parix

  • Fete de Roch Hachana le nouvel an juif lundi 14 et mardi 15 septembre 2015

    Dates de Roch Hachana

    Rosh Hashana (ou Roch Ha-Chanah) est prévu aux dates suivantes :

    • Paris, début le dimanche à 19h51 et fin le mardi à 20h53.

    Littéralement, Roch Ha-Chanah signifie, « tête de l’année » et est donc considérée comme le Nouvel An juif et le jour anniversaire de la création du monde. Roch Ha-Chanah dure deux jours et est célébré le 1er et le 2 du mois de Tichri dans le calendrier hébreu.

    ADVERTISEMENT
     

    Elle marque le début des dix jours de pénitence, au cours desquels l’on se doit de penser aux fautes commises tout au long de l’année écoulée, et d’en demander pardon à Dieu. Cette période d’introspection et de repentance se conclut par le Grand Pardon, Yom Kippour1.

    Origine et dénominations de Roch Ha-Chanah

    L’expression Roch Ha-Chanah n’apparaît qu’une fois dans la Bible (Ez 40,1) et désigne apparemment le début de l’année, bien que sa signification ne soit pas très claire.

    Cette fête apparaît dans la Torah sous trois noms différents :

    • Chabbaton : jour de repos solennel qui devait être observé au premier jour du septième mois
    • Zikhron terouah : jour du Souvenir proclamé par la sonnerie du chofar (corne de bélier)
    • Yom Terouah : jour où l’on sonne du chofar

    Les sages donnèrent plus tard à cette fête deux autres noms :

    • Yom ha-Din : jour du jugement
    • Yom ha-Zikkaron : jour du Souvenir, où Dieu se souvient de ses créatures

    La notion de « jour du jugement » est rabbinique. Elle est largement développée dans le traité Roch Ha-Chanah de la Michnah2.

    Selon ce traité, toute l’humanité défilerait devant Dieu ce jour-là, tel un troupeau de moutons. Cette idée est en outre commentée dans le Talmud qui insiste sur le fait que le Nouvel an est une occasion pour chacun de faire un examen de conscience à la lumière des valeurs du judaïsme3.

    Les traditions associées à Roch Ha-Chanah

    Il est de mise de s’habiller en blanc pour aller à la synagogue, ce qui symbolise le désir que devraient avoir les hommes de se rapprocher de Dieu en se purifiant de leurs péchés.

    Le repas de Roch Ha-Chanah

    Ce repas familial ouvre la fête le premier soir, au début duquel on fait un kiddoush (bénédiction du vin, effectuée au début du repas), puis la coutume veut que chacun trempe un quartier de pomme dans du miel (pour que la nouvelle année soit douce)1.

    Il est aussi appelé Yehi Ratson de Roch ha-chanah. On y mange certains aliments précis : courge, fenouil, poireau, blette, dattes, figues, grenade, pomme et miel, tête d’agneau et poisson4 tout en récitant de brèves formules. L’expression qui revient dans toutes celles-ci est yehi ratson (que soit ta volonté). Il s’agit d’une série d’invocations à Dieu, d’appels à sa bienveillance.

    L’obligation d’écouter la sonnerie du chofar :

    Le chofar est une corne de bélier, en souvenir du sacrifice d’Abraham5. La sonnerie du chofar est liée à la fois au passé, au présent et au futur, et rappelle à chaque Juif qu’il est lui-même, en premier lieu, l’artisan de son futur.

    Selon Maïmonide5, la sonnerie du chofar a pour but de sortir les hommes de leur assoupissement, de leur rappeler la souveraineté du Créateur et de les ramener à la techouvah (repentir)6.

    La cérémonie du Tachlickh

    L’après-midi du premier jour de Roch ha-chanah, la tradition veut que l’on se rende au bord d’une rivière, d’un lac ou de la mer pour accomplir la cérémonie du Tachlikh, qui consiste à jeter symboliquement tous ses péchés dans l’eau.

    Roch Hachana dans le monde

    • En Éthiopie, les Beta Israël appellent traditionnellement le premier jour du 7ème mois tazkara Abraham ou berhan saraqa, et plus récemment re’essa awda amat. Pendant cette journée particulière, ce sont des kessim qui chantent les liturgies.
    • Dans la tradition du karaïsme, c'est sous le nom de Yom Teroua qu'est considérée la fête du premier jour du 7ème mois. Le nouvel an est quant-à lui fêté le premier jour du mois de l'aviv. Yom Teroua est donc uniquement l'occasion de prières publiques et de sonneries de la teroua.
    • Dans la culture du samaritanisme, c'est avec un jour de bons repas et de prières qu'est fêté le premier jour du 7ème mois. Ce jour marque l'arrivée des israélites dans le pays de Canaan.

    Références

    1. Dictionnaire pratique et commenté du judaïsme, Étienne Gotschaux, ed. du Palio, octobre 2011, p. 450 et 451
    2. Michna : ensemble de textes normatifs du judaïsme, constitutifs de la loi orale (halakha) élaboré entre le 1er et 3ème s. è. c.
    3. Dictionnaire encyclopédique du judaïsme, ed. Cerf, Paris, 1993, p. 978 à 980
    4. Le judaïsme, Sonia Brunetti Luzzati et Roberto Della Rocca, ed. Hazan, 2007, p. 252 à 254
    5. Père du peuple juif auquel Dieu demanda d’offrir son fils en sacrifice. Alors qu’Abraham était sur le point d’obéir, un ange intervint et remplaça le fils par un bélier
    6. Homme de loi et philosophe, grand penseur du judaïsme médiéval, auteur de la Michneh Torah, seconde Torah, principale compilation de la loi juive.

    Photos de Roch Hachana

    Quelques photos pour illustrer le Roch Hachana.

    Souffleur de shofar au mur des lamentations Souffleur de shofar au mur des lamentationsGovernment Press Office (GPO) / CC-by-sa

     

    Coran et fruits pour Roch Hachana Tanakh et fruits pour Roch Hachanaralokz / CC-by-sa