• Des responsables israéliens confirment l'explosion à Fordo

    Des responsables israéliens confirment l'explosion à Fordo

    Il y a 2 heures - Juif.org
     
     
     
    Des responsables israéliens confirment l'explosion à Fordo - © Juif.org

    Des responsables israéliens ont apparemment confirmé qu'une explosion avait eu lieu à Fordo, rapporte lundi le Times britannique.

    Fordo est considéré comme la deuxième plus grande installation nucléaire iranienne, et le site de 2 700 centrifugeuses, toute enrichissant à un niveau de 20%, un niveau facilement transformable en matériel de qualité militaire.

    Taillé dans le ventre d'une montagne, Fordo est considéré comme imprenable par des frappes aériennes et la plupart des bombes anti-bunker.

    Deux hauts responsables iraniens, le chef adjoint de l'agence iranienne de l'énergie atomique, Seyyed Shamseddin Barbroudi, et le président de la commission du parlement iranien pour la politique étrangère et la sécurité nationale, Alaeddin Bouroujerdi, ont rejeté les rapports sur l'explosion, donnés par le site américain WND, qui sont selon eux une "propagande occidentale".

    Selon le Times, alors que WND n'a pu fournir aucune confirmation indépendante sur l'explosion, un responsable israélien de la défense a déclaré : "nous essayons encore de comprendre exactement ce qui s'est passé… Nous ne savons pas si cela était un sabotage ou un accident."

    Le journal cite plus loin le ministre israélien du front intérieur, Avi Dichter, disant : "toute explosion en Iran qui ne blesse pas les gens, mais met a mal ses actifs, est la bienvenue."

    Avant de nier les rapports sur l'explosion l'Iran avait initialement parlé d'un "acte de sabotage".

    En décembre, l'Iran a affirmé avoir découvert un dispositif de surveillance déguisé en rocher près de l'usine d'enrichissement nucléaire souterraine.

    Des sources au sein des renseignements occidentaux ont dit que le "faux rocher" a explosé quand des gardiens de la révolution qui étaient en patrouille dans la zone ont essayé de le déplacer.

  • Une explosion frappe un cite nucléaire clé en Iran

    Une explosion frappe un cite nucléaire clé en Iran ?

    Une explosion frappe un cite nucléaire clé en Iran ? - © Juif.org

    WND, un site américain d'information, a rapporté vendredi qu'une mystérieuse explosion avait détruit une partie importante de l'installation nucléaire de Fordo en Iran. L'installation est considérée comme la plus fortifiée de la dictature islamique.

    Le site allègue que Hamidreza Zakeri, travaillant auparavant avec le ministère du renseignement et de la sécurité nationale de la dictature islamique, a confirmé que l'installation a été touchée, mais l'information n'a pas été corroborée par une source occidentale.

    Le site ajoute que sa source iranienne a indiqué que l'explosion a eu lieu lundi dernière, à la veille des élections générales israéliennes.

    Téhéran estime que l'explosion est due à un sabotage, selon le rapport.

    Fordo est considéré comme la deuxième plus grande installation nucléaire iranienne, et est le site comporte 2 700 centrifugeuses, toutes enrichissant l'uranium à 20%, un niveau qui peut facilement être militarisé par la suite.

    L'installation nucléaire de Natanz comporte elle plus de 10 000 centrifugeuses.

    Fordo, qui a été construit dans le ventre d'une montagne, est considéré comme intouchable par une frappe aérienne et la plupart des bombes anti-bunker.

    "L'explosion a secoué les installations dans un rayon de plus de quatre kilomètres. Les forces de sécurité ont imposé une interdiction de trafic dans un rayon de plus de 20 kilomètres, et l'autoroute Téhéran-Qom a été fermée pendant plusieurs heures après l'explosion," indique le rapport.

    WND a souligné que "les nouvelles de l'explosion n'ont pas été vérifiées de manière indépendante," ajoutant que Téhéran est "conscient" du désir d'Israël et de l'Occident de neutraliser son programme nucléaire.

  • Shoah : la honte !!! Europe ! toi qui a tué ses Juifs !

    Shoah : la honte !!!

    Shoah

    Europe ! toi qui a tué ses Juifs !

    Encore une fois j’irais lire les noms

    des villes et villages de tous – des gens pures

    Les noms des villes et les noms de tous ces enfants juifs assassinés livrés par des couards à des bêtes sauvages

    Ils s’appelaient Cohen, Lévi, Finkelstein, Steinberg, Moskowicz, et autres

    L’histoire ne trompe pas- et saura se rappeler….



    Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2013/01/shoah-la-honte/#ixzz2JCgCt5sz

  • Souviens toi… 27 janvier

    Souviens toi… 27 janvier


    Par Claude Bensoussan( Z''L) pour Guysen International News - Dimanche 27 janvier 2013

     
     
     
     
    DR GIN

    Mémoire...

