afghanistan

  • Revue de presse Israël-flash – Toutes les news en bref Palestine/ONU

    Revue de presse Israël-flash – Toutes les news en bref Palestine/ONU

    mini revue de presse

    Petite Revue de presse de la région du Proche et Moyen-Orient – Sélection des unes de la presse francophone – Les infos à connaître aujourd’hui…Toutes Les brèves sur « Palestine »/ONU

     

     

    Égypte: un groupe islamiste ne peut créer un parti

    Égypte – L’Égypte a interdit lundi la formation d’un nouveau parti politique par un groupe islamiste qui a été impliqué, dans les années 1990, dans un soulèvement sanglant. L’agence de presse officielle du pays a soutenu que le Comité des partis politique a rejeté la requête du Gamaa al-Islamiya parce que le parti qu’il proposait de mettre sur pied était fondé sur des bases religieuses et que cela contrevenait à la loi. Il s’est également vu refuser sa demande de devenir un parti parce qu’il prône une interprétation et une implantation stricte de la loi islamique en vertu de laquelle les voleurs peuvent être punis en coupant leurs mains et les meurtriers peuvent faire face à la décapitation. Le Gamaa al-Islamiya, qui a déjà été un des groupes militants les plus importants d’Égypte, a initié une insurrection contre le gouvernement dans les années 1990 mais a depuis renoncé à la violence.source

    Afghanistan : Kaboul attribue aux Taliban l’assassinat de Burhanuddin Rabbani

    Quelques heures seulement après l’attentat suicide qui a tué l’ancien président afghan Burhanuddin Rabbani à Kaboul, les réactions ont fusé de toutes parts. Le président américain Barack Obama a qualifié la disparition de Rabbani de perte tragique. Le président afghan Hamid Karzaï a déploré la perte d’un patriote qui s’est sacrifié pour son pays. Les autorités afghanes accusent les Taliban d’avoir planifié cet attentat pour empêcher Rabbani de poursuivre sa médiation en vue de trouver un terrain d’entente entre les différents belligérants. Obama et Karzaï ont estimé que la mort de Rabbani ne doit pas mettre un terme à la recherche d’une solution qui permettra aux Afghans de vivre en liberté, en sécurité et dans la prospérité. Rabbani, qui était chargé de négocier la paix avec les Talibans, a succombé à un attentat suicide mené par un faux émissaire Taliban qui avait caché une bombe dans son turban, selon la police afghane.source

    Qatar : démission du directeur général d’Al-Jazeera

    Le directeur général de la télévision Al-Jazeera, Wadah Khanfar (d’origine palestinienne), a adressé une lettre aux employés de la chaîne leur annonçant sa décision de démissionner. Il a en effet décidé de quitter ses fonctions après huit années à la tête de la chaîne. Si Wadah Khanfar n’a pas expliqué les causes de sa démission, plusieurs sources affirment que son geste est lié aux révélations de Wikileaks selon lesquelles Khanfar avait coopéré avec les services américains en accédant aux demandes de Washington d’autocensurer le site d’information d’Al-Jazeera. Rappelons que Waddah Khanfar était connu pour sa sympathie et sa proximité des Frères musulmans et du télécoraniste radical Youssef Al-Qaradaoui. Khanfar était également accusé d’avoir imposé le port du foulard aux présentatrices d’Al-Jazeera, poussant cinq journalistes à démissionner pour protester contre ce mode vestimentaire d’un autre temps.source

    Irak : plusieurs attentats suicides à Ramadi

    Selon le correspondant de la télévision « Al Arabiya » en Irak, une série d’attentats suicides a visé des bâtiments publics irakien dans la ville de Ramadi. Plusieurs attaques kamikazes ont été menées simultanément. Aucun bilan des victimes et des dégâts n’est encore disponible. Rappelons que Ramadi fut l’un des principaux fiefs d’Al-Qaïda en Mésopotamie. Pendant des années, les terroristes y affluaient à travers notamment la Syrie, avec la complicité des services syriens. Aujourd’hui, les observateurs soupçonnent le régime de Bachar Al-Assad de commanditer les attentats en Irak, comme en Turquie, dans une tentative de contrer les pressions internationales exercées sur Damas.source

