otage

  • Les 3 enfants-otages juifs enlevés par le hamas retrouvés morts

    Alerte info: Les corps des 3 enfants-otages juifs retrouvés par Israël (mis à jour)

    Publié le : 30 juin 2014

    C’est désormais officiel, même si JSSNews et une poignée de journalistes israéliens avaient l’information depuis un certain temps. Les 3 enfants otages israéliens, Naftali, Gilad et Elad, ont été retrouvés morts par les Forces de Défense d’Israël.

    Leurs corps étaient dans le village de Halhoul dans le nord de Hévron. A la découverte des corps, des palestiniens du village, des sauvages, ont caillassés les soldats et secouristes.

    Halhoul est un fief du Hamas, de nombreux terroristes y vivent. Les corps étaient enterrés dans un champs. Il se pourrait que les 3 enfants aient été tués dès le jour de leur enlèvement.

    PALA

    Ces 3 civils de 16 et 19 ans, qui contrairement à ce qu’affirment les médias français ne sont pas non plus des « colons », ont été enlevé en raison de leur appartenance à la religion juive uniquement. Le Hamas, partie intégrante du gouvernement d’union palestinien est tenu pour responsable de ces actes barbares.

    Depuis le 12 juin, date du kidnapping, Israël a mené de très nombreuses opérations spéciales visant à retrouver les adolescents.Toute la Judée-Samarie a été fouillée. Les soldats israéliens ont visité plus de 3.000 habitats, ils ont découverts des tunnels secrets, des caches d’armes, des faux-plafonds. Plus de 500 responsables du Hamas ont été arrêté.

    Mais l’annonce de la découverte des trois corps sans vie devrait mettre un coup de frein aux opérations, bien qu’Israël cherche toujours à mettre un coup sérieux au Hamas.

    Sans avoir trop d’information pour l’instant, il se pourrait fortement que les 3 enfants-otages aient été exécutés quelques heures seulement après leur enlèvement.

    La Knesset a annulé toutes ses sessions de la soirée. A Eilad, la ville du jeune Gilad, les rideaux de fer sont baissés.

    Israël devrait raser plusieurs infrastructures du Hamas dans la nuit. Naftali Bennett demande au Premier Ministre d’envoyer des troupes à Gaza, afin d’en prendre le contrôle. Mais c’est une option peu probable.

    L’ambassadeur de France en Israël se dit être « en état de choc. Je condamne ce meurtre, cet acte de barbarie. Mes condoléances aux familles des trois adolescents et à tout le peuple d’Israël. J’ai l’espoir que les auteurs de ce crime barbare, ignoble, soient arrêtés et jugés. Les français sont avec vous ce soir. J’appel à la retenue contre toute forme de vengeance et je fais confiance à l’Etat d’Israël pour que justice soit rendue. »

    Indéniablement, dès cet instant et pour les prochains jours, tout Israël va pleurer la mort de ses fils.

    Am Israël Haï !

    Par Jeremyah Albert - JSSNews 

  • Les recherches de Eyal Gilad et Naftali s’intensifient

    Les recherches de  Eyal Gilad et Naftali s’intensifient

    (source info http://tsahal.fr

    banner-operation

    Gilad (à gauche), Naftali (au centre) et Eyal (à droite), kidnappés par le Hamas.

    Gilad (à gauche), Naftali (au centre) et Eyal (à droite), kidnappés par le Hamas.

    Eyal, Gilad et Naftali, trois jeunes Israéliens, ont été kidnappés par le Hamas. Ils ont été vus pour la dernière fois jeudi soir (12/06/2014) dans la région du Goush Etzion, proche de Jérusalem. Les forces israéliennes ont lancé l’Opération “Gardien de nos Frères” afin de retrouver les trois individus. 330 suspects palestiniens ont été arrêtés dans le cadre des recherches.

     

    Les 3 jeunes Israéliens kidnappés sont : Eyal Yifrach, 19 ans, Gilad Shaar, 16 ans et Naftali Fraenkel 16 ans.

    Cette nuit (20 juin 2014), les forces de Tsahal et du Shin Bet ont mené des opérations et des collectes de renseignements dans le but de retrouver les trois garçons. 25 suspects ont été arrêtés à Kalandia, Deheishe, Dura et Arura, soit 330 depuis le début de l’Opération Gardien de nos Frères. 9 institutions alliées au Hamas ont également été fouillées. De nombreux documents y ont été trouvés et confisqués.