    Rubrique quotidienne

    Une exclusivité Guysen International News


    1942

    Les fascistes hongrois exécutent un raid sur Stari Becej, un village situé près de Novi Sad (Voïvodine, Yougoslavie), au cours duquel ils massacrent plus de 100 juifs.

    Après l'occupation de Benghazi (Libye) par les Britanniques, ce port est bientôt repris par les Germano-Italiens. La communauté juive est aussitôt attaquée, les magasins sont systématiquement pillés, puis, à la suite d'un ordre de déportation, pratiquement tous les juifs de Benghazi sont envoyés à Giadi, un camp dans le désert à 240 kilomètres au sud de Tripoli, où ils se trouvent soumis au travail forcé dans des conditions inhumaines, en plus d'une épidémie de fièvre typhoïde. 562 juifs périssent.

    1943

    1 300 juifs du ghetto de Grodek Jagiellonski (province de Galicie, R.S.S. d'Ukraine) sont fusillés par les SS.

    Création d'un mouvement de résistance juif clandestin dans le ghetto de Pruzana (district de Brest-Litovsk, R.S.S. de Biélorussie). Les nazis apprennent son existence et décident de liquider le ghetto. Le 27 janvier commence la déportation des juifs, dont 2 500 sont envoyés au camp d'extermination d'Auschwitz. Certains d'entre eux résistent vaillamment.

    1945

    Le camp d'extermination d'Auschwitz est libéré par l'armée soviétique. Il n'y reste qu'un très petit nombre de survivants.
  • Alerte info : Déclaration de guerre de l’Iran et la Syrie contre Israel ?

    Alerte info : Déclaration de guerre de l’Iran et la Syrie contre Israel ?

     

     

     

    iran juifs

    Selon les représentants de la Syrie et du  monde arabe, le Président Bashar El Assad  a annoncé que l’Iran  doit déplacer les armes chimiques au Liban aujourd’hui à 19 heures.

    Si cette information s’avère véridique, il s’agit d’une déclaration de guerre de l’Iran contre Israël. Nous n’avons pas de confirmations officielle, mais cette information a l’air sérieuse vu que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré à Avi Dichter cet après midi (le ministre adjoint de la défense) pour divers rapports, dont les  sujets concernaient les armes chimiques en  Syrie.

    De plus des batterie pour le Dome de Fer ont été placée dans le nord du pays aujourd’hui, de nombreux signes qui montrent une tension palpable à la frontiere entre le Liban et Israel.

    Des que nous avons d’autres renseignements, nous n’hésiteront pas à vous les transmettre, suivez nos mises ajour en rafraichissant la page (F5) .

    MISE A JOUR : 27/01 – 17:13 

    Selon le site palestinien Maans, plusieurs signes montrent que l’emprise de la Syrie sur ses armes chimiques pour combattre les rebelles armés pourrait déclencher les frappes militaires israéliennes, selon le vice-Premier ministre israélien.

    Silvan Shalom a confirmé sur un rapport des médias que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a convoqué la semaine dernière les chefs de la sécurité pour discuter de la guerre civile en Syrie et de l’état de son arsenal chimique suspect.

    La Syrie dispose de stocks d’armes chimiques de guerre dans quatre sites. La Syrie est évasif quant à savoir si elle a de telles armes, mais elle a confirmé qu’ils étaient sécurisés et qu’il serai utilisé uniquement pour repousser une attaque étrangère.

    La rencontre de ce mercredi n’avait pas été annoncée publiquement et a été considéré comme inhabituel et exceptionnelle, vu que le gouvernement n’est pas encore formé depuis les votes des élections législatives en Israël ou  Netanyahu a remporté de justesse.

    Le Hezbollah au Liban avec les rebelles luttent contre les forces du président syrien Bachar Assad et cherchent à se procurer des armes chimiques de la Syrie, a déclaré la Radio Shalom de l’armée israélienne: «Cela changerait radicalement les capacités de ces organisations terroristes. »

    Ce type d’évolution pourrait faire allusion à une intervention militaire pour laquelle les généraux israéliens ont déclaré que les plans ont été préparés.

    «Le concept, en principe, c’est que ce transfert d’armes chimiques ne doit pas arriver », a dit Shalom. « Au moment où nous commençons à comprendre qu’une telle chose est susceptible de se produire, nous aurons à prendre des décisions. »

    S’adressant à son cabinet dimanche, Netanyahu a déclaré qu’il avait l’intention de mettre sur pied un gouvernement le plus large et le plus stable possible afin, tout d’abord, de répondre aux menaces de sécurité importantes qui font face à l’Etat d’Israël. »

    « A l’est, au nord et au sud, le territoire est en effervescence et nous devons être préparés à tous les situations possibles», a dit Netanyahu, en référence apparente à l’Iran, la Syrie et l’Egypte.

