juifs

  • poeme pour le nouvel an juif pour l'année : 5777 du calendrier hébraïque ( fêté les 03 et 0 4 octobre 2016 calendrier civil )

    a l'approche du nouvel an juif pour l'année : 5777 du calendrier hébraïque ( fêté les 03 et 0 4 octobre 2016 calendrier civil )
    Je vous dédie a vous amies et amis juifs ou non juifs le poème de circonstance suivant
    Texte du poème liturgique Untaneh Tokef

    « Entretenons-nous de la sainteté de ce jour, car il est terrible et redoutable.
    Ta Royauté s’affermira et le trône de ta grâce sera consolidé en vérité.
    Vraiment tu es un juge et un accusateur,
    tu connais toute chose et tu es un témoin.
    Tu prends acte de nos actions, tu les enregistres,
    tu y apposes ton sceau et tu comptes.
    Tu te souviens des faits oubliés, tu ouvres le livre des mémoires
    où les événements sont écrits et où toute action est signée
    de la main de son auteur.
    Le grand shofar (trompette) retentira, un sourd murmure se fera entendre,
    les anges se presseront, une terreur indicible s’empare d’eux et ils disent : « C’est le jour du jugement qui s’approche pour citer au tribunal de Dieu les armées célestes. »
    « Au jour de Roch Hashana tu décides
    et au jour de Kippour tu arrêtes définitivement :
    combien pendant l’année disparaîtront du monde, et combien seront créés; qui doit vivre et qui doit mourir; qui doit atteindre le terme de sa vie et qui n’y arrivera pas.
    Qui périra par le feu, par l’eau, par le glaive, par une bête sauvage,
    par la faim, par la soif, par la tempête ou par une épidémie;
    pour qui sera le repos, pour qui l’inquiétude, pour qui la joie,
    pour qui la douleur, qui sera élevé et qui sera abaissé;
    qui jouira de la richesse et qui subira la misère.
    La repentance, la prière et les actes de charité effacent l’arrêt fatal.
    Car ta gloire est grande comme ton nom.
    Ta colère est lente à s’exprimer et prompte à s’adoucir
    car tu ne désires pas la mort du pécheur mais qu’il revienne de ses fautes et qu’il vive.
    Tu patientes jusqu’à la fin de ses jours et s’il se convertit tu l’accueilles.
    Tu es son Créateur et tu connais la force de ses passions
    et tu sais qu’il n’est que chair et sang.
    L’homme périssable, dont l’origine est poussière et dont la fin est poussière, consume sa vie à trouver son pain;
    il ressemble à un vase d’argile, à l’herbe desséchée, à une fleur flétrie, à l’ombre fugitive, à un qui disparaît, au vent qui souffle;
    il se dissipe comme la poussière et s’évanouit comme un songe.
    Tu es Roi Dieu vivant et subsistant. »

    explication
    La liturgie de Roch haChana, de même que celle de Yom Kippour, est particulièrement riche en poèmes liturgiques composés tout au long des siècles.
    L’un des poèmes les plus célèbres de Rosh haChana est sans doute « Untaneh Tokef » attribué à Rabbi Amnon de Mayence au 11° s, mais antérieur sans doute au 10° s.
    Il est chanté, souvent solennellement, lors de la très belle prière supplémentaire (Moussaf) de la fête.
    La tradition juive fait ainsi mémoire des moments d’épreuve que les communautés ont vécus pour rester fidèles à leurs traditions et au Dieu d’Israël.
    Dieu est celui qui « ouvre le livre des mémoires » et qui se souvient que « l’homme est périssable », son « origine est poussière et sa fin est poussière. »

    L’image contient peut-être : nourriture
  • ATTENTATS A BRUXELLES Je suis juif ,Je suis Belge , je suis Bruxelles , je suis libre...

    ATTENTATS a BRUXELLES : Je suis juif ,Je suis Belge , je suis Bruxelles , je suis libre...

