• Malgré les efforts israéliens pour établir une paix dans la région..........

     

    Par Emilie Sanchez - Mardi 28 décembre ( source Guysen news)


     Pour Benyamin Netanyahou, la mise en place d’un accord provisoire avec les Palestiniens pourrait être la solution pour parvenir à un accord de paix global au Moyen-Orient. C’était sans compter sur l’Autorité Palestinienne qui qualifie cette suggestion d‘inacceptable.

     


    Malgré les efforts israéliens pour établir une paix dans la région, les Palestiniens ont une fois de plus fait peu de cas vis a vis de la nouvelle proposition de l’Etat hébreu.

    Pour l’Autorité palestinienne (AP) en effet, cet accord intérimaire est inadmissible car il ne tient pas compte du sort des refugies ni du problème épineux de Jerusalem.

    Nous pourrions faire face à une situation dans laquelle les pourparlers avec les Palestiniens se heurteraient à un mur de briques concernant Jerusalem et le sort des refugies, a declaré le chef du gouvernement israélien. C’est dans ce cas que nous parviendrons à un accord de paix provisoire. C’est certainement une possibilité.”

    Mais si les Palestiniens acceptaient un Etat démilitarisé et renoncaient de facto au droit au retour, j’irai jusqu’au bout, et je pense que la majorité du pays (Israel) me suivra”, a-t-il poursuivi.

    C’est la premiere fois que Benyamin Netanyahou accepte l’idée d une alternative pour parvenir à la paix. Las de l’impasse dans laquelle se trouvent les pourparlers parrainés par Washington, le Premier ministre israélien est décidé à trouver une nouvelle solution.

    Le chef du gouvernement israélien a reconnu que les Palestiniens n’accepteraient pas de revenir à la table des négociations pour un accord provisoire. Néanmoins pour Benyamin Netanyahou, le futur accord de paix sera issu d’une “initiative diplomatique”.

    Selon lui, dans le cas où les Palestinines accepteraient de reconnaitre Israël comme la patrie du peuple Juif, il serait prêt a remettre en cause les accords de coalition afin de poursuivre les efforts de négociation.

    Si les Palestiniens reconnaissaient un Etat Juif, a-t-il déclaré (…) j irai jusqu au bout. Les considérations (vis a vis de) la coalition ne m’arrêteront pas. Pas en parvenant à un accord et en le présentant au peuple qui me soutiendra. ”

    Pourtant, l’Autorité Palestinienne n’a pas attendu pour balayer d’une main la proposition israélienne.

    “Pour les Palestininens, toute suggestion pour parvenir à un accord provisoire est inacceptable, a déclaré un porte parole de Mahmoud Abbas, car il omet Jérusalem et le sort des réfugiés.”

    Jérusalem doit etre la capitale du futur Etat Palestinien, a-t-il poursuivi. Revenir a la table des négociations sans déterminer les frontières du pays est innaceptable et il ne nous mènera pas à une paix juste.”

    Saeb Erekat, le négociateur en chef palestinien, a également rejeté la proposition israélienne.

    Il est maintenant temps (que l’on parvienne à) des solutions finales qui incluent Jérusalem, les réfugiés, les frontières, la sécurité, les implantations, l’eau et la libération des prisonniers palestiniens retenus dans les prisons israéliennes“.

    De son côté, la Maison Blanche a déclaré qu’elle travaillait toujours pour parvenir à un accord de paix.

    “Notre position est claire, a affirmé Mark Toner, porte parole d’Hillary Clinton, nous travaillons dur avec les deux parties pour aboutir à un accord cadre concernant toutes les questions essentielles.”

    Washington a admis le 7 décembre dernier que les Etats-Unis avaient échoué dans leur tentative d’imposer à Israël un nouveau moratoire sur les constructions en Judée-Samarie.

  • A propos, Guilad Shalit est toujours détenu par le Hamas. Ses parents sont toujours sans nouvelles. Les visites, même celles de la Croix-Rouge, lui sont interdites…

    DR_231210


     Il y a quelques jours, le 14 décembre précisément, le Hamas a fêté son 23ème anniversaire. Comme chaque année, la même scène, drapeaux du mouvement, posters du cheikh Yassine et d'Abdel Aziz Al-Rantissi, tous deux éliminés par Israël en 2004, chants islamiques glorifiant les "martyrs" et appelant à de nouveaux attentats.

