guilad

  • Ils s appelaient Yaacov, Guilad, Eyal,Ils avaient de 16 à 19 ans ils étaient des enfants

    Ils s appelaient
    Yaacov, Guilad, Eyal,
    Ils avaient 16 et 19 ans ils étaient innocents
    ils aimaient la vie et n'étaient encore trois enfants
    Tant de choses à dire
    Que je voudrai pouvoir écrire,...
    Tout ce que j'ai sur le cœur,
    Tout ce qui est triste,
    Tout se qui se meure.
    Je voudrai pouvoir crier
    Que si cela continue il sera trop tard,

    C'est dans ce silence des nations
    Que mes mots s'élancent à travers le ciel
    A vous de comprendre en lisant ces vers,
    Tout ce qui est triste
    Rien qu'un petit mot vers toi D..
    pour te demander de nous aider à surmonter
    ces rudes épreuves d'ici-bas.
    Pour te demander de nous envoyer ton bras
    armé afin de les venger
    car a partir de ce jour se sont nos cœurs qui sont en peines
    Et nous crions vers toi tous notre souffrance ... œil pour œil
    vie pour vie ... que ceux qui ont tués périssent sous d atroces souffrances
     
     
     
     
     
     
     
     
     Photo : Ils s appelaient
 Yaacov, Guilad, Eyal,
Ils avaient 16 et 19 ans ils étaient  innocents  
ils aimaient la vie et  n'étaient encore trois enfants
Tant de choses à  dire
Que je voudrai pouvoir  écrire,
Tout ce que j'ai sur le  cœur,
Tout ce qui est triste,
Tout se qui se meure.
Je voudrai pouvoir crier 
Que si cela continue il sera trop tard,
C'est dans ce silence des nations
Que mes mots s'élancent à travers le ciel
A vous de comprendre en lisant ces vers,
Tout ce qui est triste
Rien qu'un petit mot vers toi D.. 
pour te demander de nous aider à surmonter
 ces rudes épreuves d'ici-bas.
Pour te demander de nous envoyer ton bras 
armé afin de les venger 
car a partir de ce jour  se sont nos cœurs qui sont en peines 
 Et nous crions vers toi tous notre souffrance ... œil pour œil 
vie pour vie ... que ceux qui ont tués périssent sous d atroces souffrances
     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

     

     

  • Ils s appellaient Yaacov, Guilad, Eyal, ils n avaient pas 20 ans..Ils rentraient chez eux en cette veille de shabat heureux sereins

    Jacquoquo Leibo
     

    Ils s appellaient Yaacov, Guilad, Eyal, ils n avaient pas 20 ans..Ils rentraient chez eux en cette veille de shabat heureux sereins , baroudeurs comme on l est a leur age...quand on a 16 et 19 ans...
    3 jeunes heureux d evivre...qui ne demandaient rien...
    ils n avaient pas 20 ans...Yaacov Eyal , Guilad, vous alliez rentrer chez vous...en stop..mais achem en a decide autrement...le gentil monsieur avec qui vous etes montes, etait un assassin, il avait decide de vous tuer...
    ...Nous avec vos parents, on a prie, on y a cru on a espere...
    vous n aviez pas 20 ans...
    vous etiez des enfants..les enfants de vos parents , un peu les notres, votre visage etait dans nos pensees, vos prenoms dans nos prieres...¸vous etiez aussi nos enfants...
    Ce soir on a appris la verite...c etait facile mon d de vous assassiner,vous etiez des enfants...
    avez vous eu pêur? l avez vous ssenti cette mort violente et abjecte?
    nous nous ne savions pas nous etions en train de prier...
    ils s appellaient Guilad, yaacov et Eyal...ils n avaient pas 20 ans.
    Assassine t on des enfants sans defense?
    non..mais pourtant cela fut!
    Eyal , Guilad et Yaacov, pour chacun d entre nous des prieres s elevent ce soir, non plus d espoir mais pour le repos de vos ames...pour donner du courage a vos parents..
    Eyal guilad et Yaacov, vous etiez des enfants, que votre souvenir soit beni, qu achem vous accueille au Gan Eden et puissiez vous reposer en paix...
    Ce soir mes pensees sont pour vos parents,.,...
    un soir un assassin a croise vos vies..vous n aviez pas 20 ans...
    3 etoiles dans notre ciel ce soir brillent pour vous, nous vous aimions, nos enfants...
    Barouh dayan A Emet,...
    vous etiez 3 garcons , vous n aviez pas...20 ans!

