• JERUSALEM CAPITALE DU PEUPLE JUIF EN DANGER. SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PETITION

    JERUSALEM CAPITALE DU PEUPLE JUIF EN DANGER. SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PETITION

    http://www.jforum.fr/spip.php?article1207&var_confirm=ooBETwwe#sp1207

     

    URGENCE

    Pétition pour que Jérusalem soit et demeure a jamais la capitale unifiée et éternelle d’Israël

    version hebreu version anglaise

    JPEG - 22.7 ko

    Au moment ou l’Europe tend à reconnaître un État sans assise historique avec Jérusalem pour capitale, alors qu’elle refuse de reconnaître la capitale trois fois millénaire du peuple juif.

    Au moment ou cette reconnaissance n’a pour seul objet que de faire de Jérusalem Est le cheval de Troie d’un État qui ne veut pas vivre au côté mais à la place d’Israël.

    Au moment où certains amis d’Israël poussent à une paix munichoise dont ils ont le secret, sans voir les dangers qui en découlent pour sa survie.

    Au moment où nous assistons à des tentatives répétées pour délégitimer et diaboliser Israël, seul État démocratique et éthique de la région, jusqu’à vouloir le condamner pour ses actions d’autodéfense, nous tenons à affirmer notre soutien aux droits ancestraux et légitimes d’Israël et notre attachement indéfectible à Jérusalem unifiée, capitale historique et centre spirituel éternel du peuple juif.

    Cette pétition sera remise par une délégation au Ministère des Affaires Etrangères, et adressée aux Dirigeants du Parlement Européen

  • LES ISLAMO-GAUCHISTES PETITIONNENT…LES YEUX FERMES

    Affaire Ali Aarrass :

    LES ISLAMO-GAUCHISTES PETITIONNENT…LES YEUX FERMES

    L’analyse des premiers signataires d’une pétition gauchiste est souvent une source de précieuses informations.  La pétition qui réclame la libération d’Ali Aarrass, un belgo-marocain suspecté de terrorisme  et emprisonné depuis deux ans en Espagne, est un modèle du genre.

    Cette pétition a circulé ces derniers jours sur le Net. Ses signataires appelaient à un rassemblement, ce 3 avril, sur les marches de la Bourse, à Bruxelles, entre 16h et 18h.

    Petit rappel : les autorités  marocaines demandent l’extradition d’Ali Aarrass, qu’elles considèrent comme un membre du mouvement des Moudjahidistes  au Maghreb depuis 1982, lié notamment aux attentats de Casablanca, le 16 mai 2003. Le belgo-marocain dispose à Bruxelles d’un important réseau de soutien. Lors des dernières élections régionales, sa sœur Farida a été candidate, à Bruxelles, sur la liste du petit parti islamo-gauchiste Egalité (1% des voix). Farida et ses amis d’Egalité militent non seulement pour la libération d’Ali Aarrass, mais aussi pour la non-extradition de  Nizar Trabelsi, que visitait en prison, jusqu’à un passé récent Luk Vervaet, l’un des leaders d’Egalité (qui défend la thèse d’une union entre les islamistes et la gauche radicale, par haine des Etats-Unis et d’Israël), avant que les autorités belges ne mettent – logiquement – leur veto à ces visites d’un « sympathisant » de la cause islamiste.

    « L’Appel du 3 avril pour la libération d’Ali Aarrass » est notamment signé par le député fédéral Fouad Lahssaini (Ecolo) qui s’était  fait remarquer, le 15 décembre 2008, en réussissant à organiser, au sein même de la Maison des parlementaires, une  conférence dont deux orateurs étaient membres du Hezbollah, dont Abdullah Kassir, directeur de la télévision Al Manar, interdite dans plusieurs pays européens suite à la diffusion de programmes antisémites.

    Parmi les autres signataires, un échantillonnage d’islamo-gauchistes :

    -          Luk Vervaet, bien sûr, et Farida Aarrass, la sœur d’Ali Aarrass,

    -          Nordine Saïdi, autre leader d’Egalité, écarté du bureau du MRAX pour avoir publié des textes antisémites et qui a déclaré qu’il fallait « négocier avec Ben Laden »,

    -          Souhail Chichah, un économiste de l’ULB, supporter de Dieudonné,

    -          Olivier Mukuna, le principal relais de Dieudonné (à qui il a consacré deux livres hagiographiques) en Belgique,

    -          Céline Caudron, la leader des trotskystes belges,

    -          Michel Collon, qui anime un site flirtant souvent avec l’antisémitisme  et radicalement anti-américain,

    -           l’islamologue Yacob Mahi, un musulman rigoriste habitué des plateaux télé,

    -          R.Belliraj, épouse d’Abdelkader Belliraj , condamné à la prison à vie, au Maroc, qui avait obtenu la nationalité belge, malgré un avis remis à l’attention du Procureur du Roi, soulignant  les liens de l’intéressé avec « la mouvance islamiste algéro-marocaine et les milieux marocains pro-iraniens. Belliraj a séjourné en Afghanistant en 2001, où il aurait été en contact avec Al-Qaida (ses fans diront sans doute qu’il y faisait du tourisme)

    -          Houria Bouteldja, porte-parole, en France, du petit parti communautariste des « Indigènes de la République),

    -          Nadia Fadil, une sociologue de la KUL, qui tient une chronique mensuelle dans les colonnes du Soir et a signé la pétition pour le retrait du Hamas de la liste européenne des organisations terroristes,

    -           et, parmi les autres signataires, une kyrielle de militants du parti  islamo-gauchiste Egalité (Nathalie Preudhomme, Nadia Boumazzoughe…).

