blocus

  • Le Porte-Parole de Tsahal : « Notre Marine est déterminée à empêcher la violation du blocus »

    Le Porte-Parole de Tsahal : « Notre Marine est déterminée à empêcher la violation du blocus »

    flotille

    Le Porte-Parole de Tsahal s’est exprimé au sujet des préparations poussées de la Marine Israélienne en vue de la flottille qui est attendue ce mois-ci et a souligné que l’Armée Israélienne « empêchera la violation du blocus ». »C’est une décision sans équivoque », a-t-il affirmé.

    Le Porte-Parole de Tsahal, le Général de Brigade Yoav (Polly) Mordechaï s’est exprimé ce matin (jeudi 16 juin) sur les préparatifs de Tsahal en vue de la prochaine flottille à destination de la bande de Gaza, attendue d’ici la fin du mois. Le Porte-Parole a abordé ce sujet dans le cadre du dernier exercice de préparation de la Marine qui s’est tenu hier et pour lequel de nombreux soldats et beaucoup de matériel avaient été mobilisés. Le but de cet exercice est de se tenir prêt à parer à toute tentative de violer le blocus maritime sur la bande de Gaza.

    « Tsahal suit la préparation de la flottille de très près et j’espère vraiment que l’organisation IHH sera assez sage pour ne pas la faire partir », a dit le Général de Brigade Mordechaï, qui a noté que « tous ceux qui observent ce qui se passe dans la bande de Gaza comprennent que chaque jour, des centaines de camions transitent par les terminaux terrestres et pourvoient à l’ensemble des besoins de la population civile. L’ONU ainsi que d’autres organisations comprennent que la nature et le but de cette flottille n’est pas d’aider les résidents de la bande de Gaza ». Selon lui, « le but de la flottille est de créer une provocation et d’attirer l’attention médiatique. On peut aussi conseiller aux organisateurs de la flottille d’observer ce qui se passe au Moyen-Orient, peut-être qu’ils dirigeront leur flottille à destination du port de Latakia en Syrie, afin d’aider la population syrienne car il me semble que le besoin se fait plus pressant là-bas ces jours-ci. »

    Le Porte-Parole a souligné que « Tsahal espère que la flottille ne partira pas, mais que l’Armée Israélienne se prépare néanmoins à cette éventualité « . Il a insisté sur le fait que Tsahal n’a pas le droit à l’erreur. Grâce aux leçons tirées de la précédente flottille, la Marine a reçu des instructions claires du Chef d’État-major, qui agit lui-même selon les décisions politiques du gouvernement israélien, qui souhaite empêcher toute violation du blocus maritime sur la bande de Gaza – un blocus légal, légitime et reconnu par toutes les instances internationales.

    « La Marine a effectué un vaste exercice hier, qui impliquait entre autres le commandement, le contrôle et l’entraînement des combattants. L’exercice a permis d’examiner le déroulement de l’opération de Tsahal en plusieurs étapes organisées, en commençant par l’établissement d’un contact radio en mer afin d’appeler les navires à accoster », a expliqué le Porte-Parole. « Nous aimerions vraiment éviter de lourdes conséquences, mais la Marine est déterminée à prendre les mesures nécessaires pour empêcher la violation du blocus maritime, et c’est une décision sans équivoque. »