    Syrie : malgré les 2700 morts, le régime poursuit la répression et creuse sa propre tombe

    Alors que le chiffre officiel retenu par les Nations Unies et autres ONG des droits de l’homme a désormais dépassé les 2.700 morts depuis le 15 mars dernier (officieusement, les Syriens parlent de plus de 5.000 morts), les forces du régime accentuent la répression. Ce matin, plus de 30 chars et une cinquantaine de véhicules militaires ont encerclé la ville de Kiswa, dans la province de Rif de Damas (la province qui entoure la capitale). Le régime s’apprête à investir cette localité. Hier, la répression a fait 12 morts, tant à Houla (Homs) qu’à Hirak (Deraa). L’opposition accuse le régime d’enlever les sœurs des militants pour les obliger à se rendre. Selon les opposants, « plusieurs filles ont ainsi été arrêtées, torturées, violées et mutilées. Rendues inanimées aux familles, celles-ci sont obligées de les enterrées discrètement et de signer un document accusant les groupes terroristes d’avoir assassinées ces jeunes filles ». Le régime creuse sa propre tombe, estiment ses détracteurs. Car tôt ou tard, il sera poursuivi pour ses crimes contre l’humanité.source

    Le Canada signe le Protocole d’Ottawa

    Le gouvernement du Canada est devenu lundi le premier pays à signer le Protocole d’Ottawa sur la lutte contre l’antisémitisme. Lancé en novembre 2010 à Ottawa, lors de la Coalition interparlementaire de lutte contre l’antisémitisme (ICCA), le Protocole est un plan d’action dont l’objectif est d’aider les pays à mesurer et à mettre en évidence les progrès qu’ils réalisent en ce qui a trait à la lutte contre l’antisémitisme. «Le gouvernement agit en tant que chef de file dans la lutte contre l’antisémitisme. Le Protocole d’Ottawa complète les efforts que le Canada déploie actuellement pour lutter contre la haine et la discrimination, notamment contre l’antisémitisme», a affirmé le ministre de la Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme, Jason Kenneysource

    La menace du Hezbollah pèse sur le Liban

    « Depuis février dernier, l’ancien Premier ministre libanais souverainiste, Saad Hariri, est en exil, la France et les Etats-Unis lui ayant très vivement conseillé de ne plus résider au Liban et de ne plus s’y rendre : sa vie y est en danger. Il semblerait qu’aujourd’hui ce ne soit plus seulement Saad Hariri qui est menacé mais l’ensemble de l’opposition souverainiste au gouvernement hezbollah et en tête Samir Geagea, le chef des Forces libanaises. Il n’est pas seul : les mesures de sécurité ont été très sérieusement renforcées autour d’Amine Gemayel, son fils le jeune député Samy Gemayel et son neveu, l’autre très jeune député Nadim, le fils de Bachir Gemayel. Pour beaucoup, Samir Geagea reste le dernier rempart contre l’hégémonie du Hezbollah et de ses amis aux ordres de Damas.source

    ONU -Sécurité: Pour une coopération accrue contre le terrorisme

    Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a lancé lundi un forum sur la lutte contre le terrorisme en plaidant pour le renforcement de la détermination collective à combattre la menace qui guette tous les pays, afin de bâtir un monde plus sûr pour tous. ’Ce que je vois aujourd’hui est la reconnaissance que nous sommes tous unis dans ce combat’, a déclaré Ban Ki-moon lors du lancement du Symposium sur la coopération dans la lutte contre le terrorisme, la première d’une série d’évènements de haut niveau convoqués cette semaine en marge de la 66ème assemblée générale des Nations unies. Il a déclaré: ‘Ce que je vois aujourd’hui est le début d’une nouvelle ère de coopération dans le combat contre le terrorisme. Les pays doivent comprendre qu’ils ne peuvent pas y parvenir en agissant seuls’.source

