ahmadinrdjad

  • Rapport de l’AIEA : « L’Iran fabrique la bombe atomique » !

    L’Agence Internationale à l’Energie Atomique vient de confirmer que Binyamin Netanyahou ne mentait pas (!) en 1996, lorsqu’il avertissait déjà le monde occidental des intentions du régime des Ayatollahs en matière nucléaire. Le Rapport de l’AIEA dont des extraits ont filtré mardi dans la soirée est extrêmement sévère envers le régime iranien, et affirme officiellement pour la première fois que Téhéran effectue toute une série d’activités en marge de son programme nucléaire civil, et qui ne peuvent être interprétées que d’une seul manière : l’Iran prépare la bombe atomique.
    Le Rapport de l’AIEA atteste notamment ce qu’Israël avançait depuis un certain temps, à savoir que les Iraniens avaient déjà effectué des essais secrets et qu’ils avaient commencé à transférer des matériaux et composants nucléaires dans des bunkers souterrains.
    Ces révélations sont d’autant plus graves que certaines données étaient déjà connues des inspecteurs de l’Agence, mais son précédent directeur, l’égyptien Muhamad El-Baradeï, sans doute par solidarité musulmane et haine d’Israël, a toujours tout fait pour minimiser les faits et traîner les procédures, faisant gagner quelques bonnes années aux ingénieurs et physiciens iraniens.
    Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a réagi au Rapport par le dédain et l’arrogance, traitant le Directeur de l’AIEA, Yukia Amano « de marionnette soumise au diktat américain », et déclarant « que le régime iranien n’avait vraiment pas besoin de bombe atomique pour couper les mains des Etats-Unis et faire disparaître ce pays de la surface de la terre »…
    La balle est désormais dans le camp occidental. Une fois que les pays concernés auront « étudié attentivement » le Rapport et qu’il aura été discuté en forum de l’AEIA la semaine prochaine, les grandes puissances devront décider des suites à donner à ce document…explosif. A Jérusalem, le Premier ministre a ordonné à ses ministres de ne faire aucune déclaration pour l’instant, mais selon certaines sources, Israël se dirait prêt à « laisser encore une dernière chance aux grandes puissances et à l’ONU et attendre les effets d’un nouveau train de sanctions » qui devraient être extrêmement lourdes cette fois-ci pour être efficaces. L’option militaire étant « le chiffon rouge » de la communauté internationale, cette dernière devrait normalement imposer des sanctions qui touchent directement à la Banque centrale d’Iran et à la prodigieuse industrie d’exportation de pétrole et de gaz. Mais voilà, même sur les sanctions, la Russie et la Chine ne sont pour le moment pas prêtes à suivre les Américains et les Français, et l’unanimité est exigée pour décider de nouvelles sanctions. Le président russe Dimitri Medvedev a d’ailleurs sévèrement critiqué la publication du Rapport de l’AEIA, estimant « qu’il sabotait les efforts diplomatiques avec l’Iran », ce qui est un comble lorsque l’on sait aujourd’hui que des ingénieurs russes ont aidé leurs homologues iraniens dans le développement du programme nucléaire!!
    S’il s’avérait que les grandes puissances ne prenaient pas leurs responsabilités dans les semaines et mois à venir, il s’agirait d’un terrible aveu de faiblesse et d’une démission face au Mal qui avance irrémédiablement, à l’image de l’attitude des Européens face à Hitler dans les années 1933-1939.
    En tous cas, on saurait où les Mollahs sont…

    bombe atomique, l arrogance, mahmoud ahmadinejad

    par Shraga Blum

  • Ahmadinedjad : "nous allons prendre un coup dont nous mettrons 500 ans a nous remettre

    Mardi 8 novembre 2011

     
    Lors d'une reunion a huis clos, le President iranien a prevenu ses partisans des consequences d'une possible attaque de l'OTAN. D'apres lui Teheran et l'Occident sont arrives a un point de rupture.
     
     
    אחמדינג'אד. דיבר בכנס סגור עם תומכיו
    Il est pas si fier que ca le nain de jardin !
     
     
    Vers une confrontation ? Le President iranien, Mahmoud Ahmadinedjad, a declare lors d'un discours fait il y a quelques jours a l'occasion d'une reunion a huis clos vec ses partisans que Teheran et l'Occident sont arrives a un point de rupture. En plus, il a ajoute qu'il semblerait que la confrontation ne sera pas militaire mais sur diplomatique.
    "L'Occident reunie ses forces pour finir sa tache. Il est evident que l'OTAN n'attend que l'occasion d'attaquer l'Iran. Si nous ne restons pas sur ses gardes nous recevrons un coup dont nous ne nous releverons pas, meme apres 500 ans", a declare Ahmadinedjad.


    Le Presiden iranien a precise que l'OTAN avait prevu d'attaquer la Syrie, mais que d'apres lui, le Secretaire General de l'ONU a prevenu les membres de l'OTAN que l'entree de forces internationales en Syrie amenerait a une grave flambee de violence dans la region.
     
    Les paroles d'Ahmadinedjad sont rendues publique sur fond de la publication attendue aujourd'hui ou demain du rapport de l'AIEA. Le Ministre des Affaires Etrangeres allemand s'est exprime cette nuit sur son soucis d'une attaque militaire contre l'Iran. "Ces discussions renforcent le pouvoir iranien plutot que de l'affaiblir" a declare Guido Westerwelle au sujet du debat international en cours sur la question.
     
    Le porte parole de la Maison Blanche a declare hier qu'il s'attend a ce que le rapport mette a jour la position des Etats-Unis.
     
    Le Colonel a la retraite Shimon Boyarsky, ancien Chef du renseignement militaire charge de la scene iranienne, a annonce ce matin sur la chaine 10 israelienne que meme si l'Iran avait la bombe atomique il n'est pas sur qu'ils s'en serviraient contre Israel - mais cela doit nous inquieter.
     
    "Les iraniens ne fabriquent pas une bombe atomique pour la lancer a l'aide d'un missile ou d'un raid aerien sur Israel. Un Iran nucleaire dans le Moyen-Orient c'est un Moyen-Orient different, et ca doit beaucoup nous inquieter". a t'il declare.
     
    Traduit de l'hebreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli