otages

  • Tsahal en action pour retrouver les 3 jeunes kidnappés

     
     
    Photo
     
    7 jours-13:31:41

    Tsahal en action pour retrouver les 3 jeunes kidnappés

     

     
     
     
     

  • Otages israéliens – Netanyahu : « Nous en savons plus aujourd’hui sur l’enlèvement des garçons »

    Otages israéliens – Netanyahu : « Nous en savons plus aujourd’hui sur l’enlèvement des garçons »



    10452868_10152187178697076_5019298015972006358_o

    Le Premier ministre israélien Benyamin Netayahu, accompagné du ministre de la Défense et du chef de l’état-major s’est rendu jeudi en Judée-Samarie, afin de rencontrer les forces de sécurité opérant sur le terrain pour localiser les 3 jeunes adolescents enlevés.

    Il a déclaré que l’organisation terroriste Hamas était derrière l’attaque. « Nous en savons plus aujourd’hui que nous n’en savions il y a quelques jours, mais nous devons faire preuve de patience ». « Notre première tâche prioritaire est de ramener à la maison en toute sécurité Gilad, Eyal et Naftali, » a ajouté Mr. Netanyahu, « Tout Israël est uni dans cette mission », a-t-il ajouté.

    « Nous souffrons du Hamas et ses gens sont ceux qui ont enlevé nos garçons. Nous avons mis en place toutes les forces nécessaires pour retrouver nos garçons ; arrestation des membres du Hamas, fermeture de leurs institutions et boycott des fonds du Hamas et ces derniers jours, plus de 50 prisonniers libérés dans le cadre de l’échange de Gilad Shalit sont retournés en prison. C’est un message tout-puissant pour qui cherche à nous nuire « , a déclaré Benjamin Netanyahu.

    Le commandant général Tamir, un des responsables de la mission en Judée-Samarie a ajouté: « Cette semaine, nous sommes dans une opération de grande envergure. A cette occasion, je tiens à exprimer ma reconnaissance aux soldats de Tsahal et à nos partenaires du Service de la sécurité, le Shin Bet et à la police. »

    Selon un haut responsable de l’armée israélienne, un responsable du Hamas à l’étranger, Salah al-Arouri, résidant en Turquie, pourrait probablement être derrière l’enlèvement des trois adolescents israéliens. Il financerait et entrainerait des cellules du Hamas en Judée-Samarie dans le but d’enlever des Israéliens.

    Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info

  • Tsahal arrête 50 terroristes libérés dans l'affaire Shalit

    Tsahal arrête 50 terroristes libérés dans l'affaire Shalit

    Il y a 2 heures -  source : Juif.org
     
     
    Tsahal arrête 50 terroristes libérés dans l'affaire Shalit - © Juif.org

    Le porte-parole de Tsahal a déclaré mercredi matin que dans le cadre des activités de renseignement et durant l'opération à grande échelle pour retrouver les trois adolescents enlevés, Tsahal et le Shin Bet ont arrêté 65 hommes recherchés. Parmi ceux-ci, environ 50 avaient été libérés durant l'affaire Shalit, qui a vu la libération de plus de 1000 terroristes arabes en échange de Gilad Shalit, retenu otage du Hamas pendant plus de cinq ans.

    Les hommes arrêtés ont été emmenés pour interrogatoire.

    Depuis le début de l'opération, a déclaré l'armée israélienne, environ 240 hommes recherchés ont été arrêtés. Environ 800 maisons ont été fouillées, et environ 10 actions ont été prises contre des cibles faisant partie des "daawa", l'infrastructure civile du Hamas.

    Le fait que 50 des 65 hommes arrêtés aient été libérés dans l'accord Shalit semble être un message intentionnel au Hamas, pour que sa stratégie d'enlever des juifs pour obtenir la libération de ses terroristes réalise en fait le contraire.

    Le premier ministre Benyamin Netanyahou a salué l'opération de Tsahal et du Shin Bet. "Les activités de cette nuit, durant lesquelles des terroristes du Hamas, y compris des terroristes libérés dans l'affaire Shalit, ont été arrêtés, est un élément avec un important message, dans une série de nombreuses actions qui se poursuivront, et dont le but est de ramener nos jeunes enlevés, et blesser le Hamas en Judée Samarie."

    La député Orit Struk (Bayit Yéhoudi) a salué l'arrestation des terroristes libérés.

    "L'arrestation des terroristes libérés dans l'affaire Shalit est la meilleure réponse à l'enlèvement des garçons," a-t-elle dit. "De cette façon, Israël dit clairement aux ravisseurs et à leurs partisans que l'enlèvement d'israéliens ne conduira pas à la libération de terroristes, mais au contraire, cela mettra beaucoup plus de terroristes en prison en Israël. Israël ne sera pas l'otage du terrorisme palestinien."

    Le chef du parti Yesh Atid, le ministre des finances Yair Lapid, a également exprimé sa satisfaction suite aux arrestations. "Ca ne s'arrêtera pas ici," a-t-il dit. "Le Hamas va apprendre, à la dure, que même si cela prend du temps, nous allons les rattraper, où qu'ils se trouvent. Les activités de lutte contre le Hamas vont continuer, jour et nuit, au moment où ils s'y attendent le moins. Jusqu'à ce que les garçons nous soient retournés."