    L’Allemagne veut soutenir le Brésil dans la construction d’une centrale nucléaire,

    en dépit de sa décision d’abandonner l’énergie nucléaire en réaction à la catastrophe de Fukushima, indique le Financial Times Deutschland à paraître mercredi. D’après le journal, l’Allemagne a décidé de prolonger son oui de principe arrivé à échéance en juillet, à un cautionnement de 1,3 milliard d’euros pour financer la construction du réacteur Angra 3 dans la région de Rio de Janeiro. L’Allemagne qui, par le passé, a assisté le Brésil dans le développement de la centrale Angra 2, a décidé en mars l’arrêt immédiat des huit plus vieux réacteurs du pays, et annoncé que les neuf autres s’éteindraient d’ici la fin 2022, en réaction à la catastrophe de Fukushima. « Le gouvernement fédéral respecte la décision du gouvernement brésilien de développer l’énergie atomique », a indiqué une source gouvernementale allemande au quotidien économique.source

    Le Fonds monétaire international craint une aggravation de la crise mondiale.

    Ce n’est peut-être que le début. La crise qui agite le monde économique et financier pourrait bien n’être qu’un aperçu de ce qui nous attend, selon les prévisions du FMI, qui détaille un scénario du pire qui fait froid dans le dos, sur fond de récession en Occident et de généralisation de la crise de la dette publique. Pour le moment peu probable, l’hypothèse est cependant sérieusement étudiée. Le FMI note deux risques dans ses prévisions économiques semestrielles : « que la crise de la zone euro échappe au contrôle des gouvernants » et que « l’activité aux Etats-Unis, qui mollit déjà, subisse le contrecoup de nouveaux développements ». En conséquence, les ménages pourraient « accélérer leur désendettement en augmentant encore leur taux d’épargne ».source

    Dialogue de sourds à l’Onu sur le projet palestinien

    Les tractations s’intensifient aux Nations unies où le projet de reconnaissance d’un Etat de Palestine continue d’opposer frontalement Mahmoud Abbas d’un côté, Barack Obama et les Israéliens de l’autre.
    Obama et Abbas se rencontreront mercredi en fin d’après-midi à New York (16h00 GMT), occasion pour le président américain d’exhorter le président de l’Autorité palestinien de renoncer à son initiative.
    « Avec à la fois les Israéliens et les Palestiniens, le président sera à même de dire très directement pourquoi nous pensons qu’une initiative aux Nations unies n’est pas le moyen de parvenir à un Etat (palestinien) », a déclaré Ben Rhodes, conseiller adjoint à la sécurité nationale de la Maison blanche. Pour l’heure, on semble pourtant se diriger droit vers une confrontation au siège new-yorkais des Nations unies tandis qu’en Judée-Samarie, les tensions s’accentuent entre juifs et arabessource

    Pakistan – Au moins 26 chiites mitraillés

    Ils se rendaient en pèlerinage en Iran ont été alignés devant leur car et tués par balles par des inconnus dans le sud-ouest du Pakistan, pays où les insurgés sunnites massacrent régulièrement des membres de cette minorité, selon les autorités. L’attaque s’est produite dans le district de Mastung, dans la province du Baloutchistan, alors que les pèlerins se dirigeaient vers la frontière iranienne plus au sud. «Des hommes armés ont fait stopper le car, ont forcé les passagers à sortir, les ont alignés et ont ouvert le feu sur eux», a déclaré par téléphone Saeed Imrani, le chef-adjoint du district de Mastung. Les télévisions pakistanaises ont montré des images de l’autocar jaune fluorescent arrêté sur le bord d’une route sur fond de paysage désertique. Des cadavres gisaient encore au sol dans leur sang. Les fidèles de la branche chiite de l’islam représentent environ 20% de la population de la République Islamique du Pakistan et sont fréquemment les cibles d’attentats et d’attaques perpétrés essentiellement par des groupes d’insurgés extrémistes de la majorité sunnite (près de 80% des Pakistanais). Ces mêmes groupes, au premier rangs desquels les talibans alliés à Al-Qaïda, mènent depuis 2007 une campagne extrêmement meurtrière d’attentats – suicide pour la plupart – qui ont fait plus de 4.700 morts dans le pays ces quatre dernières années. source

