coran

  • La Belgique est en train de vivre l’un des moments cruciaux de son histoire!

    Tellement bien rédigé...et si vrai

    Le coran sous le bras , la charia suivra ....
    La Belgique est en train de vivre l’un des moments cruciaux de son histoire!

    Une grande question se pose : la Belgique va-t-elle, oui ou non, laisser un parti liberticide s’installer dans le débat démocratique ?
    Cette question, je la pose à vous, chers compatriotes pour qui la démocratie et la liberté représente, à vous entendre et à vous lire, une valeur inestimable…

    Mais … jusqu’où êtes-vous prêts d’aller ?
    Combien d’entre vous sont-ils disposés à lâcher leur clavier et à monter à Bruxelles ?
    S’exciter sur Facebook, c’est bien… Monter à Molenbeek ou à Anderlecht, c’est mieux…
    Le 3 décembre prochain, c’est la mise en place officielle des conseils communaux. C’est le jour où nos deux chameliers de banlieue vont aller, coran sous le bras, prendre place sur les bancs du conseil communal afin d’aller y répéter leur « credo » : « La Belgique deviendra un pays islamique… »

    Alors, je vous repose la question : Allez-vous laisser faire ça ?

    C’est bien de faire des liens dans Facebook vers des articles intéressants, de faire diffuser des infos…
    C’est bien de se scandaliser de la libération de l’ex-épouse de Marc Dutroux…
    C’est bien de créer des partis politiques afin de mieux faire entendre vos exigences et vos critiques envers nos dirigeants… Mais le combat il ne se commence pas 2 mois avant les élections pour s’éteindre le lendemain du scrutin, aussitôt l’échec constaté et resté en hibernation jusqu’aux prochaines élections législatives de 2014…
    Les propagateurs de la charia ne vous attendrons pas … Ils sont au combat tous les jours et se fichent de vos coups de gueules sporadiques…

    Alors, je repose encore une fois la question : Allez-vous les laisser faire ?

    Allez-vous me laisser monter seul dans un des 2 conseils communaux afin d’aller faire entendre ma rage ? Certes je peux crier fort, mais seul, je ne saurai pas empêcher les 2 salafistes de pénétrer dans la salle… Et je risque de me faire embarquer dans le meilleur des cas… Mais si nous y montons à 100, 500 ou 1.000, les autorités vont devoir « revoir leur copie »… et nous assisterons aux 2 conseils communaux.
    Ce n’est pas parce que l’ennemi a pénétré dans la banque qu’il faut lui offrir les clés du coffre-fort…
    Si nous laissons ces barbares pénétrer dans l’enceinte d’une de nos institutions démocratiques nous ne les en délogerons plus… Si vous ne bougez pas, ne venez pas vous plaindre lorsque les journaux télévisés diffusés le soir du 3 décembre vous laisseront encore entendre les proclamations des salafistes dégénérés qui vous cracheront en pleine face « La Belgique deviendra un pays islamique… Ce n’est qu’une question de temps… », car ce jour là, je me rappelerai à votre bon souvenir…

    C’est bien de lancer une pétition… mais croyez moi : mieux vaut 50 personnes à l’entrée du conseil communal que 5.000 signatures… Nos dirigeants se fichent des signatures… Par contre ils n’aiment pas le désordre… Ils n’aiment pas la présence de caméras venues filmer des mécontents qui expriment ce que la majorité de Belges pensent… Majorité de Belges qui pourraient aussi tout d’un coup se retrouver dans la rue afin de crier leur rage… rage de voir des islamistes mis en place par le pouvoir, certes… mais surtout des Belges qui saisiraient l’occasion pour leur crier leur révolte devant la crise mal gérée, le chômage atteignant des proportions catastrophiques, des Belges qui n’osent plus sortir le soir, des Belges qui restent incrédules devant l’origine de ceux qui défraient les chroniques « Avis de Recherche »…
    C’est le moment…
    Monter à Bruxelles, à pied, à cheval ou en voiture…

    Aller leur crier « STOP ! » « ASSEZ !» « PAS DE CELA CHEZ NOUS ! »
    Faites comme en octobre 1830, lorsque le peuple belge convergea vers Bruxelles afin de bouter les envahisseurs hollandais hors de nos frontières.

    Ils venaient de Liège, de Charleroi, de Mons, de partout en Wallonie, animés d’une volonté commune : chasser l’ennemi, retrouver sa liberté… Devant ces patriotes déterminés, les Hollandais s’enfuirent… Si vous criez assez fort, nos dirigeants vous écouteront et … reprendront très tôt cette victoire à leur propre compte … vous aurez un rire amer … mais vous aurez gagné…

    Merveilleux "coup de gueule" de Chantal. A diffuser le plus largement possible !

    Chapeau bas à Chantal que je ne connais pas