    A toutes et tous terroristes de tout bords qui voulez imposer vos idées rétrogrades et nauséabondes par la peur. A toi le débile qui a salit le drapeau d un nation celui d'Israël nation plus que millénaire pour le remplacer par ton torchon d'étendard terroriste palestinien sur un lieu ( place de la bourse a Bruxelles ) ou une nation pleure les victimes d'attentats fomentés par l...es RATS que tu appelles tes frères regardes et lis ( si tu sais lire abrutis) ce qu'il fait écrit sur mon dos....tu sais le dos l'endroit ou les lâches comme toi aiment attaquer les défenseurs de la démocratie et de la vie...Saches que nous sommes debout et ne te craignons pas et nous sommes prêts tous unis a te faire une vie d'enfer si tu refuses de te plier a nos lois a nos us et coutumes saches que l'Europe ne sera jamais un terre d'islam mais est et restera une civilisation judéo chrétienne

     
    Photo de Salomon Charly.
    Photo de Salomon Charly.
     
     
     
     

  • « Marine » noire sur la France … Ou quand le navire France part à la dérive

    « Marine » noire sur la France … Ou quand le navire France part à la dérive
     
    Ecrit de quelques part en Belgique dans un coin de campagne
     
    Rappel des faits, voilà 30 jours que Paris  capitale de France subissait une agression terroriste  faisant 130 morts et un grand nombre de blessés à des degrés divers mettant une nation  non pas K.O  mais l’obligeant a poser un genou au sol.
     
    Vingt-cinq jours passés à se demander pourquoi et comment cela était-il arrivé, se relevant doucement la nation reprenait le court  de sa vie pas tout à fait comme avant mais elle  y arrivait…
     
    Puis par un beau dimanche le 06 décembre 2015 vers 20 heures la France retombait de nouveau au sol , non pas suite à une attaque terroriste ( quoi que cela y ressemble un peu ) mais a une vague « bleue brun  Marine » qui déferlait sur les nouvelles régions de France remettant tout en question jusqu’aux bases fondamentales d’un état …
     
    avec au sud (Provence-Alpes-Côte d'Azur)  une blondinette Marion Maréchal Le Pen âgée a peine de 26 ans    pleurant lorsque les questions qui lui sont posées sont trop compliquées et comme son mentor est profondément antisémite ,
     au nord (Nord-Pas-de-Calais-Picardie),   une vipère Marine Le Pen qui comme dans le livre de la jungle   vous dit : ai confiancesssss
     
    en (Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine) Florian Philippot. un petit général me faisant pensez  a un officier de propagande d’une certaine époque noire de l’histoire  le siècle dernier
     
    Je ne suis pas Sarkosiste , ni Bayroutitste  encore moins Hollandiste dont le premier et le dernier vous ayant poussés aujourd’hui  dans les bras du DIABLE FN  par des programmes électoraux non tenus voir même totalement modifiés une fois au pouvoir ( P S de Hollande ) quand a Bayrou  lors des dernières élections présidentielles voulant régler des comptes avec Sarko il a amené Hollande au pouvoir et la situation que vous connaissez actuellement
     
    Mes chers amis français et chères  amies françaises  pour  faire un jeu de mot douteux  comme celui qui a un « œil » sur vous aime le faire , je me demande si cela en va-t-il vraiment « le pen » (la peine) de placer à la tête de région des personnes voulant détruire ce que vos parents et grands-parents ont construit ? Cela en  vaut-il vraiment la peine de laisser conduire une voir des régions  pendant cinq ans par  des personnes   dont le programme ne vous fera pas avancer mais à lui seul augmentera l’insécurité entre français de France   …. Alors chers amis français  et chères amies françaises   il ne vous reste que quelques jours pour vous poser la question suivante et que pour la raison puisse le remporter sur la « colère » et la « sanction »  : le jeu voter FN  en vaut-il la chandelle ?
     
    Je lis aussi certaines inquiétudes de la communauté juive de France face à ce bond du FN je voudrais simplement lui dire à cette communauté chère a mon cœur  : même si le FN remporte 6 régions sur 13 restons sans craintes car ils ne pourront pas changer le monde La famille Le Pen et compagnie n’est pas incontournable et savent que pour l'économie de la France la communauté juive composées de + ou – de 475 000 personnes et soyez en sure elle  a son poids et son importance dans l paysage industriel et financier  français ...
     
