alliance

  • Chypre et Israël vont joindre leurs forces dans le domaine du gaz

    Chypre et Israël vont joindre leurs forces dans le domaine du gaz

     

    Solon Kassinis veut qu'Israël protège son gisement (Photo DR)
    Solon Kassinis veut qu'Israël protège son gisement (Photo DR)
    CHYPRE / ISRAËL. Chypre souhaite qu’Israël protège le gisement de gaz « Block 12 », situé dans les eaux chypriotes et propose de créer une joint-venture israélo-chypriote pour la réalisation de projets de transport de gaz et de production d’énergie.

    « Avec le début du forage du Block 12 par Noble Energy, cette année, les gisements de gaz et pétrole des eaux chypriotes risquent de devenir un des points les plus chauds de la Méditerranée » déclarait Solon Kassinis, directeur du département de l'Energie au ministère du Commerce, de l'industrie et du tourisme chypriote, mardi 13 septembre 2011, lors d’une interview avec le journal israélien Globes.

    Il poursuit : « Vu qu’Israël prévoit d’apporter une protection militaire autour du gisement Léviathan, je suppose qu’il est possible de protéger aussi le Block 12 qui se trouve à seulement 33 km de Léviathan. Nous devons joindre nos forces.»

    La compagnie israélo américaine Noble Energy qui détient 100% des droits d’exploitations du « Block 12 », a en effet annoncé que le forage commencerait avant le 1er octobre 2011, malgré les menaces du Premier ministre turc qui déclarait à Al Jazzera, le 8 septembre 2011, que la Turquie ne laisserait pas Israël jouir seule du gaz exploité dans les eaux chypriotes.

    Solon Kassinis a ensuite annoncé au quotidien Globes que, lors de sa dernière visite en Israël, il avait proposé au gouvernement israélien, la création d’une joint-venture israélo-chypriote pour la construction de cinq projets: un pipeline reliant Léviathan au Block 12, une usine de liquéfaction de gaz, une usine de méthanol, des usines produisant de l’électricité en Israël et à Chypre, et plusieurs terminaux destinés à stocker du gaz et du pétrole.

    D’après les sondages sismiques en 3D, le block 12 devrait rapporter 283 milliards de m3 de gaz, et ce n’est qu’un gisement parmi les douze gisements de gaz qui se trouvent dans la zone maritime économique exclusive chypriote.

    Une fois les sondages sismiques en cours terminés, Chypre prévoit de publier des appels d’offres internationaux, pour l’exploitation du gaz et du pétrole se trouvant dans sa zone maritime.