    Au cours de ces activités, les forces de Tsahal ont fait face à des attaques aux grenades et cocktails Molotov, mettant en danger la mission et la vie des soldats. Dans la ville de Kalandia, un soldat a été légèrement blessé par une grenade lancée sur les troupes de l’armée israélienne. Celles-ci ont riposté par des tirs d’armes à feu et par des moyens de dispersion d’émeutes.

    Parmi les prisonniers, 240 sont des membres du Hamas et 55 faisaient partie de l’échange contre le soldat Gilad Shalit.

    Depuis le début de l’opération, 1150 sites ont été inspectés afin de retrouver les trois kidnappés et 30 institutions du mouvement “Dawa” ont été inspectés. Ces institutions ont été mis en place par le Hamas afin de recruter, de diffuser des informations et de financer des activités terroristes.

    Dans la nuit du 19 juin, au cours des activités opérationnelles à Jénine, une violente émeute a éclaté durant laquelle des Palestiniens ont jeté des engins explosifs et ont ouvert le feu sur les forces israéliennes. Les soldats ont répondu en tirant et ont neutralisé la menace. En outre, des pierres et des engins explosifs ont été jetés contre des soldats à Naplouse. Ces derniers ont arrêté plusieurs des assaillants.

    Le lieutenant-colonel Peter Lerner a déclaré : “Eyal, Gilad et Naftali sont encore entre les mains des terroristes du Hamas. Ces terroristes et leurs dirigeants doivent savoir que nos forces opèrent jour et nuit, soulevant chaque pierre, pour les retrouver. Les actions du Hamas sont inacceptables et intolérables. Il est dans notre devoir de poursuivre de manière déterminée nos recherches et de frapper durement les infrastructures terroristes du Hamas.”

    Lundi soir (16/06/14), les soldats de Tsahal ont lancé une opération spéciale dans la ville de Naplouse visant à arrêter des dizaines de suspects terroristes et à saisir des centaines d’armes. L’ensemble des forces de la Brigade Nahal s’est jointe aux missions et a découvert des armes, des engins explosifs, des grenades et des munitions.

    saisies armes kidnapping (24) saisies armes kidnapping (23)   saisies armes kidnapping (22)saisies armes kidnapping (21)

     

    saisies armes kidnapping (4)saisies armes kidnapping (5)

    Le général de division Nitsan Alon, commandant de la Région Centre a déclaré mardi soir (17/06/2014) :

    “Nous sommes au milieu d’une opération complexe qui vise à arrêter les terroristes responsables de l’enlèvement et à ramener les jeunes sains et saufs à la maison. Nous combattons le Hamas, une cruelle organisation terroriste. Ce combat est complexe, il dure depuis longtemps. Cela n’a pas commencé hier et cela ne se terminera pas dans le futur proche. Nous frappons le Hamas dans toutes ses dimensions. Tsahal opère avec 10 brigades et unités spéciales. Nous avons arrêté de nombreux suspects, saisi des armes et frappé des infrastructures qui génèrent la terreur.

    Le Hamas a initié cette nouvelle étape alors que ses capacités opérationnelles sont faibles. Nous allons continuer à l’affaiblir. J’ai visité les rangs de Tsahal au cours de ces derniers jours, les officiers et les combattants comprennent l’importance de leur mission.

    Aux familles, je promets de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour ramener les garçons sains et saufs à la maison.”

     

     

  • Les preneurs d'otage de Guilad ne dévoileront aucun détail

    Les preneurs d'otage de Guilad ne dévoileront aucun détail
    par Noémie Fischbach - Dimanche 16 octobre 2011 à 19:32

    Le groupe terroriste ayant capturé Guilad Shalit ne donnera aucun détail sur les circonstances de sa détention.


    Abu Mujahed, le porte-parole du Comité de résistance populaire, un des groupes terroristes ayant participé à la capture du soldat israélien Guilad Shalit, a déclaré vendredi 14 octobre qu’aucun détail ne serait révélé sur les circonstances et le lieu de la capture du soldat Shalit, ces informations resteraient secrètes. Promesse avait pourtant été faite de réaliser une vidéo sur les conditions de capture et de détention de l’otage.
     
    Le leader du Hamas, Ismail Radwan, a déclaré que le mouvement islamiste était satisfait de l’accord Shalit, qui prévoit la libération de 1027 détenus Palestiniens en échange de la restitution de l’otage Guilad Shalit. Il a ajouté que le Hamas ignorait totalement où le soldat était détenu, que c’était une question sécuritaire, et qu’il reviendrait au Comité de résistance populaire de révéler ou non cette information.
     
    Le chef de la négociation israélienne, David Meidan, est retourné au Caire samedi 15 octobre au soir, afin de finaliser les détails de l’accord, par l’intermédiaire de médiateurs égyptiens, d’après la radio publique.
     
