relachés

  • Haaretz s’est penché sur les identités et les chefs d’accusation retenus contre les 477 terroristes qui devraient être relâchés

    883 réclusions à perpétuité

     

    La liste des assassins sur lesquels les décisions des tribunaux n’auront plus aucune emprise vient d’être publiée. Haaretz s’est penché sur les identités et les chefs d’accusation retenus contre les 477 terroristes qui devraient être relâchés au cours de la première étape de l’accord conclu entre le gouvernement Netanyahou et l’organisation terroriste du Hamas. Les peines encourues en principe s’élèvent à 883 réclusions à perpétuité et 4940 années d’emprisonnement. Ynet a constaté que l’assassin des 8 soldates, au carrefour d’Ezor en 2001 fait partie des assassins, ainsi que cet habitant de Ramallah, dont l’image où il exhibe ses mains maculées du sang du réserviste égaré et déchiqueté sans pitié a fait le tour du monde. Les proches des huit soldates n’ont pas été avertis.

    , ,