     Non, cette commémoration ne se déroule pas à Gaza, ni à Hébron, mais en Israël, dans une prison haute sécurité, de surcroît. Nous sommes à Nafha, à proximité de Mitzpe Ramon, en plein Néguev. 700 terroristes sont incarcérés dans "cette geôle sioniste digne des camps de concentration nazis" d'après les ONG pro palestiniennes bien pensantes.

    Ces détenus sont habillés de blanc avec des insignes du Hamas, un chapeau vert, sur un podium ils haranguent l'auditoire, profèrent des paroles de soutien à leur mouvement, au Djihad. Le tout est filmé par téléphones cellulaires, puis transféré sur le net. Car enfin, il serait tout de même impensable qu'on les prive d'Internet, de téléphone portable, de télévision câblée et satellitaire, d'études, de diplômes et qu'on ne mette pas à leur disposition une salle pour fêter cet anniversaire à la gloire de leur organisation.

    Vous n'y pensez pas, ce serait une atteinte aux Droits de l'Homme, du Citoyen, et du terroriste.

     Israël est-il tombé sur la tête?

    Que faîtes-vous, Monsieur le Premier ministre Binyamin Netanyahou, monsieur le ministre de la Justice Yaakov Neeman, monsieur le ministre de la Sécurité intérieure Itshak Aharonovitch? Vous êtes les ministres de tutelle. Prenez les décisions qui s'imposent, dans le cadre de la 3ème Convention de Genève définissant le terme de prisonnier de guerre, qui, en principe, ne devrait pas s'appliquer à ces terroristes, mais auquel, dans notre grande mansuétude, nous nous référerons. Elle fixe les limites sur le traitement général des prisonniers:

    • l'obligation de traiter humainement les prisonniers, la torture et tous les actes de pression physique ou psychologique sur ces derniers sont strictement interdits.
    • les obligations sanitaires, que ce soit au niveau de l'hygiène ou de la nourriture.
    • le respect de la religion des prisonniers.

    Le Peuple d'Israël souhaite la stricte application de cette convention.

    L'inaction du gouvernement dans ce domaine si sensible est une gifle à la mémoire des victimes du terrorisme, de leurs familles, du Peuple juif tout entier. Cette complaisance est incompréhensible, suspecte, indigne. Il suffirait pourtant de donner les instructions adéquates.

    Il est vrai que ce gouvernement de droite a considérablement durci les conditions carcérales des terroristes. En effet, depuis le 5 avril 2009, les prisonniers sécuritaires, qui recevaient jusqu'alors 8 livres à chaque visite de leurs proches, sont maintenant limités à un seul ouvrage par visite. Ils sont vraiment inhumains, ces Sionistes !

    Après la publication sur Internet de vidéos sur la célébration de l'anniversaire du Hamas dans la prison Nafha, l'administration pénitentiaire, interrogée, s'est fendue d'un communiqué laconique : "nous ne traitons pas ce problème au travers des médias".

    A propos, Guilad Shalit est détenu par le groupe terroriste Hamas. Ses parents sont toujours sans nouvelles. Les visites, même celles de la Croix-Rouge, lui sont interdites…

  • Nouveau gisement géant de gaz naturel confirmé au large d'Israël

    DR_2010


    L'américain Noble Energy et ses partenaires israéliens ont confirmé mercredi que le gisement offshore de "Léviathan" était la plus importante découverte mondiale de gaz naturel en eau profonde de ces dix dernières années.

    Le gisement, situé à 130 kilomètres au large du port d'Haïfa, hébergerait environ 450 milliards de mètres cubes de gaz.

    Cette découverte, la plus importante jamais réalisée par Israël, pourrait transformer le pays en exportateur de gaz naturel.

    Après cette confirmation des résultats des forages préliminaires, au moins deux évaluations supplémentaires seront nécessaires pour affiner l'estimation des réserves, a précisé Noble, qui détient 39,66% du gisement.

    Les israéliens Delek Drilling, Avner Oil  et Ratio Oil  se partagent le reste.

    Le gisement de Léviathan est presque deux fois plus grand que le gisement voisin de Tamar, déjà la plus importante découverte mondiale de gaz naturel en 2009.

    L'entrée en production de Tamar est prévue d'ici 2013, tandis que celle de Léviathan ne devrait pas intervenir, selon des analystes, avant 2017.