    Mais qu’en sais-tu ? Me demanderons certains d’entre vous … Et bien même si je ne suis pas résident et français de « souche »  j’ai  en moi un peu de sang français laissé par ma grand-mère maternelle originaire du nord , ce qui fait que je me suis souvent intéressé a la politique , économique ,régionale, et sociale de ce coin de France en particulier qui mérite mieux qu’un « dictateur en jupons…»  pour mener cette région chère au cœur de ma regrettée grand-mère
     
     Alors Amis et amies de France ce  Dimanche  qui sera  dimanche 13 décembre  vous devrez faire un choix entre vous « suicider »  en votant FN  ou un prenant le meilleur des deux pires entre  (Les Républicains ou le PS) pour gérer vos régions qui risquent de basculer sans cela vers l’obscurantisme et ouvrant la boite de pandore et  les portes  du pouvoir pour 2017 a une führer blonde du nom de Marine…. Et lorsque vous déposerez votre bulletin dans les urnes avant de voter réfléchissez encore une fois  car Il n’y aura pas que votre  AVENIR QUI EST ET  QUI SERA   ENTRE VOS MAINS POUR LES ANNEES FUTURES….
    Photo de Salomon Charly.

  • NOUVELLE ATTAQUE TERRORISTE A JERUSALEM: 2 blessés dont un grièvement atteint

    NOUVELLE ATTAQUE TERRORISTE A JERUSALEM: 2 blessés dont un grièvement atteint 

    Un terroriste a poignardé un jeune étudiant de Yeshiva de 25 ans, le blessant grièvement au cou. L’attaque est survenue à la station de tramway de la colline des Munitions, Guivat Hatahmoshet, en face du siège national de la police.
    Des équipes du Maguen David Adom, arrivées rapidement sur les lieux de l’attentat, on prodigué les premiers soins à la victime avant de la transporter d’urgence à l’hôpital Shaaré Tsedek. Un agent de la sécurité, qui a lutté avec le terroriste, a été légèrement atteint.
    Le blessé est arrivé dans un état sérieux aux urgences, sous anesthésie et respiration artificielle. Il devrait être opéré dans quelques instants.
    Le terroriste, âgé de 19 ans, a tenté de prendre la fuite après son crime. Mais il a vite été repéré et rattrapé par des policiers qui l’ont finalement capturé. Il a été confié aux services de sécurité pour interrogatoire.

  • Date et origine de Yom Kippour petit rappel pour ceux qui "auraient"oublié et decouverte pour les non juifs qui veulent connaitre nos fetes

    Dates de Yom Kippour

    Le Yom Kippour est prévu aux dates suivantes :

    mardi 22 et mercredi 23 septembre 2015
    À Paris, début le mardi à 19h32 et fin le mercredi à 20h35.

    Yom Kippour (le jour du grand pardon) a lieu chaque année le 10 du mois de Tichri dans le calendrier Hébreu. C'est le jour de la rédemption, du pardon et de l'indulgence. En effet, le mot yom signifie jour, et celui de kippour signifie expiation.

    ADVERTISEMENT
     

    Yom kippour a lieu 10 jours après Roch Ha-chanah, ces 10 jours sont des jours de pénitence destinés à l'examen des fautes commises lors de l'année passée.

    C'est la fête la plus observée par les Juifs, quel que soit leur niveau d'implication dans la religion juive, ou leur degré de croyance. En Israël, à cette occasion, les restaurants, lieux de divertissements, magasins, bureaux, usines et même radio et télévisions sont fermés pour plus de 24h.

    Origine de Yom Kippour

    Yom Kippour est une fête d'origine biblique, qui tire sa source du Pentateuque (les cinq premiers livres de la bible), et plus précisément du Lévithique. On l'y trouve désigné sous l'appelation Yom (ha-) Kippourim, " le jour des Pardons", et chabbat chabbaton, "chabbat des chabbat" ou "chabbat de repos solennel".

    La Bible commande au fidèle de "faire propritiation", c'est à dire reconnaître ses péchés, les confesser, puis faire expiation devant Dieu, et de "s'humilier", c'est à dire de jeûner. Les lois fondamentales relatives à Yom Kippour sont exposées dans le traité de la Michnah1intitulé Yoma2.

    La célébration de Yom Kippour

    Yom Kippour étant le "chabbat des chabbat", c'est un jour chomé consacré à la prière collective et au cours duquel les fidèles doivent faire techouvah (se repentir).

    Le jeûne de Kippour

    Celui ci débute la veille au soir du 10 du mois de Tichri et dure 25 heures. Il est obligatoire pour tous à partir de treize ans pour les hommes et douze ans pour les femmes, à condition que leur santé le leur permette.