    Tout ce petit monde clame l’innocence d’Ali Aarrass, comme d’ailleurs celle d’Abdelkader Belliraj, l’homme qui faisait du tourisme en Afghanistan. Ali Aarrass, quand il était libraire à Bruxelles, Chaussée de Gand, était connu pour vendre des livres islamistes comme des petits pains. Cela n’en fait pas pour autant un terroriste. Et Amnesty International  souligne, sans doute avec  raison, qu’il risque d’être torturé dans les prisons marocaines, s’il est extradé. L’Espagne, avant de l’extrader, a demandé des garanties, mais c’est tout sauf évident.

    Ma conclusion choquera  les militants sans-frontiéristes : dans le passé, on a vraiment « offert » la nationalité belge à la légère et sans enquête sérieuse. Il est heureux que le gouvernement belge vienne de décider, ce vendredi, de règles plus strictes pour devenir belge. Pourront aussi être déchues de la nationalité belge, des personnes condamnées pour des infractions  traduisant « une hostilité évidente à l’égard de la société belge ».

    Les islamistes belgo-marocains, Ali Aarrass et Abdelkader Belliraj, sont-ils des terroristes ? Ce n’est pas certain. Une seule certitude : leur passé montre qu’ils ne sont pas animés d’un amour immodéré pour la société belge, son mode de vie, ses valeurs laïques et progressistes.  Une évidence que nient les quelques dizaines de manifestants qui se sont rassemblés, ce samedi, devant la Bourse, et  quelques intellectuels,  compagnons de route de l’islamisme (comme hier du stalinisme), qui hurleraient sans doute si les autorités de notre pays retiraient la nationalité belge à Ali Aarrass. A force de pétitionner les yeux fermés, certains  ne se rendent pas compte qu’ils s’exposent au reproche de rouler, non pas pour des terroristes, mais à tout le moins, pour l’extrême droite musulmane. Celle-ci n’est en rien plus sympathique que l’extrême droite « traditionnelle » du Front national et de ses multiples dissidences.

    Pour le collectif Vigilance Citoyenne

    Claude DEMELENNE

    Vigilance Citoyenne dévoile l’envers du décor et décortique l’actualité avec impertinence et sans tabou.

     

  • Méditez, pestez, hurlez, ... Qui a dit que la Belgique est un pays où l'intégration est difficile ???

    Qui a dit que la Belgique est un pays où l'intégration est difficile ???

    Des petits malins se sont amusés à calculer combien coûtait à la
    collectivité la famille Bouziane , l'Imam de Bruxelles, expulsé provisoirement par la Belgique après avoir déclaré que l'on pouvait battre sa femme.

    Pour la polygamie, Monsieur Bouziane a déclaré :

    " J'ai déclaré à la Maison Communale mon statut.

    Elle a accepté que ma deuxième femme me rejoigne en Belgique sans lui délivrer de carte de résidence.

    Mais comme nos enfants sont nés en Belgique, ils sont Belges.

    Du coup même si elle n'a pas de papiers elle ne peut pas être expulsée ".

    Même si je critique l'Occident je demande toujours aux musulmans qui m'écoutent de respecter la loi du pays où ils vivent.

    Je suis très heureux quand je vois des Belges se convertir à l'Islam car je sais qu'ils sont sur le droit chemin ".

    M. Bouziane a 16 enfants, 8 pour chaque femme.

    1) La deuxième épouse n'en est pas une. Elle est considérée par la Belgique comme un " parent isolé ".

    Elle touche donc l'API qui s'élève à 707,19 euros pour un parent seul avec 1 enfant auquel on ajoute 176,80 euros/enfant supplémentaire (7 x 176,80 en plus). Soit un total de 1944.79 euros.

    2) Toujours pour ses 8 enfants elle touche chaque mois 978,08 euros d'allocations familiales.

    3) Il est probable qu'elle ait 2 enfants de moins de trois ans elle a donc droit à l'A.P.J.E.  161,66 euros x 2 soit 323,32 euros.

    4) Comme parent isolé = allocation logement, à la louche plus ou moins :
    300 euros.

    5) Avec 8 enfants elle n'a sans doute pas le temps de travailler, d'autant que son barbu de mari déclare que la femme musulmane " n'a pas le droit de travailler avec des hommes parce qu'elle pourrait être tentée par l'adultère. RMI pour une personne seule :
    417,88 euros + 167,15 euros /enfant soit au total 1755,08 euros.

    6)  Elle a au moins 4 enfants en âge d'être scolarisés : Allocation de rentrée scolaire 257,61 euros X 4 = 1030,44 euros soit un montant mensuel de 85, 87 euros.
    Au total Mme Bouziane n°2 peut donc toucher 5296,14 euros / mois.

    Mr et Mme Bouziane n°1 : avec les 8 enfants : 978,08 euros d'allocations familiales tous les mois 2 allocations pour jeune enfant 323,32 euros+allocation logement 300 euros + le RMI pour un couple (626,82 euros) + 8 enfants (1337,20 euros) soit 1964,02 euros + allocation de rentrée scolaire pour 4 enfants 85,87 euros.

    Au total Mr et Mme Bouziane n°1 peuvent donc toucher 3651,29 euros /mois
    AU TOTAL : 8947,43 euros / mois
    Méditez, pestez, hurlez, ... Mais surtout continuez à bosser dur, car il faut payer !!!
    Bon courage !
    Faites suivre ce message, que les contribuables de la Belgique entière le sachent, car lui, il ne paye pas d'impôt !

    Eh oui, mais restez calme s.v.p....