fusillade

  • Fusillade à Bruxelles: la police dévoile les images du tueur

    Fusillade à Bruxelles: la police dévoile les images du tueur                

    Video

     

     

     

    ADVERTISING - ne pas effacer
     

                                   

    • Fusillade mortelle au Musée Juif de Belgique

    La police fédérale a lancé un appel à témoin pour retrouver l'auteur de la fusillade mortelle qui a eu lieu samedi après-midi au Musée juif de Belgique, à Bruxelles.

    La police fédérale a diffusé sur son site web des images et des photos d’une personne suspectée d’être l’auteur de la fusillade. Le parquet lance un appel à la population pour obtenir des informations sur ce suspect. Selon le parquet, l’auteur a agi seul et était visiblement bien préparé.

    Un suspect a été interpellé samedi en fin de journée mais son audition a démontré qu’il ne s’agissait que d’un témoin. Le parquet a confirmé que ce dernier avait été remis en liberté.

    Deux femmes et un homme ont été tués par balle samedi après-midi dans l'attaque qui a suscité un choc immense au sein de la communauté juive et dans l'ensemble du royaume à la veille des élections fédérales, régionales et européennes.  Il s’agit d’un couple de touristes israéliens domiciliés à Tel-Aviv et d’une Française. 

    L'état de la quatrième victime incertain

    Une quatrième personne, présente sur les lieux, a été touchée par les tirs. Agé d'une vingtaine d'années, le jeune Belge qui travaillait comme réceptionniste au musée a été emmené à l'hôpital dans un état grave.

    Ce dimanche, de nombreuses informations contradictoires ont circulé sur son état de santé. Le président de la Ligue belge contre l'antisémitisme a annoncé son dècès dans l'après-midi.

    Dimanche soir, le parquet de Bruxelles a pourtant indiqué qu'il était toujours en vie, dans un état critique. "Le jeune est toujours dans un état très critique, mais sa situation est stable ce soir", a précisé la porte-parole du parquet.

     

    L'appel à témoins

     

    Toute personne susceptible d'identifier l'auteur de l'agression mortelle de la rue des Minimes à Bruxelles intervenue ce 24 mai vers 15.50 heures ou disposant d'informations, de prendre contact avec le numéro 0800/30300.

    L'auteur est de coprulence moyenne, athlétique et se déplace souplement.

    Il portait une casquette de couleur sombre avec un logo clair sur la face avant du côté gauche.
    Il portait un vêtement de couleur bleue claire avec un logo clair à hauteur de la poitrine du côté gauche, un pantalon de couleur sombre et des chaussures également de couleur sombre avec des semelles claires.

    Il portait en bandoulière un sac de couleur sombre avec logo blanc de petite taille et un autre de type sac de sport également sombre avec logo clair.

    Il a fait usage d'une arme d'épaule avec crosse pliable de type KALASHNIKOV.

    Il a pris la fuite à pied en direction de la rue des chandeliers en direction de la rue Haute à BRUXELLES dans le quartier des Marolles où il a été perdu de vue

  • Fusillade au Musée juif de Bruxelles : un suspect aurait été interpellé

    Fusillade au Musée juif de Bruxelles : un suspect aurait été interpellé

    Fusillade : un témoin raconte

    À bord d'une voiture de marque Audi, un homme s'est garé en double file à hauteur de l'entrée du Musée juif de Belgique, rue des Minimes à Bruxelles. Un passager en est sorti. Le conducteur est lui aussi sorti de la voiture, a déposé deux sacs par terre puis a ouvert le feu sur des passants. Il est ensuite remonté dans son véhicule pour prendre la fuite.

    Deux femmes et un homme ont été tués. L'information est confirmée par le patron de la police de Bruxelles-Ixelles Guido Van Wymersch et l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam). D'après nos informations, une quatrième personne serait décédée. De même, un témoin aurait pu relever la plaque d'immatriculation de l'Audi.

    Présent, par hasard, dans le quartier, le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders est l'un des premiers témoins du drame: "J'ai entendu les coups de feu, je me suis précipité et j'ai vu les corps par terre", nous a-t-il déclaré. La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet était elle aussi dans le quartier. Elle est arrivée sur place quelques minutes après son homologue du gouvernement. D'après elle, "tout porte à croire qu'il s'agit d'un attentat antisémite."

    Présent sur place, le président du consistoire central israélite de Belgique Julien Klener nous a confié qu'il "n'y a pas eu de menaces récentes sur le musée juif de Belgique"

     

    commentaire de l'administrateur de ce blog sur Skynet : Cela ne m empêchera jamais de crier haut et fort en Belgique " JE SUIS JUIF ET FIER DE L ÊTRE"...ET VOUS LES TERRORISTES JE VOUS EMMERDE. .......signé CHARLY alias ATIKVA.....

    1 h · J’aime · 4