    Ce jêune comporte un certain nombre d'obligations :

    • abstention de nourriture et de boisson ;
    • abstention de relations sexuelles ;
    • interdiction de porter des chaussures de cuir ;
    • interdiction d'user de cosmétiques et de lotions ;
    • interdiction de se laver aucune partie du corps en dehors des yeux et des mains.

    Le jeûne s'achève à l'apparition des étoiles ou à la sonnerie du chofar (corne de bélier)2.

    La tenue de Yom Kippour

    Le jour de Yom Kippour, rabbins et fidèles sont habillés de blanc, en particulier d'une tunique blanche (kittel), en signe de pureté et d'humilité3.

    Symbolique de Yom Kippour

    Yom Kippour est l'occasion pour le fidèle de demander à Dieu le pardon pour les péchés commis contre lui. En revanche pour les fautes commises à l'égard de ses semblables, un pardon de la victime est indispensable avant tout pardon divin.

    De ce fait une coûtume s'est instaurée de chercher, le soir de Yom Kippour la réconciliation avec toute personne que l'on aurait offensée. Ce jour est donc un jour ou chacun espère recevoir le pardon divin et la réconciliation avec, soi-même, les autres et le créateur4.

    Références

    1. Ensemble de textes normatifs du judaïsme, constitutifs de la loi orale (halakha) élaboré entre le 1er et 3ème s.
    2. Dictionnaire encyclopédique du judaïsme, ed. Cerf, Paris, 1993, p. 1212 à 1216
    3. Dictionnaire pratique et commenté du judaïsme, Etienne Gotschaux, ed. du Palio, octobre 2011, p. 564 et 565
    4. Le judaïsme, Sonia Brunetti Luzzati et Roberto Della Rocca, ed. Hazan, 2007, p. 256

    Photos de Yom Kippour

    Ces photos illustrent Yom Kippour et ses prières.

    Tableau de juifs priant pour Yom Kippour  

     

    Prieur slichot  

     

    Mur des lamentations  

     

  • Vers une 3ème guerre mondiale ?

    Vers une 3ème guerre mondiale ?
    OPINION
    Sans vouloir céder au pessimisme, cette communication d’un prof de Fac, économiste reconnu, interpelle quelque peu. Cette thèse est écrite par l’économiste Jean-Hervé LORENZI.
    Jean-Hervé Lorenzi, né le 24 juillet 1947, est professeur à l’université Paris-Dauphine depuis 1992 (Master 218 Assurance et gestion du risque), président du Cercle des économistes, conseiller du directoire de la Compagnie Financière Edmond de Rothschild.. On sait également que son cœur est plutôt à gauche….. Pessimiste ou réaliste, à vous de juger.

    « La Troisième guerre mondiale : prédictions.

    Une Troisième guerre mondiale, d’une ampleur probablement égale ou supérieure aux deux précédentes est en préparation et éclatera dans la première moitié de ce siècle.

    Voici pourquoi et voici quels seront ses protagonistes.

    La guerre de 1914-1918 dont nous fêtons le centenaire et qui fut une catastrophe majeure pour l’Europe était prévisible bien des années auparavant. La Seconde guerre mondiale ne fut que son prolongement et, elle aussi, était prévisible dès la signature du Traité de Versailles et surtout dès l’arrivée de Hitler au pouvoir et du parti belliciste au Japon.

    La Guerre froide (1945-1991) qui opposa les Alliés, sous direction américaine, au camp soviétique (et, partiellement communiste chinois) ressembla à un avortement. Parce que c’était un affrontement sans enjeux forts. L’URSS s’est effondrée comme un soufflet, sans violences.

    Pourquoi la guerre froide, communisme contre monde libre, n’a-t-elle jamais débouché sur une guerre chaude ? Parce qu’elle était idéologique et non ethnique, religieuse ou économique. Les trois ressorts passionnels et belliqueux de l’humanité, ceux qui donnent naissance aux guerres, sont le nationalisme ethnique, la religion et l’intérêt économique sous toutes ses formes. La sacralité et le matérialisme vital.

    L’affrontement communisme/capitalisme, purement idéologique, relevait d’une forme froide de conflit qui n’a jamais débouché sur une confrontation générale, mais seulement sur des guerres limitées (Corée, Vietnam). C’est cette raison, et non pas la crainte d’une apocalypse nucléaire, qui a évité la guerre généralisée entre l’OTAN et l’URSS.

