « Tu en as marre de lui, mais moi, je dois traiter avec lui tous les jours ! », a rétorqué Obama, qui a ensuite demandé à Sarkozy d’essayer de convaincre les Palestiniens de mettre la pédale douce sur leur demande d’adhésion à l’ONU.

    Comment est arrivé ce sujet sur la table ? Obama reprochait au Président français de ne pas avoir fait franc-jeu sur son vote de l’UNESCO. « Pourquoi ne m’as-tu pas prévenu avant de voter oui ? »

    C’est le site Arrêt sur images qui révèle et publie ces informations peu amicales.

    On n’imagine pas des phrases si franches lancées officiellement, bien sûr. Que s’est-il passé pour qu’elles parviennent jusqu’aux oreilles de l’équipe d’@si ? Selon nos informations, plusieurs journalistes ont pu entendre quelques minutes de la conversation “off” entre les chefs d’État suite à une erreur des services de l’Elysée. Pendant que les présidents discutaient, les journalistes se sont vus remettre les boîtiers qui devaient permettre la traduction de leurs propos, une fois qu’ils seraient prêts à répondre à la presse. Une voix bien attentionnée a cru bon de préciser que les casques n’étaient pas distribués, parce qu’ils auraient permis de suivre la conversation à huis-clos en train de se dérouler !

    Et Arrêt sur Image d’ajouter :A notre connaissance, ces propos explosifs, dont l’existence ou la teneur nous ont été confirmées par plusieurs journalistes, ne sont pas parus dans la presse (mais ils ont été mentionnés en une phrase sur le blog  d’Arnaud Leparmentier, du Monde). Les journalistes présents se sont en effet mis d’accord pour ne pas les exploiter : « Nous n’avons rien enregistré, et les utiliser revenait à reconnaître qu’on avait triché », explique l’un d’eux. « De plus, cela aurait gravement mis en difficulté les personnes chargées de l’organisation. » Un membre de la hiérarchie d’un média confirme : « Il y a eu des discussions entre les journalistes sur place, qui ont convenus de ne rien en faire. C’est un sujet un peu sensible : il est embêtant de ne pas faire état de ces informations, mais en même temps, nous sommes soumis à des règles déontologiques précises, et diffuser ces phrases revenaient à les enfreindre ».

    Menteur ou pas, une chose est certaine : Israël ne peut plus compter que sur lui-même. D’ailleurs, Nicolas Sarkozy ne ment-il pas quand il dit qu’il défendra Israël s’il était menacé ? Peut-être ne sait-il pas que l’État Juif, que l’État des Juifs est menacé tous les jours. Et pas seulement menacé ! Allez demander à ceux qui vivent sous les roquettes de Gaza tous les jours s’ils ne sont pas menacés ? Allez demander aux experts internationaux si le Hezbollah ne menace Israël avec ses 40.000 missiles ? Allez demander aux experts de l’AIEA si l’Iran ne menace pas la survie d’Israël ? Allez demander à…

    Enfin bref, Netanyahu est peut-être un menteur. Mais lui au-moins, il protège son peuple de ceux qui veulent le détruire. Plus que jamais, la célèbre maxime : « Protégez moi de mes amis, je m’occupe de mes ennemis » prend son sens en Israël. Quoi que… Sarkozy ne semble pas vraiment être un ami d’Israël ces temps-ci.

    Jonathan-Simon Sellem – JSSNews