    Ils s appellaient Yaacov, Guilad, Eyal, ils n avaient pas 20 ans..Ils rentraient chez eux en cette veille de shabat heureux sereins , baroudeurs comme on l est a leur age...quand on a 16 et 19 ans...
 3 jeunes heureux d evivre...qui ne demandaient rien...
 ils n avaient pas 20 ans...Yaacov Eyal , Guilad, vous alliez rentrer chez vous...en stop..mais achem en a decide autrement...le gentil monsieur avec qui vous etes montes, etait un assassin, il avait decide de vous tuer...
 Nous avec vos parents, on a prie, on y a cru on a espere...
 vous n aviez pas 20 ans...
 vous etiez des enfants..les enfants de vos parents , un peu les notres, votre visage etait dans nos pensees, vos prenoms dans nos prieres...¸vous etiez aussi nos enfants...
 Ce soir on a appris la verite...c etait facile mon d de vous assassiner,vous etiez des enfants...
 avez vous eu pêur? l avez vous ssenti cette mort violente et abjecte?
 nous nous ne savions pas nous etions en train de prier...
 ils s appellaient Guilad, yaacov et Eyal...ils n avaient pas 20 ans.
 Assassine t on des enfants sans defense?
 non..mais pourtant cela fut!
 Eyal , Guilad et Yaacov, pour chacun d entre nous des prieres s elevent ce soir, non plus d espoir mais pour le repos de vos ames...pour donner du courage a vos parents..
 Eyal guilad et Yaacov, vous etiez des enfants, que votre souvenir soit beni, qu achem vous accueille au Gan Eden et puissiez vous reposer en paix...
 Ce soir mes pensees sont pour vos parents,.,...
 un soir un assassin a croise vos vies..vous n aviez pas 20 ans...
 3 etoiles dans notre ciel ce soir brillent pour vous, nous vous aimions, nos enfants...
 Barouh dayan A Emet,...
 vous etiez 3 garcons , vous n aviez pas...20 ans!
      
  • AU NOM DE TOUS LES MIENS ..........

    AU NOM DE TOUT LES MIENS ..........

    par Charly Salomon, mercredi 19 octobre 2011, 14:11
     

    bonjour ou shalom COUP DE GUEULE... c est comme vous aimez l'entendre.... il est vrai que des C.. sont légions sur la terre mais qu'a cela ne fasse nous peuple élu montrons combien la valeur d une vie est importante et sacrée.. pas comme les antisémites et pros palos aiment eux la denier.. ... Et pour vous qui aujourd'hui targuez d'éloges pour Guilad.. vous du PS ,vous LIBERAUX, VOUS DE DROITE m...erci pour vos messages pour le soldat Shalit.. que tout le monde vénère depuis hier et que tout ce monde aimerait avoir a sa table .. mais qui pendant 5 ans a été laissé aux oubliettes sans aucunes interventions de qui que cela soit et maintenant vous venez tels des vautours pour vous mettre en valeur Charly Salomon Juif sioniste et fier de l'être et surtout fier d'Israel... Fier de voir un peuple qui pense a ces enfants et fait tout pour le ramener a la maison....

