liberation

  • Début du compte à rebours pour la libération de Shalit

    Début du compte à rebours pour la libération de Shalit

    Il y a 51 minutes - Juif.org
     
     
     
    L'armée israélienne, le service pénitentiaire et la police achèvent les préparatifs avant la mise en pratique de l'accord d'échange entre Israël et le groupe terroriste islamiste Hamas qui verra la libération de Guilad Shalit contre 1 027 terroristes palestiniens.

    Selon le plan, la première rencontre entre Guilad et des responsables israéliens aura lieu dans la péninsule du Sinaï, après que le soldat retenu en otage y ait été transféré depuis la bande de Gaza.

    L'opération "Beit HaShoevah", nommée en référence à la célébration spéciale tenue durant 'hol hamoed (les jours de demi fête) Soukkot, débutera au moment où des responsables de Tsahal auront eu un premier contact avec Guilad Shalit.

    A ce moment, les employés du service pénitentiaire libèreront des centaines de prisonniers, qui seront divisés en deux groupes, quelques 100 prisonniers partiront dans des bus de la croix rouge vers Ramallah, tandis qu'un second groupe, bien plus important, sera transféré a Gaza ou à l'étranger.

    Selon le plan, Shalit sera transféré depuis le Sinaï vers une base militaire du sud, où il subira des examens médicaux. De là, un hélicoptère de la force aérienne l'emmènera à la base aérienne de Tel Nof dans le centre du pays, où il retrouvera sa famille.

    En fait, le moment le plus critique de l'opération sera au cours du transfert de Shalit en Israël depuis le Sinaï par voie de terre. C'est seulement une fois que son état de santé sera vérifié que Tsahal fera une annonce officielle concernant le retour de Guilad Shalit en Israël.

    Après une courte une courte réception en présence du premier ministre Benyamin Netanyahou, du ministre de la défense Ehoud Barak et du chef d'état-major, Benny Gantz, la famille fera une déclaration à la presse dans une tente érigée à l'entrée de la base.

    De là, Guilad sera emmené avec sa famille vers leur maison de Mitzpé Hila, où il continuera à être accompagné par des professionnels de l'armée.

    Le bureau du porte-parole de Tsahal prendra les premières images de Shalit à la base de Tel Nof, et les remettra aux medias de manière ordonnée. L'armée israélienne n'exclut toutefois pas que Guilad soit photographié par le Hamas avant sa libération, mardi matin.

    Durant l'opération, les régions proches seront déclarées zones militaires fermées, et donc fermées au public. L'opération sera commandée par le chef de la division des opérations de Tsahal, le général de brigade Kobi Barak, sous la supervision du chef de l'état-major Benny Gantz.

  • Accord Shalit : "Une décision difficile'' (Netanyahou)

    Accord Shalit : "Une décision difficile'' (Netanyahou)
    Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou a déclaré mardi que la conclusion de l'accord Shalit a été difficile. ''La nécessité de ramener Guilad à la maison et la nécessité de garantir la sécurité des citoyens d'Israël. Le gouvernement et moi-meme sommes profondément engagés à garantir les deux la fois'', a déclaré Netanyahou