    (GIN avec agences)

  • Souviens toi…30 décembre

    DR - GIN


    Mémoire... Par Claude Bensoussan pour Guysen International News - Jeudi 30 décembre 2010

    1941

    Les SS massacrent 400 juifs à Djankoy (Crimée).

    Tous les juifs de Simferopol (Crimée) ont été massacrés.

    1944

    Sur la route entre Kryry et Branica-Rudziczka, près de Pszczyna (district de Katowice, Pologne), 36 déportés, dont 18 femmes, incapables d’avancer, sont fusiller par les SS lors de l’évacuation du camp d’extermination d’Auschwitz. Certaines des victimes sont juives.

    Lors d’une Aktion à Budapest, des fascistes hongrois, les Croix fléchées, sortent 40 juifs de leurs maisons et les fusillent.

    Des SS et des Croix fléchées envahissent l’hôpital de la place Bethlen à Budapest, et en emmènent 28 jeunes femmes juives qu’ils fusillent par la suite dans un lycée de jeunes filles.

  • 200 millions de shekels pour la réhabilitation du Carmel

    Reuters


     

    Par Diane Fink - Lundi 27 décembre 2010 (guysen news)

     

    Le gouvernement israélien veut attribuer un budget de plus de deux cent millions de shekels pour restaurer la faune et la flore parties en fumée sur le Mont Carmel il y a de cela un mois à peine.

    Un Comité gouvernemental dirigé par le ministre de la protection de l'Environnement a présenté dimanche 26 décembre un plan pour la réhabilitation du Mont Carmel. Le Comité a estimé qu'un budget de deux cent millions de shekels, réparti sur quatre ans, était nécessaire.

    Les fonds devraient être utilisés à l'éclaircissage de la végétation entre les zones peuplées et boisées, à l'expansion du système d'approvisionnement en eau et enfin à l'installation de systèmes de surveillances avancés. Après les incendies, ces mêmes propositions avaient été faites, mais elles n'ont jamais été mises en place.

    La résolution du 5 décembre 2010 a créé ce comité, précisant son objectif: réhabiliter la faune et la flore endommagée par l'incendie du Carmel. La zone couverte comprend les terrains de camping locaux, la réserve Hai Bar et la ferme du Carmel – site appartenant à l'Autorité d'Israël de la Nature et des Parcs. Le plan devrait également contenir des mesures pour prévenir les incendies de grande ampleur et des mesures pour réduire les dommages éventuels qui pourraient être causés.

    "Nous allons exiger l'attribution immédiate du budget", a précisé le ministre de la protection de l'Environnement, Gilad Erdan, qui préside le Comité. "Il fournira les ressources nécessaires pour réhabiliter le 'poumon vert' qui sert des millions de personnes", a-t-il ensuite ajouté.

    Le panel – qui comprend des représentants du ministère de l'Agriculture, des Finances, de la Sciences et de la Technologie ainsi que certains de l'Autorité de la Nature et des Parcs, du Fonds National Juif (KKL) et de la Société pour la Protection de la Nature en Israël – a en outre déterminé que le renouvellement devrait être autorisé à mettre en place ses opérations dans les prochains mois. Ils ont également exigé qu'aucun plan de reforestation massive ne soit prévu avant.

    Il devrait parallèlement y avoir un éclaircissage des semi de pins (les pins auto-sèment de nombreuses graines après un incendie). Seuls 1 000 dunams, (10 dunams équivalent à 2,5 acres) sur un total de 20 000, exigent des soins intensifs.

    Le Comité a aussi recommandé la création de deux à trois réservoirs d'eau et d'un système de tuyaux pour transporter l'eau ainsi que l'achat de camions de pompiers pour les parcs.

    Il a également proposé l'installation de système de surveillance éléctro-optique équipés de détecteurs de chaleur avec des caméras thermiques pour contrôler toute la région. Il y a ensuite ajouté un centre de contrôle-commande dans les bureaux du Parc du Carmel. Ce centre serait chargé de la surveillance continue et de la lutte contre les incendies.

    Parmi les autres mesures concernant la prévention de la propagation du feu le groupe a suggéré la création de zones tampons dans les collectivités locales adjacentes, le long des routes existantes et sur les crêtes montagneuses.

    La densité serait limité dans ces zones à 30 arbres par dunams afin de prévenir la propagation rapide de tout incendie. Le Comité a également soumis l'idée du retour de troupeaux de bovins, de moutons et de chèvres sur le Mont Carmel pour contenir le développement de la végétation.