    Téhéran, qui fait parmi des quelques alliés d’Assad  a menacé les forces militaires israéliennes sur son programme nucléaire, et a déclaré samedi qu’il jugerait toute attaque contre la Syrie une attaque sur l’Iran.

    Interrogé sur la radio de l’armée, le Ministre de la défense civile Avi Dichter a déclaré que la Syrie était sur le point de s’effondrer. Dichter a déclaré: «Je suppose que quand les choses se présenteront comme un danger pour nous, l’Etat d’Israël va le savoir.»

    MISE A JOUR : 27/01 à 18:55

    Selon le site israélien Rechet Tv : איום הנשק הכימי בסוריה: נתניהו מכנס דיונים

    Ce matin, le premier ministre a averti qu’Israël doit se préparer à d’éventuelles menaces de la direction du régime d’Assad. « La Syrie, qui est de plus en plus en situation de faiblesse possede une arme mortelle et nous devons être préparés, de façon fort et déterminée contre toute menace possible,» a dit Netanyahu lors de la réunion du cabinet.

    La préoccupation principale est que la fuite des armes chimiques et des missiles à longue portée mais aussi des armes anti-aériennes arrivent aux mains de l’organisation de Nasrallah.

    Le Bureau du Porte-parole de Tsahal a confirmé l’installation du dome de fer à Haifa :  « le Dôme de fer a été placé ainsi que plusieurs batteries à divers endroits à travers le pays ces jours-ci, dans le cadre d’une opération dans le nord.  »

    Source : © Alyaexpress-News
  • Explosion suspecte lors d’un convoi de hauts responsables de l’Iran et du Hezbollah dans le Golan Syrien – Aucun survivant.

    Explosion suspecte lors d’un convoi de hauts responsables de l’Iran et du Hezbollah dans le Golan Syrien – Aucun survivant.

         
     

     

     

    explosion golan syrien

    Une forte explosion a eu lieu dans le Golan syrien lors du passage d’un convoi avec des représentants de l’Iran et du Hezbollah. Cet événement a déclenché des tensions à la frontière avec Israël et la Jordanie

    Selon le site Debka , au moins huit policiers ont été tués dans l’explosion d’une voiture piégée ce vendredi 25 Janvier selon la direction régionale des services de renseignement syriens à Quneitra, L’explosion a eu lieu du côté syrien du plateau du Golan.

    Certaines des victimes étaient syriennes, mais les sources de renseignement occidentaux ont révélé sur DEBKAfiles que la plupart étaient des membres principaux des brigades Al Qods en Iran et il y aurait aussi des représentants du Hezbollah.

    Les explosions ont causé des tensions  à la frontière d’Israël avec la Syrie et la Jordanie. Les forces spéciales d’Israël, la Jordanie et les États-Unis ont déployé des forces terrestres et sont en état d’alerte. Un renfort de chars  syriens a été vu se dirigeant vers les deux frontières.

    Selon des sources occidentales, deux voitures piégées ont été placées sur les deux côtés de la route  et ont explosé au passage du convoi de deux véhicules de hauts responsables iraniens et du Hezbollah . Il n’y a pas de survivants.

    Ces sources ont également réfuté les rapports que al-Nusrah Jabhat lié à Al-Qaïda, combattant au côté des rebelles syriens est attribué la responsabilité de l’attaque. Le groupe d’opposition syrienne n’a émis aucune déclaration .

    Selon une source militaire jordanienne, cette attaque par une main inconnue a retardé les préparatifs avancés pour une offensive blindée et massive de Bachar al-Assad . Ses premiers objectifs auraient dû être le contrôle des  villages sous les mains des rebelles le long des frontières d’Israël et de la Jordanie.

    Ce samedi, Ali Akbar Velayati, conseiller du guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, a averti que l’Iran considérait toute attaque contre la Syrie comme personnelle : « La Syrie a un rôle très basique et fondamental dans la région afin de promouvoir une forte résistance politique [ contre Israël] … Pour cette raison, une attaque sur la Syrie sera considérée comme une attaque contre l’Iran et ses alliés de l’Iran.  »

    Pendant ce temps, en Iran , l’usine d’enrichissement d’uranium souterraine Fordo a été la cible d’actes de sabotage, selon une information non confirmée publiée par Reza Khalil, officier de la Garde Révolutionnaire  qui a travaillé sous couverture comme un agent double de la CIA et qui s’est enfuit aux États-Unis.

    Jeudi, 24 Janvier , le chef d’état-major d’Israël, le lieutenant général Benny Gantz, et  directeur du renseignement militaire a  promu major général Aviv Kochavi de la Sayeret Matkal, au rang de major-général en reconnaissance des «opérations secrètes» de son unité.

    Source : © Alyaexpress-News