    Nicolas Sarkozy exhorte à agir au Proche-Orient, reste prudent

    Nicolas Sarkozy a exhorté mardi à New York les protagonistes du conflit au Proche-Orient à sortir de l’impasse le processus de paix israélo-palestinien, pour ne pas entraver l’évolution des pays arabes vers la démocratie. Selon son entourage, le président français consacrera l’essentiel de son discours de mercredi devant l’Assemblée générale des Nations unies au conflit du Proche-Orient, qui s’annonce comme le sujet dominant de cette session. En attendant, il s’est abstenu de prendre clairement position sur la décision du président palestinien Mahmoud Abbas de demander vendredi à l’Onu la reconnaissance en bonne et due forme d’un Etat de Palestine – une initiative rejetée par Israël et les Etats-Unis source

    Grâce refusée pour Troy Davis, exécution prévue mercredi

    Troy Davis, Afro-Américain âgé de 42 ans, devrait être exécuté mercredi par injection létale, la justice de l’Etat de Géorgie ayant refusé mardi de le gracier. Troy Davis a été condamné pour le meurtre d’un policier en 1989 à Savannah, en Géorgie. Son cas est devenu un symbole de la lutte contre la peine de mort, notamment parce que sept des neuf témoins de l’accusation se sont rétractés. »Le Bureau (des grâces) a examiné l’intégralité des éléments de l’affaire et délibéré minutieusement sur cette base, après quoi décision a été prise de refuser la grâce », annonce l’institution dans un communiqué. source

    Sarkozy : « La rue arabe nous donne l’obligation d’agir » – Voir notre article sur la page d’accueil

    À l’ONU, le président a estimé que le conflit israélo-palestinien risquait d’ »empoisonner » le printemps arabe. Le président français Nicolas Sarkozy a mis en garde contre « des conflits qui durent depuis 60 ans » et qui pourraient « empoisonner » le printemps arabe, faisant ainsi clairement allusion au conflit israélo-palestinien, mardi, à l’ONU, lors d’un sommet sur la Libye. « Nous, les pays européens, nous avons toléré des régimes que nous n’aurions jamais dû tolérer. (…) J’ai confiance dans l’avenir de la Libye. Il y aura des hauts, il y aura des bas, mais il n’appartient à personne de pouvoir faire revenir en arrière ceux qui se sont libérés les armes à la main », a affirmé Nicolas Sarkozy. source

    Critique feutrée de Sarkozy

    Dans le cadre du sommet des “Pays amis de la Libye » qui se tient en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, le président français a fait une déclaration concernant le conflit israélo-palestinien qui pourrait se résumer ainsi : « Israël ne va pas se mettre à gâcher l’extraordinaire réveil démocratique du monde arabe »…

    PO: aucune réunion du Quartette dans un proche avenir (Lavrov)

    Aucune réunion du Quartette de médiateurs internationaux pour le Proche-Orient (Russie, Etats-Unis, Onu et UE) n’aura lieu dans un proche avenir, a annoncé mardi aux journalistes le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.
    « Mon entretien avec la secrétaire d’Etat américaine [Hillary Clinton] a montré la volonté des Etats-Unis d’empêcher que la question palestinienne émerge au Conseil de sécurité ou à l’Assemblée générale », a-t-il déclaré. Le chef de la diplomatie russe estime qu’il ne faut pas « ôter aux Palestiniens la possibilité d’inviter les Nations unies à se prononcer sur la demande d’adhésion qu’ils présenteront cette semaine lors de la rencontre entre le secrétaire général des Nations unes, Ban Ki-moon, et le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas ». source

    Obama parle de la Syrie avec Erdogan, l’encourage à s’entendre avec Israël

    Le président des Etats-Unis a évoqué avec le Premier ministre turc « la nécessité de davantage de pression » sur le régime syrien, et encouragé Recep Tayyip Erdogan à « réparer » ses relations détériorées avec Israël, lors d’une rencontre mardi à New York. source