    Dans l’Antiquité, les guerres puniques étaient prévisibles parce que Rome et Carthage étaient dans une rivalité économique vitale pour le contrôle des circuits économiques de la Méditerranée occidentale. La Première guerre mondiale était prévisible (et tout le monde s’y préparait) à cause de l’exacerbation nationaliste des États européens et de leurs peuples, opinions publiques chauffées à blanc. De même, aujourd’hui, une troisième grande confrontation mondiale est prévisible, nous allons le voir.

    Depuis l’Antiquité, le déclenchement des guerres est, au fond, prévisible. Il repose sur les mêmes mécanismes que les lois de la physique : une tension finit toujours par éclater en déflagration. La montée en température d’un gaz donne lieu à une explosion, la poussée de plaques tectoniques se termine en séisme, l’accumulation de cumulo-nimbus finit par provoquer un orage, des précipitations trop fortes provoquent des inondations, etc. On peut parfaitement prévoir, donc, le déclenchement des guerres. En revanche, on ne peut pas pronostiquer la forme qu’elles prendront.

    Comme l’éthologie humaine le démontre, l’état de paix ne correspond pas à la nature humaine. L’agressivité intraspécifique est la règle dans notre espèce. L’idéal kantien ou chrétien moderne de la paix perpétuelle, n’a jamais fonctionné.
    L’histoire humaine est véritablement structurée par la guerre. L’état de paix n’est qu’une transition passagère entre deux états de guerre. La guerre est très ambiguë, ambivalente plutôt, comme la fameuse innovation destructrice de Schumpeter. Elle est à la fois un facteur de destruction et d’évolution.

    Contrairement à une idée reçue, depuis la fin du néolithique les guerres n’ont représenté qu’une cause marginale de la mortalité. Vouloir éliminer la guerre (idéologie pacifiste), c’est aussi stupide que de vouloir éliminer la sexuation (idéologie du genre), la religion et l’économie privée (idéologie marxiste) ou le sentiment d’appartenance et d’identité ethniques (idéologie cosmopolite).

    Le problème n’est pas d’éliminer les guerres, c’est de les gagner ; et le plus rapidement possible, pour que les effets positifs de la victoire l’emportent sur les effets négatifs de l’effort guerrier trop prolongé. L’auteur de cette vision de la guerre n’est ni Sun-Tzu ni Clausewitz, c’est un certain Jules César.

    Pourquoi parler de guerre mondiale ? Depuis 1945, on s’imagine qu’il n’y aura plus jamais de guerre mondiale, mais seulement des guerres locales et régionales, et que l’ONU parviendra à éviter une Troisième guerre mondiale.

    On avait commis la même grave erreur après 14-18 qu’on appelait d’ailleurs la Der des Ders et la création de la SDN. Or, dans un environnement mondialisé, ce qui est le cas, en gros, depuis 1880, il est inévitable qu’éclatent des guerres mondiales. Dire il n’y aura plus jamais de guerre mondiale, c’est comme dire je ne mourrai jamais ou l’été durera éternellement.

    Étudions maintenant le scénario de la future Troisième guerre mondiale, la TGM.

    Les foyers de tensions sont multiples et ne cessent de s’aggraver. Jamais, dans toute l’histoire de l’humanité, d’une humanité devenue globalisée et de plus très nombreuse (9,5 milliards bientôt), sur une planète rapetissée, les risques d’un incendie général n’ont été aussi forts. La globalisation est un facteur de confrontation géante, plus que de création d’un État universel qui n’aurait que des problèmes de police à régler. Cette globalisation (ou mondialisation poussée au maximum) n’est pas un facteur de paix, mais de guerre généralisée.

    Voici quels sont les foyers de tension qui risquent d’interagir et de provoquer un embrasement général :

    1) L’immigration massive en Europe (surtout de l’Ouest) sous la bannière de l’islam va progressivement dériver vers une guerre civile ethnique. L’incapacité de l’Europe à endiguer l’immigration invasive en provenance du Maghreb et de l’Afrique continentale en explosion démographique débouchera inévitablement sur un conflit majeur. (1) La présence en Europe de très fortes masses de jeunes, d’origine arabo-musulmane, de plus en plus islamisées, avec une minorité formée militairement et voulant en découdre dans un djihad d’émeutes insurrectionnelles et de terrorisme, sera le facteur déclencheur d’une spirale incontrôlable.