    Le retour de Guilad Shalit en Israël est prévu pour mardi 18 octobre. Dans le même temps, une première série de 450 terroristes palestiniens devraient être libérés, conformément à l’accord. « Nous espérons que le calendrier sur lequel porte l’accord sera respecté, et que Guilad Shalit rentrera chez lui mardi », a déclaré le bureau du Premier ministre, Benyamin Netanyhou.
     
    L’autorité des prisons israéliennes a publié sur son site internet la liste des 450 terroristes en question, dans la nuit du samedi 15 octobre. Les familles des victimes disposent d’un délai de 48h pour s’opposer à leur libération en déposant une pétition devant la Cour suprême. Leur libération ne pourra avoir lieu qu’après l’expiration du délai d’appel.
     
    D’après les quelques détails communiqués à la presse vendredi 14 octobre, Guilad Shalit serait vraisemblablement emmené de Gaza à la péninsule du Sinaï, d’où il sera transféré à Israël. D’après le journal Haaretz, les 27 femmes détenues seraient libérées au moment où l’otage franco-israélien pénétrerait dans le Sinaï, tandis que le reste des 450 Palestiniens serait relâché au moment où il franchirait la frontière israélienne.
     
    Guilad Shalit devrait ensuite être emmené dans une base militaire où l’attendra sa famille et subir un examen médical avant de rentrer dans chez lui au nord d’Israël.

  • Nétanyahou prend la parole

    Nétanyahou prend la parole

    [Mardi 11/10/2011 21:25]

    Le Premier ministre a confirmé en direct qu’il a pris la décision de ramener Guilad Shalit en bonne santé au sein de sa famille. Son discours a été rapporté par la télévision israélienne. En raison de l’incertitude concernant la situation de Guilad, le Premier ministre a d’abord obtenu un signe de vie filmé récent montrant qu’il était encore en vie. Les pourparlers se sont effectués par l’intermédiaire du médiateur allemand. Les pourparlers ont repris au Caire sous l’égide du gouvernement égyptien. «Le dilemme entre la sécurité des citoyens et le sauvetage d’un soldat ou d’un citoyen enlevé est difficile». Le Premier ministre déclare qu’il comprend la douleur des familles des victimes, mais il soutient que c’est dans des moments pareils que les dirigeants sont mis à l’épreuve. Le chef du Shin Beth a été remercié par le Premier ministre pour ses efforts, ainsi que Merkel, la chancelière allemande, le gouvernement et les renseignements égyptiens.

    Netanyahou a déclaré qu’il avait parlé mardi matin à la famille Shalit qu’il leur avait répété qu’il tiendrait sa promesse, et qu’il leur ramenait leur fils et leur petit-fils. Il a rappelé les paroles des Sages, selon lesquelles tous les enfants d’Israël sont garants les uns des autres, et que tout individu qui sauve une âme d’Israël est considéré comme le sauveur d’un monde.

    La transaction devrait se faire en trois mouvements: 300 premiers terroristes, dont des criminels lourds devraient être relâchés dans un premier temps, Shalit devrait être identifié par des Israéliens et être transféré en Egypte. Puis 150 terroristes supplémentaires, de plusieurs organisations terroristes, devraient être libérés avant le transfert de Shalit en Israël. En dernier lieu, 550 autres terroristes seront relâchés. Yoram Cohen, le chef du Shin Beth, qui était opposé en principe à ce genre de marché, y est à présent favorable. Sur les 400 terroristes qu’il exigeait d’expulser du territoire d’Israël et de Judée-Samarie, il est descendu à 200. La plupart des assassins qui purgent plusieurs peines d’emprisonnement à perpétuité se retrouveront par conséquent géographiquement de nouveau au milieu de la population civile israélienne.

  • Accord Shalit : "Une décision difficile'' (Netanyahou)

    Accord Shalit : "Une décision difficile'' (Netanyahou)
    Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou a déclaré mardi que la conclusion de l'accord Shalit a été difficile. ''La nécessité de ramener Guilad à la maison et la nécessité de garantir la sécurité des citoyens d'Israël. Le gouvernement et moi-meme sommes profondément engagés à garantir les deux la fois'', a déclaré Netanyahou

  • Guilad Shalit otage franco-israélien détenu par le Hamas... bientot de retour ???

    Mardi 11 octobre 2011

    Guilad Shalit otage franco-israélien détenu par le Hamas

     

    une fête sans lui de plus ........encore un jour en plus d'inquiétude pour sa famille, les amis et tous qui attendons son retour ...mais sera t il bientôt a la maison ??? Prions pour que cette fois puisse etre la bonne