    Syrie: Obama et Erdogan pour « davantage de pression »

    MM. Obama et Erdogan, qui se sont longuement entretenus mardi après-midi en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York, « ont parlé de la nécessité de davantage de pression sur le régime (du président Bachar al- Assad, pour parvenir à une issue qui répondra aux aspirations du peuple syrien »source

    Les USA préparent l’après-Assad en toute discrétion

    Les États-Unis semblent convaincus que le président syrien sera renversé, révèle le New York Times dans son édition d’hier. Selon le quotidien, Washington collabore discrètement avec la Turquie pour préparer l’après-Assad. Parallèlement, la Coordination des comités locaux (LCC), une organisation animant la contestation sur le terrain en Syrie, a appelé les opposants à rejoindre le « Conseil national » de l’opposition formé à Istanbul.source

    ONU: rencontre Obama-Abbas mercredi soir (Maison Blanche)

    Le président des Etats-Unis Barack Obama va rencontrer mercredi soir le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York, a annoncé mardi la Maison Blanche. La rencontre, qui n’était pas prévue au programme initial de M. Obama, aura lieu à 18H00 (22H00 GMT), a précisé le conseiller adjoint de sécurité nationale de M. Obama, Ben Rhodes. Elle interviendra alors que M. Abbas a dit vouloir présenter dès vendredi une demande d’adhésion à l’ONU d’un Etat de Palestine.source

    Ryad promet 200 millions de dollars pour renforcer l’économie palestinienne

    Ryad va faire don de 200 millions de dollars à l’Autorité palestinienne afin qu’elle puisse faire face à la crise économique qui suivra sa demande d’adhésion à l’Onu, a annoncé le ministre saoudien des Finances, Ibrahim al-Assaf, au Premier ministre palestinien Salam Fayyad. Selon l’agence palestinienne Wafa, qui fournit l’information, le président de l’AP, Mahmoud Abbas a remercié le roi Abdallah d’Arabie pour cette aide.

    Washington Post : Abbas esquive un accord qui l’engagera à des concessions douloureuses

    Le Washington Post reproche ce matin au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas d’éviter un accord de paix qui l’engagerait à des concessions douloureuses. Le journal estime dans son éditorial que la demande unilatérale de l’AP d’adhésion à l’Onu entraînera de nouvelles souffrances pour les Palestiniens de Judée-Samarie et de Gaza. Le quotidien n’épargne pas le gouvernement israélien qui, estime-t-il, a lui aussi contribué au développement de la crise.source

    La Turquie boycotte un discours israélien à l’Onu

    Le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu, a quitté lundi soir un débat en marge de l’Assemblée générale de l’Onu auquel prenait la parole le vice-ministre israélien des Affaires étrangères, Danny Ayalon. Le discours d’Ayalon, visiblement peu apprécié par Ankara, portait sur la lutte antiterroriste et les activités israéliennes pour entraver le terrorisme international.source

    Palestine/Onu : par crainte d’émeutes, le centre de gestion des situations d’urgence ouvert à Tel-Aviv

    Le ministre de la Défense passive Matan Vilnaï a donné l’ordre d’ouvrir le centre de gestion des situations d’urgence, à la Kirya (siège de l’état-major de Tsahal) à Tel-Aviv, en vue de la reconnaissance unilatérale d’indépendance de la Palestine à l’Onu et des émeutes qui pourraient s’ensuivre. Les équipes d’intervention d’urgence et d’autres troupes ont également été renforcées en Judée-Samarie pour parer à d’éventuels troubles de l’ordre.source

    Le chantier de la clôture de sécurité à la frontière israélo-égyptienne s’accélère

    La semaine prochaine débutera le chantier de construction de la clôture de sécurité à la frontière israélo-égyptienne, sur le tronçon entre Kerem Shalom et Nitzana, long de 75 kilomètres. Parallèlement les travaux se poursuivent sur le tronçon sud entre Eilat et le carrefour de Netafim et jusqu’à Har Sagui, et devraient s’achever fin 2011. Une barrière dite »ceinture d’Eilat » est également en prévision dans la région montagneuse entourant la station balnéaire, sur une longueur de 12 kilomètres. Elle nécessitera, vue la topologie du terrain, du matériel beaucoup plus coûteux, et chaque kilomètre de cette barrière devrait coûter 250 millions de shekels, soit 5 fois plus que sur le reste du tracé. Les services de sécurité ont décidé de construire cette barrière car 40% des infiltrations étrangères passent par ce secteur.source

    La Russie va exploiter avec l’Iran un énorme gisement minier iranien

    La Russie et l’Iran vont créer une coentreprise pour exploiter une gigantesque mine de plomb et de zinc iranien à Mehdiabad, un projet pesant 1,2 milliard de dollars, a rapporté mardi le quotidien russe Kommersant. Mehdiabad est le plus important gisement de plomb et de zinc encore non exploité au monde, précise Kommersant. Il contient près de 400 millions de tonnes de minerai au total.source

    La Syrie reproche à la Turquie des viols de Syriennes dans les camps de réfugiés

    Les tensions s’intensifient entre la Turquie et la Syrie. Damas accuse Ankara d’être responsable du sort de femmes syriennes, qui aux dires des Syriens, auraient été violées dans les camps de réfugiés établis à la frontière entre les deux pays après les émeutes réprimées dans le sang par Bachar al-Assad. La télévision syrienne a diffusé lundi soir des témoignages de ces femmes. Quelque 100.000 réfugiés syriens craignant de retourner dans leur pays campent actuellement dans ces villages de tentes côté turc de la frontière.source

    Gisements de gaz: Tamar estimé à 6,4 milliards, Leviathan à 4,4 milliards de dollars

    Selon un nouveau rapport publié mardi par la Deutsche Bank, la valeur du forage du gisement de gaz Tamar est estimée à 6,4 milliards de dollars tandis que celle de Léviathan pourrait atteindre les 4,4 milliards de dollars dans le secteur du gaz naturel et une valeur supplémentaire de 3,9 milliards dans le secteur de l’essence.source

    Le nouveau drapeau libyen flotte devant l’ONU

    Le nouveau pavillon libyen, rouge, noir et vert, frappé d’un croissant et d’une étoile de couleur blanche a été hissé ce matin dans l’allée des drapeaux du Palais des Nations à Genève. L’ambassadeur de la nouvelle Libye auprès de l’Onu, Ibrahim Aldredi, la main sur le coeur et entouré de diplomates a entonné l’hymne libyen, repris par un groupe de compatriotes massés devant les grilles.source

    Palestine/ONU: l’Europe ne dévoilera pas ses intentions de vote

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, a déclaré que l’Union européenne tente de définir une position sur l’adhésion d’un Etat palestinien à l’ONU et de relancer les pourparlers de paix avec Israël. Hague a confié que les 27 nations de l’UE ne dévoileront pas leurs intentions de vote avant vendredi « afin d’exercer autant de pression sur les deux parties pour les forcer à reprendre les négociations. »source

    Irak: explosion sur un champ pétrolier géant

    Une explosion s’est produite mardi sur le plus grand champ de pétrole irakien, Roumaïla, provoquant un incendie et faisant des morts et des blessés, a indiqué un responsable de la compagnie publique irakienne South Oil Company. L’explosion s’est produite alors qu’une équipe de maintenance technique travaillait sur place, a-t-il indiqué sans plus de précision. Le feu n’est pas encore maîtrisé, a ajouté ce responsable sous le couvert de l’anonymat.source

    Hezbollah : l’opposition libanaise sert le projet israélo-américain

    Le secrétaire général adjoint du Hezbollah, cheikh Naïm Kassem, accuse de nouveau la formation politique du 14 Mars (parti libanais) d’adopter une attitude qui sert le projet israélo-américain. « L’opposition (14 Mars) doit être consciente de l’importance d’unir toutes nos forces pour la consolidation de l’État libanais. Sinon, nous serons tous perdants », a déclaré cheikh Kassem à l’agence de presse iranienne Fars.source

    Erekat: Netanyahou doit arrêter de confondre politique et opérations de communication