     

     
  • Gilad Shalit, “désolé d’être faible” pour sa rencontre avec le premier ministre

    Gilad Shalit, “désolé d’être faible” pour sa rencontre avec le premier ministre

    Rédigé par le Oct 18th, 2011  

     

    Quelque 1027 terroristes palestiniens échangés contre un seul homme, Gilad Shalit, soldat israëlien retenu en otage à Gaza depuis 2006… En vertu d’un accord exceptionnel entre Israël et le Hamas, le jeune militaire de 25 ans a retrouvé la liberté mardi, à l’issue de près de 2000 jours de captivité.

    Gilad Shalit a déclaré être «en bonne santé», dans un entretien diffusé par la télévision égyptienne peu après sa libération. Un état de santé «bon et satisfaisant», a confirmé l’armée israélienne un peu plus tard. Cette interview diffusée avait été précédée des premières images de la libération de l’ex-otage le montrant émerger d’un 4 x 4, très entouré de personnels de sécurité. Une courte séquence dans laquelle on découvrait le jeune homme pâle, une casquette sur la tête, marchant sans difficulté.

    ”Le soldat Gilad Shalit vient de retrouver ses parents. Au début de ces retrouvailles, le Premier ministre a déclaré aux parents: “J’ai ramené votre enfant à la maison.”Et au moment où il a vu Gilad Shalit, “M. Netanyahu lui a dit: “Bonjour Gilad, bienvenue pour ton retour en Israël. C’est bon de t’avoir à la maison…” avant de continuer en paraphrasant les paroles d’une chanson populaire israélienne.
     

    Gilad Shalit avait d’abord été transféré en Egypte où un officier israélien était venu vérifier qu’il était en bonne santé avant son transfert en territoire israélien. Le général Yoav Mordechaï s’est voulu rassurant. “Selon les premiers résultats des examens médicaux que nous avons effectués à la base d’Amitaï, nous avons estimé que l’état de santé de Gilad Shalit est bon et satisfaisant”, a-t-il déclaré.

    Gilad, lui, aurait dit “Je suis désolé d’être faible” pour notre première rencontre. L’étoffe d’un héros.Antoine Chatrier – JSSNews
  • Exclusif : le discours intégral et en français de Netanyahu sur la libération de Gilad Shalit

    Exclusif : le discours intégral et en français de Netanyahu sur la libération de Gilad Shalit

    Rédigé par le Oct 11th, 2011

     

    Allocution du Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu lors de l’annonce de l’accord de libération de Gilad Shalit. Adaptation exclusive JSSNews.

     

    Aujourd’hui je vous apporte la nouvelle d’un accord pour le retour de Gilad Shalit à la maison, sain et sauf. Il reviendra chez ses parents Aviva et Noam, il retrouvera son frère Yoel, sa sœur Hadas, son grand-père et tout le peuple d’Israël. Il y a deux ans, et demi, lors de la mise en place de mon gouvernement, j’avais promis de faire revenir Gilad au sein de son peuple et de sa famille sain et sauf.

    A cette époque, Gilad était détenu depuis deux ans et demi, dans la captivité la plus brutale, sans aucune visite de la Croix-Rouge, sans aucune visite tout court et personne ne savait réellement comment il allait. La première étape que j’ai accomplie, c’est d’avoir une cassette vidéo montrant Gilad pour que nous soyons tous soulagé de le voir. Nous l’avons vu bouger et parler. C’était un bon résultat. Nous savions qu’il était sain et vivant. Mais ceci n’était qu’une première étape.

    La principale tâche que nous devions relever était plus difficile – c’était de ramener effectivement Gilad. Nous avons longuement négocié par l’intermédiaire d’un négociateur allemand. Ces négociations ont été fondées dans un cadre général décrit par le gouvernement précédent. Ces négociations ont été longues, épuisantes et malgré tous nos efforts, il n’y avait pas d’accord.

    Je dois vous dire que nous avons essayé de ramener Gilad de nombreuses fois, avec de nombreux accords différents, mais cela n’a pas fonctionné. Ces dernières semaines, après un mois de négociations au Caire, cette fois menée par le gouvernement égyptien, les choses aboutissent. Mes directives étaient de rester sur les principes cadres qui sont importants pour la sécurité d’Israël. J’en parlerais lors de la réunion du cabinet ministériel.

