bombes

  • Le gouvernement Obama envisage une frappe chirurgicale en Iran !

    Le gouvernement Obama envisage une frappe chirurgicale en Iran !

     

    C'est ce que pretend David Rotkoff, specialiste des relations internationales et proche du gouvernement Obama, dans un article publie dans 'Foreign policy'. Selon lui, la menace d'une attaque courte et ciblee serait un "outil diplomatique et politique efficace. En tout cas, ce serait un moyen efficace pour neutraliser les critiques de Romney sur le dossier iranien".


    הכור הגרעיני האיראני באראק (צילום: gettyimages)

    Est-ce qu'une attaque americaine en Iran serait la surprise d'octobre du president Obama pour le soir des elections a la presidence ? Le sujet d'une attaque conjointe americano-israelienne en Iran est toujours d'actualite, pretend David Rotkoff, specialiste des relations internationales, qui a fait partie du gouvernement Clinton, et proche du gouvernement Obama.

     

    Dans l'article qu'il a ecrit cette nuit dans le 'Foreign policy', Rotkoff pretend que les americains et les israeliens sont tres proches d'un accord sur le dossier iranien, et declare que le plan d'une attaque courte aurait de nombreux avantages et "transformerait la menace militaire en outil diplomatique et politique efficace". Il semblerait que cette fuite d'informations par Rotkoff serait un premier 'ballon d'essai' du gouvernement Obama dans le but de tester une politique de ce genre. En plus de cela, cette nuit, un site internet independant a declare que l'Iran est tres proche de pouvoir finaliser une tete explosive nucleaire. Ce rappport est signe par un homme s'etant presente par le passe comme etant un agent double au servirce de la CIA et servant dans les gardiens de la revolution iranienne, mais dont la fiabilite serait discutable.

     

    Dans son article Rotkoff ecrit que : "selon un proche participant aux discussions entre les pays, l'action que les participants considerent comme possible serait une attaque chirurgicale americano-israelienne des installations nucleaires iraniennes. L'attaque devrait durer deux heures dans le meilleur des cas, et pas plus d'un ou deux jours. Elle aurait lieu par les airs, et en particulier a l'aide de bombardiers aides par des drones".

     

    Selon lui, ceux qui soutiennent cette approche pretendent qu'elle serait 'bonne' d'un point de vue politique pour les Etats-Unis, mais serait aussi une grande reussite. Elle mettrait hors d'action les installations nucleaires, ramenerait le programme nucleaire iranien de nombreuses annees en arriere sans porter atteinte aux civils, et elle serait positive pour tout le Proche-Orient.

     

    Ceux qui soutiennent cette attaque au sein du gouvernement Obama pretendent qu'elle changerait le Proche-Orient bien au dela de l'Iran. D'apres eux elle sauverait l'Irak, la Syrie et le Liban, elle renouvellerait le processus de paix israelo-palestinien, assurerait la politique d'approvisionnement en petrole par le golfe persique, enverrait un message tres clair a la Russie et la chine, et ainsi assurerait l'hegemonie americaine dans la region pour la prochaine decennie.

     

    Rotkoff ajoute que cette demarche diminuerait les depenses de l'implication importante des Etats-Unis dans la lutte contre l'Iran, qu'Israel ne peut faire seule, parce que des installations comme Fordo sont ensevelies profondement sous la terre. Par le passe des specialistes americains avaient deja explique que le fait que les installations soient ainsi protegees par des tonnes de terre, de rochers et de beton necessitait l'utilisation de bombes americaines qu'Israel ne possede pas. Pour cette raison cette operation doit etre, selon Rotkoff, une operation americaine seule, ou en collaboration avec Israel et d'autres pays.

     

    Selon lui, le discours de Mitt Romney, dans lequel le candidat republicain a pretendu que "L'Iran est plus proche que jamais d'obtenir l'arme nucleaire", pourrait accelerer une attaque chirurgicale tres limitee. Rotkoff estime que la menace d'une telle attaque est un risque que le president Obama est pret a prendre car elle pourrait amener a des reussites diplomatiques importantes.

     

    "En considerant toutes les avancees effectuees ces dernieres semaines entre les israeliens et le gouvernement, il semblerait que ce serait le moyen le plus simple pour mettre un terme au critiques de Romney sur le dossier iranien. Ce n'est pas par la taille d'une menace que l'on est efficace, mais par la possibilite qu'une telle attaque se realise que l'on transforme une action militaire en outil diplomatique et politique efficace", conclut Rotkoff.

     

    Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli