avion

  • Degradation securitaire importante a Gaza : un missile sol-air tire sur un avion de Tsahal

    Degradation securitaire importante a Gaza : un missile sol-air tire sur un avion de Tsahal

     

    Pour la premiere fois un missile d'epaule a ete tire en direction d'un avion de Tsahal en action au dessus de la bande de Gaza. Le missile a heureusement rate sa cible et personne n'a ete blesse. Des membres des services de securite : le renforcement de l'arsenal de missiles sol-air de Gaza a connu une impulsion importante a la chute de Kadhafi en Lybie.

     

    null

     

    Une nouvelle menace en provenance de la bande de Gaza : le journal 'Yediot aharonot' rapporte ce matin que la semaine derniere un missile sol-air a ete tire pour la premiere fois en direction d'un avion de l'armee de l'air israelienne. Par chance le missile a rate sa cible, ne faisant aucun blesse.

     

    null

     

    Selon le journal, Israel sait depuis six ans que le Hamas detient des missiles sol-air, et la semaine derniere l'information a ete confirmee. Les soldats de l'armee de l'air ont identifie le missile tire comme etant de type 'Strela SA 7', un missile tire a partir de l'epaule, leger grace a son lanceur en plastique, et destine a etre utilise contre les avions. Ce missile est capable de voler en direction d'un avion a la vitesse de 1 800 km, et et de se caler sur la chaleur degagee par l'avion. Il est capable d'atteindre un avion en plein vol a une distance allant jusqu'a 2 300 metres.

     

    Ces missiles sont venus de Lybie

     

    Un tir de missile sol-air a deja ete identifie en aout dernier lors d'une attaque terroriste sur la route 12 a la frontiere avec l'Egypte, au cours de laquelle 6 israeliens ont trouve la mort. Le missile avait ete tire du sinai en direction d'un helicoptere de combat de l'armee de l'air, mais avait rate sa cible. Le renforcement de l'arsenal de missiles sol-air de Gaza a connu une impulsion importante a la chute de Kadhafi, en Lybie. Environ 1 000 missiles de type 'Strela' ont disparu des entrepots d'armes de l'armee lybienne apres la revolution dans le pays, une partie d'entre eux est arrivee dans le sinai et la bande de Gaza.

     

    null

     

    Des cadres importants de Tsahal estiment que le Hamas souhaite intensifier la lutte contre Israel, et que c'est pour cette raison qu'ils ont commence a se servir de ces missiles contre l'armee de l'air. Des membres des services de renseignement estiment que le Hamas pourrait bientot se livrer a un tir massif de roquettes, apres que ces tirs aient ete freines ces derniers jours par la serie d'eliminations ciblees de cette fin de semaine.

     

    Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli

  • La Corée du Sud intéressée par le dôme de fer israélien

    La Corée du Sud intéressée par le dôme de fer israélien
    par Grey Owol -

    La Corée du Sud propose à Israël d’acheter sa technologie de bouclier anti-missile en échange d’un contrat d’achat d’avions de chasse qui met en concurrence la Corée et l’Italie.


    La Corée du Sud a fait une offre pour l’achat d’une grande quantité d’armes et de systèmes de défense israéliens, dont le fameux dôme de fer, bouclier anti-missile israélien, à la condition qu’Israël lui achète des avions de chasse.

    L’armée de l’air israélienne cherche en effet à remplacer la flotte de jets américains A-4, utilisés pour l’entrainement des pilotes de l’armée. Les deux alternatives sont le Golden Eagle T-50 coréen et le Master M-346 italien.

    Depuis plusieurs mois, la Corée du Sud et l’Italie sont engagées dans un bras de fer impitoyable afin de remporter le marché israélien, d’une valeur d’environ un million de dollars (770 millions d’euros). Or, la semaine dernière l’armée de l’air a émis un avis favorable à l’achat des avions italiens plutôt que des coréens.

    La décision finale ne pourra cependant être prise que par le ministère de la Défense, et l’un des critères principaux que ce dernier prendra en compte est la valeur des accords réciproques que le pays sera prêt à finaliser avec l’industrie de défense israélienne.

    L’Italie a d’ores et déjà proposé un accord réciproque sous lequel elle s’engagerait à acheter pour une valeur d’1 milliard de dollars en équipements de défense israéliens, dont des satellites.

    En réponse la Corée du Sud proposait un accord d’une valeur potentielle d’1,6 milliards de dollars (1,2 milliards d’euros), incluant l’achat de systèmes de radars israéliens, ainsi que des contrats pour moderniser ses hélicoptères et certains de ses avions.

    Au cours des dernières semaines, l’agence sud-coréenne de procuration de défense a émis une offre additionnelle. Sans spécifier de prix, elle a inclus un certain nombre de propositions, dont une concernant le système du dôme de fer.

    La nouvelle offre inclue également la conversion d’avions de ravitaillement, le développement d’un avion de combat fabriqué en Corée, ainsi que d’un hélicoptère et d’un satellite.

    Une décision finale quant à l’accord est attendue dans les prochaines semaines.