    Il existe une tension inhérente entre le désir de retrouver le soldat enlevé et la nécessité de maintenir la sécurité des citoyens israéliens. Les ministres sont également fermement engagés à ramener à la maison Gilad et d’autre part sont profondément engagés dans la sécurité des citoyens israéliens. Ceci est ma double responsabilité en tant que Premier ministre.

    Je vous informe aujourd’hui que l’accord du gouvernement représente le juste équilibre entre toutes ces considérations. Je ne veux rien vous cacher : c’était une décision difficile à prendre. Il fallait faire face aux familles des victimes du terrorisme, dont je comprends la souffrance et la détresse : je suis l’une d’elles. Mais mon leadership est testé en ce moment : c’est la capacité à prendre des décisions difficiles. Je l’ai fait.

    Je crois que nous avons obtenu la meilleure offre possible en ce moment, alors que des tempêtes se produisent au Moyen-Orient. Une petite opportunité a été ouverte. Elle pourrait mener au retour à la maison de Gilad Shalit. Cette fenêtre s’est ouverte avec la peur que le Printemps Arabe ne donne que plus de pouvoir aux extrémistes et ne rendent le retour de Gilad Shalit impossible à jamais.

    Par conséquent, et en vertu de toutes ces considérations, j’ai demandé aux négociateurs de signer un accord que les deux parties ont paraphé aujourd’hui. Je tiens à remercier mon attaché militaire, le major général Yohanan Locker, le directeur de l’ISA, Yoram Cohen, l’émissaire David Maidan, et son prédécesseur Hagai Hadas. Je tiens à remercier le personnel les a accompagné durant toutes ces années.

    Je tiens à remercier l’armée, les forces de sécurité n’ont pas ménagé leurs efforts au sujet de Gilad Shalit. Oui, je tiens à remercier le médiateur allemand et la chancelière, Angela Merkel, qui a soutenu sa mission tout du long. Je voudrais adresser des remerciements particuliers au gouvernement égyptien et aux organismes de renseignement ont qui a aidé à la médiation et qui ont permis cet accord.

    Ce matin, j’ai parlé à Noam Shalit; avec Aviva et le grand-père de Gilad. Je leur ai dit que j’ai tenu ma promesse et je leur rapporte leur fils et petit-fils à la maison. Je leur ai dit, je vous ramène votre enfant. Je suis content d’avoir été la hauteur et Gilad reviendra en Israël dans les prochains jours.

    Comme le disent nos sages, nous sommes tous responsable du sort de notre prochain. « Qui sauve une vie, sauve la terre entière ». Ce soir je vous apporte la proposition du gouvernement pour sauver Gilad Shalit et le faire revenir après 5 ans à la maison… En Israël.

    Adaptation JSSNews

  • Premières images de Guilad libre

    Premières images de Guilad libre
    Mardi 18 octobre 2011 à 11:42
    Guilad Shalit est arrivé en Israël et a parlé au téléphone avec sa mère d’après des sources palestiniennes.

    Les premières photos de Guilad Shalit viennent d’être diffusées par la télévision officielle égyptienne. Ces images montrent Guilad Shalit, une casquette noire vissé sur la tête s’introduisant rapidement dans une voiture noire. Elles sont visibles sur Guysen TV. Il vient d’arriver en Israël. Il sera très bientôt dans les mains des forces israéliennes. Il devrait, par la suite, subir une vérification médicale complète.

    « Guilad se porte bien et a été vu par des officiels israéliens » d’après le porte-parole de l’armée israélienne.

    Au même moment, une délégation du Hamas dirigée par Khaled Mechaal, chef du bureau politique de l'organisation terroriste, est arrivée ce matin à El-Arish, dans la péninsule du Sinaï, pour accueillir les détenus palestiniens libérés par Israël.

    Des sources palestiniennes révèlent que Guilad Shalit aurait déjà téléphoné à sa mère.