    Un haut responsable de l'armée israélienne a déclaré mardi soir que l'opération "Gardien de nos Frères" est "un combat permanent qui ne finira pas en une semaine." "Une partie de notre force, c'est notre capacité à maintenir cette campagne pendant une période de temps prolongée. Nous visons leurs entreprises, les infrastructures financières, politiques, et plus encore. Même si cela ne parvient pas à empêcher la prochaine attaque, cela aura un effet à long terme."

    "Le Hamas a commis une erreur stratégique, et maintenant il sera également touché au niveau stratégique, car il sera isolé," a poursuivi le responsable.

  • Mettre fin à la terreur en Judée-Samarie : Opération Gardien de nos Frères

     

    SOURCE INFO : ARMEE DE DE DEFENSE d'ISRAEL ( http://tsahal.fr/)

    Mettre fin à la terreur en Judée-Samarie : Opération Gardien de nos Frères

    Publié le : juin 17, 2014 

     
     
     

    banner terrorisme judée samarie

    Depuis plusieurs jours, l’armée israélienne est à la recherche des trois jeunes Israéliens kidnappés par le Hamas. Tsahal lance alors l’Opération Gardien de nos Frères, se fixant deux buts : ramener #EyalGiladNaftali à la maison et frapper durement les infrastructures terroristes du Hamas en Judée-Samarie.

     

    Lundi soir (16/06/14), les soldats de Tsahal ont lancé une opération spéciale dans la ville de Naplouse visant à arrêter des dizaines de suspects terroristes et à saisir des centaines d’armes. L’ensemble des forces de la Brigade Nahal s’est jointe à cette mission et a saisi des armes, des engins explosifs, des grenades et des munitions. Les soldats ont également arrêté 40 personnes soupçonnées d’avoir mené des actes terroristes, ce qui porte à 190 le nombre de suspects détenus depuis le début de l’Opération Gardien de nos Frères.

    graphe terrorisme judée samarie

    Peu prises en considération par la presse, la violence et la terreur en Judée-Samarie est une menace quotidienne à laquelle Tsahal doit faire face. L’enlèvement de trois jeunes Israéliens est la dernière manifestation de ce terrorisme. Voici pourquoi les soldats de Tsahal agissent avec professionnalisme et détermination.

    JUDÉE SAMARIE : UNE TRIPLE MENACE

    Attentats

    Ce n’est que trop bien que les civils israéliens se souviennent de la deuxième Intifada, le règne de la terreur qui a tué des centaines d’Israéliens lors d’attaques dans les bus et d’attentats dans les lieux publics. Même si les forces de sécurité israéliennes combattent cette violence, les terroristes parviennent à s’organiser en cellules sophistiquées.

    explosifs 2010 2013

    • En mai 2014, les forces de sécurité israéliennes ont arrêté un Palestinien qui s’était scotché 12 bombes sur le corps et qui s’approchait du point de passage Tapuah.

    • En octobre 2013, un terroriste s’est infiltré dans la communauté israélienne de Psagot et a attaqué une petite fille de 9 ans qui a heureusement finalement survécu à ses blessures.

    • En janvier 2013, Tsahal et le Shin Bet ont arrêté une cellule terroriste qui tentait d’établir son quartier général à Hébron et qui comprenait environ 20 terroristes affiliés au Hamas et qui s’apprêtait à kidnapper un soldat israélien.

    • En novembre 2012, des terroristes du Hamas de la région ont fait exploser un autobus à Tel Aviv, blessant 26 civils innocents au cours de l’attaque.

    • En mars 2011, des terroristes palestiniens ont poignardé cinq membres de la famille Fogel dans leur maison à Ariel.

    Tirs à balles réelles

    Chaque mois, les forces de Tsahal saisissent de très nombreuses armes illégales et arrêtent les terroristes qui les possèdent. Les soldats savent que s’ils ne saisissent pas ces armes, elles seront un jour pointées sur des civils israéliens et qu’elles seront utilisées à des fins terroristes.

    tirs 2010 2013

    • En septembre 2013, un terroriste palestinien a kidnappé le sergent Tomer Hazan. Il a attiré le soldat dans le village Siniria en Judée-Samarie et l’a tué. Il a par la suite caché son corps dans un puits.

    • En septembre 2013, un sniper palestinien a tué le sergent Gabriel Kobi, âgé de 20 ans, en patrouille dans la ville de Hébron.

    Cocktails Molotov et jets de pierres

    Les jets de pierres, de pneus enflammés et de cocktails Molotov sont des événements communs en Judée-Samarie. Ils ont été qualifiés de “terrorisme populaire”. Ces incidents se produisent quotidiennement mais saviez-vous qu’une simple pierre peut tuer ?

    molotov 2010 2013

    • Lorsqu’un terroriste jette un cocktail Molotov, il met immédiatement la vie de quelqu’un en danger. Le mois dernier, 99 incidents de cocktails Molotov ont explosé dans cette région.

    • En 2013, les Palestiniens ont mené plus de 2 400 attaques de jets de pierres sur des Israéliens. Parmi elles, 30 pourcents étaient dirigés contre des véhicules civils. 116 civils ont été blessés en raison de ces incidents.

    • En mars 2013, Adva Biton rentrait chez elle, près d’Ariel, en voiture avec sa petite fille de trois ans. Sur son trajet, des Palestiniens ont jeté des pierres sur le camion conduisant juste devant elle. Le camion a pilé pour tenter d’éviter les projectiles mais Adva n’a pas eu le temps à son tour de freiner et l’a violemment percuté. Adèle, 3 ans, a été grièvement blessée.

    pierres 2010 2013

    Continuez la conversation sur Twitter :