attetats bruxelles attentats suicide aeroport zaventem

  • ATTENTATS A BRUXELLES

    Le parquet fédéral a confirmé au moins 13 morts et 35 blessés dans l'attentat qui a eu lieu ce matin à l'aéroport de Bruxelles-National. Le procureur du Roi a confirmé qu'il s'agit bien d'un attentat suicide.

    Deux explosions ont eu lieu l'une après l'autre mardi vers 08h00 dans le hall des départs de l'aéroport de Zaventem. Des tirs auraient été entendus dans le hall des départs avant qu'une personne ne crie quelque chose en arabe et que deux explosions retentissent mardi matin, ont annoncé plusieurs témoins sur place.

    De nombreuses personnes quittaient l'aéroport en courant, abandonnant leurs bagages dans le hall d'où s'échappait de la fumée. Des vitres ont été soufflées et l'évacuation de l'aéroport a été ordonnée.

    Bilan provisoire: 13 morts

    Le parquet fédéral a confirmé au moins 13 morts et 35 blessés dans l'attentat. L'aéroport a été fermé et les passagers sont évacués. Le plan catastrophe a été déclenché et les passagers ont été dirigés vers les pistes. Tous les vols à destination de Zaventem ont été déviés vers les aéroports d'Ostende, Anvers, Liège et Francfort.

    Un témoignage anonyme parvenu à Bel RTL relate "des blessés partout", "l'horreur". Valérie, venue chercher une amie à l'aéroport témoigne dans le même sens: "J'ai entendu une explosion, mais j'étais dans les parkings. Un monsieur m'a dit qu'il y avait une bombe en me montrant la façade et en effet, toute la façade du terminal des départs était complètement éclatée, il y avait de la fumée partout. Il y a des ambulances, des pompiers et des blessés, car il y a des gens couchés sur le sol devant le hall des départs. Tous les gens évacués sont rassemblés devant le point DHL avec les valises. Je venais chercher une amie: son avion a atterri et elle est coincée dans l'avion sur le tarmac".

    blesses

    Giuseppe, un voyageur présent dans l'aéroport, nous a expliqué à 8h30 qu'il était actuellement "au lounge de Brussels Airlines. Le personnel nous a demandé de ne pas quitter les lieux. Il nous a expliqué que deux bombes avaient explosé dans le hall des départs."

    "Il y a d'abord eu une détonation. Tout le monde a commencé à courir. Puis il y en a eu une deuxième", ont indiqué deux personnes qui se trouvaient dans le café Starbucks de l'aéroport. Les images diffusées par des témoins sur Twitter montraient la façade de l'aéroport dévastée et des pans de toit du hall des départs effondrés. Des images de blessés en sang apparaissent aussi, alors que des vidéos de passants montraient les mouvements de foule fuyant le hall principal.

    "Il y a eu une première explosion dans le bâtiment de la division charter. Le temps de me retourner et essayer de me cacher avec mon épouse, il y a eu une deuxième explosion beaucoup plus puissante au niveau des comptoirs 4 et 5. Je connais bien l'aéroport. Avec de la fumée et le reste ne se décrit pas parce que tout le monde sortait de là avec beaucoup de stress parce que le risque d'y avoir une troisième explosion était trop grand", a également témoigné un voyageur sur Bel RTL.

    La circulation des transports publics a été interrompue à Brussels Airport sur ordre de police, indiquent la SNCB et la Stib sur Twitter.

    L'aéroport de Bruxelles est fermé "jusqu'à nouvel ordre", a confirmé mardi sur son site internet Eurocontrol, l'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne. Un "plan catastrophe" a été déclenché par les autorités locales.

     
    Photo de Salomon Charly.
    J’aimeAfficher plus de réactions
    Commenter