    Le principal négociateur du Fatah, Saeb Erekat, actuellement à New York aux côtés des négociateurs palestiniens, a déclaré que l’invitation lancée par le Premier ministre Binyamin Netanyahou au président palestinien Mahmoud Abbas, lui proposant une rencontre, doit être appréhendée avec lucidité. « Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou doit comprendre que les relations publiques ne sont pas de la politique ».source

    Palestine/ONU : Peres tente de convaincre les indécis au Conseil de sécurité

    Le président Shimon Peres s’est entretenu avec de hauts responsables bosniaques et devrait également discuter avec des collègues en provenance du Nigeria et du Gabon, tous membres du Conseil de sécurité de l’ONU. Ces derniers continuent d’entretenir le flou sur leurs intentions de vote en faveur ou non de la candidature d’un Etat palestinien aux Nations unies.source

    Livni à Bibi: Kadima vous soutiendra si vous relancez les pourparlers de paix

    La leader de l’opposition, Tzipi Livni, s’est entretenu avec le Premier ministre Benjamin Netanyahou peu avant son départ vers New York. « Votre voyage est crucial pour l’avenir d’Israël. Tout changement à l’ONU met en péril la sécurité d’Israël et des intérêts nationaux, et cela peut encore être évité. » « Si vous vous engagez dans des pourparlers avec les Palestiniens, Kadima vous apportera son soutien. » ???????????source

    Palestine/ONU: rassemblement de masse prévu mercredi à Ramallah

    Responsables et militants palestiniens espèrent mobiliser des dizaines de milliers de personnes pour un rassemblement prévu mercredi à Ramallah en faveur de la demande d’adhésion d’un Etat palestinien aux Nations Unies. Une marche débutera également de la tombe de l’ex-leader palestinien Yasser Arafat, au siège de l’Autorité palestinienne, vers la place Manara.source

    Le Nigeria s’abstiendra au vote à l’Onu sur la Palestine
    Les pressions diplomatiques menées à New York pour torpiller la reconnaissance d’un Etat palestinien commence à porter ses fruits : le Nigeria va semble-t-il s’abstenir lors du vote au Conseil de sécurité de l’Onu sur la reconnaissance de la Palestine. Deux pays restent en ballotage, le Gabon et la Bosnie, dont le soutien à la Palestine n’est pas acquis d’avance. Sans le soutien de ces deux pays, le projet des Palestiniens va tomber à l’eau de lui-même, sans que les Etats-Unis aient besoin d’opposer leur veto. source

    Un typhon en route pour le Japon

    Les autorités japonaises ont exigé que quatre cent mille habitants du centre du pays quittent leurs maisons en raison d’un typhon qui se prépare. On craint de très fortes pluies, des inondations et des éboulements. C’est le quinzième qui touche le Japon au cours de la dernière année. Les bourrasques se sont formées dans le sud-ouest du pays et progressent vers son centre. source

    22 exécutions à Téhéran

    Un journal iranien a informé de la mise à mort de vingt-deux personnes condamnées pour trafic de drogue, dans deux pénitenciers, l’un à Téhéran et l’autre dans la ville voisine de Karadj, lundi en soirée. Cette stupéfiante nouvelle n’a pas suscité de réactions à l’étranger. source

    Toupet égyptien

    L’ « ambassadeur » égyptien à Ramallah, Yasser Othman, a prévenu « des conséquences prévisibles de l’attitude agressive d’Israël envers le Palestiniens à l’occasion de leur démarche à l’ONU ». Interviewé par l’agence « Ma’an », il a eu le culot d’accuser Israël « d’embraser volontairement la situation sur le terrain et de menacer les Palestiniens ainsi que leurs dirigeants de sanctions en cas de vote positif à l’ONU ». Il a appelé « la communauté internationale à empêcher Israël d’aggraver la situation » !! source

    Copyright © Israël Flash - Reproduction autorisée sous réserve de mention de la source.



    Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2011/09/revue-de-presse-israel-flash-toutes-les-news-en-bref-palestineonu/#ixzz1YZqIpDa1