euronews

  • Euronews ou les salopards de la désinformation ......les journalistes d’Euronews TV, de véritables faussaires de l’information.

    Euronews ou les salopards de la désinformation

     

    Les journalistes sont censés informer impartialement pour que ceux qu’ils sont censés informer comprennent et puissent juger.

    Mais nous avons, avec la rédaction et les journalistes d’Euronews TV, de véritables faussaires de l’information.

    Israël se trouve contraint de réagir, après des mois et des mois, pendant lesquels les habitants du sud du pays sont contraints de se réfugier dans les abris pour se protéger des roquettes tirées de Gaza. Cette réaction a abouti à l’élimination du chef terroriste. Mais vous pourrez, en cliquant sur le lien ci-dessous, constater qu’Euronews ne mentionne pas les roquettes tirées par les terroristes de Gaza. Pour cette poubelle de l’information, Israël agresse gratuitement les habitants de ce territoire.

    http://fr.euronews.com/2012/11/14/un-des-chefs-du-hamas-tue-dans-un-raid-israelien-a-gaza/

    En cliquant sur cet autre lien, vous pourrez voir comment ces faussaires titrent,

    http://fr.euronews.com/2012/11/10/nouvelle-flambee-de-violence-a-la-frontiere-entre-israel-et-gaza

    Nouvelle flambée de violence à la frontière entre Israël et Gaza.

    Voici comment ce média censé informer les Européens traite l’information :

    Nouvelle flambée de violence à la frontière entre Israël et Gaza.

    Ces « journalistes » commencent par mentionner les méfaits de l’armée israélienne, vous offrant cela pour argent comptant. Mais lorsqu’ils doivent parler des évènements qui sont la cause de cette tension, ils nous disent « L‘État hébreu, de son côté, dit avoir riposté à des tirs palestiniens qui avaient visé quelques heures plus tôt un véhicule militaire. Quatre soldats israéliens, qui patrouillaient le long de la frontière, ont été blessés dans cette attaque ».

    Mais ce n'est pas que depuis quelques heures plus tôt, pour ne pas dire des mois, voire des années. Quel pays tolérerait des centaines et des centaines de roquettes sur son territoire, sur ses villes, ses écoles, sans réagir ?