    2) La confrontation globale entre islam et Occident (y compris Russie) en dépit de la guerre de religion entre sunnites et chiites va peu à peu dominer le paysage et prendre une forme militaire, avec conflits interétatiques. Impossible actuellement de prévoir leur forme. À l’échelle du monde, l’islam, qui est une idéologie-religion, ou idéo-religion fortement ethnicisée, ne cesse de se renforcer et de s’extrémiser dans le monde entier. L’islam est un facteur majeur de l’explosion mondiale inévitable.

    3) Le problème d’Israël, insoluble, va inévitablement déboucher sur une nouvelle guerre entre l’État hébreu et ses voisins, avec, en toile de fond la révolte contre les israéliens de Judée Samarie et la montée en puissance des organisations terroristes islamistes. Sans oublier que l’Iran réussira très probablement à se doter de quelques têtes nucléaires. L’éradication d’Israël est une idée fixe de tous les musulmans. Y compris du régime turc d’Erdogan, néo-islamiste et néo-ottoman. L’embrasement est programmé et les USA ne pourront pas ne pas intervenir.

    4) Le monde arabo-musulman (à l’exception du Maroc) est entré dans une spirale de chaos qui ne va que s’accentuer, avec deux fronts entremêlés : sunnites contre chiites et dictatures militaires contre islamistes. Sans oublier la volonté de liquider tous les chrétiens. D’où l’accentuation des désordres qui ne peuvent qu’amplifier l’immigration vers l’Europe. Les actuels évènements guerriers de Syrie et d’Irak qui voient la naissance d’un État islamique sauvage (le califat) sont un pas de plus vers une confrontation.

    5) Le conflit Chine-USA dans le Pacifique, choc entre deux impérialismes de nature essentiellement économique, va déboucher sur un heurt géopolitique majeur. La Chine veut ravir aux USA le statut de première puissance mondiale. Circonstance aggravante : la tension Chine-Japon (allié des USA) ne fait que croître et ce dernier pays, travaillé par un néo-nationalisme, vient de lever l’obstacle constitutionnel aux interventions armées.

    6) Les conflits en latence Inde-Pakistan et Inde-Chine (toutes puissances nucléaires) doivent aussi être pris en compte.

    Il faut mentionner les facteurs aggravants, essentiellement économiques et écologiques, qui vont peser sur le climat, sur les ressources énergétiques fossiles, sur l’eau (le bien rare par excellence), sur les ressources minières. Le point de rupture physique se situe dans la première moitié de ce siècle. Sans oublier évidemment le terrorisme de grande ampleur, notamment avec des moyens nucléaires artisanaux, ce à quoi nous n’échapperons pas.

    L’islam est le principal facteur de déclenchement d’une TGM, dans la mesure où l’on assiste partout à la montée du radicalisme islamiste, en partie financé par l’Arabie et le Qatar, avec un ennemi implicite mais très clairement présent dans les esprits : la civilisation occidentale, à laquelle la Russie est d’ailleurs assimilée. En gros, dans l’esprit des islamistes du monde entier, dont l’idéologie se répand comme un virus, l’ennemi c’est le monde blanc et chrétien, même si cela ne correspond à aucune réalité sociopolitique. (2)

    Les lignes de force des confrontations et des alliances seront complexes, plus encore que pendant la précédente guerre mondiale. Les zones majeures géopolitiques d’explosion sont l’Europe, l’Afrique du Nord, le Moyen Orient et, éventuellement le Pacifique. La forme de cette guerre : elle sera à foyers multiples et additionnera les guerres civiles, les affrontements interétatiques, les guérillas et les frappes nucléaires. À ce propos, l’État d’Israël est en grand danger. Bien qu’il dispose de la dissuasion nucléaire, cela n’empêchera pas certains de ses voisins, probablement bientôt dotés de la même arme, de jouer les kamikazes et de le frapper. On imagine le carnage…Il faut bien comprendre que les fanatiques islamisés ne raisonnent absolument pas comme les Russes et les Américains pendant la guerre froide, avec la retenue de la dissuasion mutuelle. Israël peut parfaitement être l’amorce de l’explosion générale.

    Contrairement à ce que rabâchent tous les perroquets, la Russie ne sera absolument pas un facteur de troubles. L’impérialisme russe orienté vers l’Europe orientale et qui constituerait un danger d’agression est un mythe construit par la propagande de certains cercles de Washington. En revanche, la Russie, elle aussi, est aux prises avec l’islam.

    La prévisible confrontation mondiale produira bien entendu une catastrophe économique, notamment à cause de la rupture des approvisionnements pétro-gaziers de l’Afrique du Nord et du Moyen Orient. Une économie mondialisée, très fragile parce que très complexe, fondée sur les flux intenses (maritimes, aériens, numériques, etc.) tombera comme un jeu de dominos en cas de perturbation conflictuelle de grande ampleur.

    La principale faiblesse des Occidentaux, surtout des Européens de l’Ouest, réside dans leur vieillissement démographique et dans leur ramollissement mental, leur passivité, leur crainte de se défendre, un syndrome qui avait frappé les Romains à partir du IIe siècle. La TGM, comme la Première guerre mondiale, pourra commencer par un évènement localement limité et se poursuivre par un enchaînement de faits incontrôlables, comme une avalanche. La TGM verra très probablement des échanges de coups nucléaires. Mais ils ne seront pas plus graves qu’Hiroshima et Nagasaki. Leurs effets seront plus destructeurs sur le plan psychologique que physique.

    On pourra assister à un recul global de l’humanité, sur les plans technique et démographique, pendant plusieurs siècles. Pas du tout du fait des morts de la TGM, mais à cause de l’effondrement économique et sanitaire qu’elle provoquera. L’embrasement risque de se produire vers 2025-2035. Après, les choses pourront mettre plusieurs siècles à se rétablir. Le recul de civilisation s’est déjà produit au Ve siècle quand Rome s’est effondrée.
    On a mis mille ans à s’en remettre. Une pichenette à l’échelle de l’histoire. Simplement, au moment où l’on va fêter, dans une euphorie feinte, le centenaire de la Première guerre mondiale, il serait bon de se préparer à la Troisième qui se profile.

    NOTES.

    (1). Thèse défendue par l’économiste Jean-Hervé Lorenzi dans son récent essai Un monde de violences, l’économie mondiale 2015-2030. (Eyrolles). Pour lui, les fortes migrations en Europe occidentale, tendant à un véritable remplacement de populations, associées à un vieillissement des autochtones et à une stagnation économique, déboucheront sur le retour du populisme et de la guerre. Il écrit : « ce scénario, qui paraît utopique aujourd’hui, est inéluctable et doit donc être pris en compte comme un invariant ». Cf. aussi La convergence des catastrophes. Guillaume Corvus. Voir référencements net.

    (2). N’oublions pas ce qu’expliquait Carl Schmitt : ce qui compte le plus en politique et en polémologie, ce n’est pas la définition que l’on se donne de soi-même mais celle que donne l’ennemi de nous-mêmes, selon ce qu’il perçoit.

    *******************************************************************************

    L’ancien ministre giscardien, Michel Poniatowski, écrivait dans son livre-testament une conclusion dont on ne voit pas quelle ligne on pourrait changer 21 ans plus tard.

    « Son âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer. Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (…) Ces pages peuvent apparaitre cruelles.

    Mais elles correspondent à un sentiment très profond. Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l’’immigration africaine et notamment musulmane. Si tel n’’est pas le cas, la France aura deux visages : celui du «cher et vieux pays» et celui du campement avancé du tiers monde africain. Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser suivre leur cours.

    Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées.

    Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes. Nous allons vers des Saint-Barthélemy si l’’immigration africaine n’’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d’’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression.

    Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux. Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l’’état sa place normale. Les libéraux l’’ont affaibli, les socialistes l’’ont détruit. » Où sont les grandes tâches dévolues à l’’État ? La Justice, l’’Armée, l’’Éducation nationale, la Sécurité, la Police, notre place en Europe ? En miettes.

    La France est à l’’abandon, est en décomposition à travers le monde. Sa recomposition est dans un retour énergique à l’’unité et à la cohérence, et de la Nation et de l’’État. »


    « Si la vérité vous choque, faites en sorte qu’elle devienne acceptable, mais ne bâillonnez pas celui qui en dénonce l’absurdité, l’injustice ou l’horreur. »